casablanca-office-crane-survey-2018

Etude

Casablanca Office Crane Survey 2018

Rebond de la construction de bureaux à Casablanca

Casablanca connaît un rebond significatif de la construction de bureaux : la progression est de près de 35% par rapport à la période précédente, portée par plusieurs opérations de grande taille. La majorité des surfaces en construction sont concentrées dans l’Entrée de ville Sud, qui enregistre cette année 14 nouveaux chantiers. Cette 4e édition de l'étude recense toutes les opérations neuves et les restructurations de bureaux « en blanc » sur les quatre grandes zones de la ville.

Immobilier à Casablanca : quel état des lieux ?

Le nombre de chantiers au 31 mars 2018 (43) est en hausse par rapport au niveau enregistré au 31 mars 2017 (40). Les promoteurs de Casablanca tant institutionnels que privés sont confiants dans le dynamisme de la demande de bureaux de la métropole. D’ici fin 2018, plus de 112 000 m² devraient être livrés, dont 87 000 m² sont disponibles, ce qui représente près de deux fois la consommation annuelle actuelle.

Quartier Central des Affaires (QCA)

Après un rebond en 2017, finalement éphémère, le QCA connaît à nouveau une période moins faste en termes de nouveaux chantiers, malgré une commercialisation dynamique et peu de disponibilités. Notons cependant que plus de 10 000 m², répartis sur deux ou trois opérations, devraient être lancés dans le QCA courant 2018 (autorisation de construire en cours d’instruction), venant enfin alimenter le marché en offres de qualité.

Casablanca hors QCA

Le secteur de Casablanca hors QCA connaît une forte baisse des livraisons, qui s’explique par des décalages de calendrier dans les deux projets d’envergure que sont Casa Marina et Casa Anfa. Avec 13 chantiers en cours et plus de 59 000 m² en chantier au 31 mars 2018, la production neuve dans le secteur Casablanca hors QCA est restée stable lors des 12 derniers mois. L’encours de production reste cependant sous la barre des 60 000 m², en retrait par rapport aux 90 000 m² en chantier observés sur la période 2013-2014.

Entrée de Ville Sud

Après un léger trou d’air en 2017, le marché de l’Entrée de Ville Sud de Casablanca a montré des signes de reprise et a été le plus dynamique cette année. La production neuve a presque triplé. Cette tendance devrait se poursuivre à court terme. Le secteur Entrée de Ville Sud de Casablanca est à nouveau le secteur le plus dynamique de la métropole : il enregistre le plus grand nombre de nouvelles grues érigées au cours de l’année écoulée. La production neuve a enregistré une hausse significative, avec près de 90 000 m² lancés sur la période et dépasse la barre symbolique des 100 000 m² pour atteindre 110 000 m² en chantier (contre près de 43 000 m² en mars 2017), répartis dans 19 opérations.

Entrée de Ville Est

L’activité dans l’est de Casablanca ne connaît pas encore le soubresaut anticipé, dont le nouveau tramway devrait être le catalyseur tant en termes de nouveaux chantiers que de transactions. Le secteur de l’Entrée Est de Casablanca est traditionnellement orienté vers les activités industrielles et logistiques. Sa reconversion en résidentiel est très dynamique : en revanche, son développement tertiaire (et accessoirement en zone commerciale) est encore en devenir.

Casablanca Office Crane Survey 2018

Rebond de la construction de bureaux à Casablanca