Perspectives

Services de certification de chaînes de blocs

Création d’une fonction finance plus efficace, plus éclairée et mieux contrôlée

La chaîne de blocs peut transformer l’ensemble des processus comptables de la fonction finance, de l’approvisionnement au paiement, jusqu’aux rapprochements et la paie, les rendant plus efficaces, efficients et sécuritaires. Mais comment saurez-vous si les données et les exigences liées à l’ensemble de vos processus fonctionnent bien et comme prévu, et fournissent des résultats exacts aux fins de la présentation de l’information financière de votre entreprise?

Quels processus les chaînes de blocs peuvent-elles améliorer?

Les chaînes de blocs et les contrats intelligents peuvent remodeler en profondeur les processus comptables. Étant donné les demandes sans cesse croissantes de la part des parties prenantes, la technologie des chaînes de blocs peut contribuer à réduire et à simplifier la charge de travail associée aux cycles de présentation de l’information et aux fins de période en produisant de grands livres auxiliaires qui s’auto-valident pour les débiteurs et les créditeurs, pour les opérations, de la commande à l’encaissement et de l’approvisionnement au paiement, et même pour la paie.

Le fait d’automatiser et de sécuriser ces processus répétitifs qui exigent beaucoup de temps peut permettre aux équipes des finances de réorienter le temps et l’attention qu’elles consacrent aux tâches routinières et transactionnelles vers un travail à valeur ajoutée harmonisé avec les priorités stratégiques de l’organisation.

Voici des avantages potentiels des chaînes de blocs :
  • Réduction du temps et de la charge de travail pour l’équipe des talents des finances.
  • Réorientation de la priorité stratégique des finances vers le travail à valeur ajoutée, comme les prévisions et l’analyse.
  • Tranquillité d’esprit de savoir que les données et les contrôles de l’ensemble de la fonction comptable sont exacts.
Les contrats intelligents remplaceront-ils les accords juridiques dans l’avenir?

Dans un sondage de Deloitte1 réalisé conjointement avec MIT Technology Review, 70 pour cent des répondants ont indiqué que les contrats intelligents compléteront, plutôt que de remplacer, les accords juridiques. Il est essentiel de veiller à ce que les contrats intelligents respectent les versions hors chaîne (documents juridiques traditionnels).

La certification des contrats intelligents peut résoudre ce problème fondamental en partie dès le départ, avant que l’opération soit exécutée. Étant donné que l’expression « contrats intelligents » n’est pas juste puisque les contrats ne sont ni intelligents ni de véritables accords juridiques, les organisations qui songent à utiliser la chaîne de blocs devront absolument comprendre parfaitement en quoi consiste l’exécution d’un tel contrat.2

Services de certification de chaînes de blocs

Deloitte est particulièrement bien placé pour gérer les préoccupations des participants d’un consortium de chaînes de blocs et des parties prenantes internes de l’ensemble de votre organisation.

Voici ce que nous pouvons faire :

Normes comptables et contrôles financiers : évaluer l’information émanant de la chaîne de blocs et la façon dont les contrats intelligents affectent les contrôles financiers et la présentation de l’information pour chaque participant.
Contrôles internes : évaluer les lacunes dans les contrats intelligents existants afin de répondre aux exigences des contrôles obligatoires et de la certification, et élaborer un plan visant à gérer les lacunes dans les solutions, la réglementation et la conformité.
Certification continue : certifier la qualité des données et confirmer que la chaîne de blocs est compatible avec la présentation de l’information financière comme prévu. La technologie des nœuds d’audit est utilisée pour servir d’observateur de la chaîne de blocs, vérifiant la performance du réseau et cernant les problèmes à mesure qu’ils surviennent.
Rapports d’entreprise : produire un rapport détaillé sur la validité du contrat intelligent et de ses résultats.

La chaîne de blocs en action

Imaginez une situation où vous avez un contrat simple prévoyant deux conditions pour l’exécution de travaux sur un chantier : d’abord, la signature d’un superviseur de chantier est requise pour confirmer l’exécution des travaux, et deuxièmement, une confirmation attestant de l’arrivée du matériel nécessaire à l’exécution des travaux sur le chantier est exigée.

Aujourd’hui, pour traiter le paiement d’une facture liée à ces travaux, vous demanderiez sans doute au fournisseur de vous soumettre sa facture par l’intermédiaire de votre portail de paiement. La facture serait ensuite acheminée dans un flux de travaux interne comportant plusieurs étapes de vérification visant à assurer que les deux conditions sont respectées, puis retournée à l’équipe des comptes créditeurs, qui la traiterait aux fins de paiement. Par ailleurs, si vous n’utilisez pas le transfert électronique de fonds (TEF), vous devriez en plus envoyer la facture approuvée aux personnes qui signeront le chèque, avec le document indiquant que les deux conditions du contrat sont respectées et que tous les étapes de vérification ont été achevées.

Ce processus exige actuellement un total de 45 jours en moyenne avant que le fournisseur soit payé.

Dans un contexte de chaîne de blocs, le processus est radicalement différent :

  • Le superviseur de chantier signe à l’aide de son téléphone intelligent ou de sa tablette pour attester que le travail a été effectué, ce qui donne lieu à la validation d’une condition et à son enregistrement dans la chaîne de blocs.
  • L’étiquette d’identification par radiofréquence (RFID) apposée sur le matériel devant se trouver sur le chantier diffuse les informations au capteur de l’Internet des objets (IdO), qui enregistre l’arrivée du matériel et achemine la condition à la chaîne de blocs.
  • Les deux conditions étant remplies, le contrat intelligent s’exécute et le paiement est automatiquement transmis aux fins de traitement par la banque.
  • L’opération est immédiatement enregistrée et de façon inaltérable dans la chaîne de blocs et le créditeur est consigné.

Même si la plupart des gens ne sont peut-être pas à l’aise sans un certain degré de vérification humaine, la chaîne de blocs permet de supprimer plusieurs étapes de vérification et d’approbation, de se passer d’un portail de paiement et d’enregistrer les opérations sans intervention humaine, ce qui diminue à la fois les pressions exercées sur l’équipe de la comptabilité et la possibilité d’erreur humaine.

Communiquez avec nous

La certification d’une chaîne de blocs vous permet d’avoir l’assurance que la consignation de vos activités d’affaires continue de répondre aux exigences liées aux contrôles internes et à la présentation de l’information financière. Pour discuter plus en détail de la chaîne de blocs et du potentiel de transformation qu’elle pourrait offrir à votre organisation, veuillez communiquer avec la personne citée ci-après ou avec les deux personnes citées au bas de cette page :

Janine Moir
Leader nationale, Certification de chaînes de blocs
jamoir@deloitte.ca | 403-267-1834

Chris Thatcher
Associé, Audit et Certification
chthatcher@deloitte.ca | 416-601-6576

Nicholas Lauriault
Directeur principal, Certification
nlauriault@deloitte.ca | 514-393-5350 

1Deloitte, The Business of Blockchain, avril 2017, https://www2.deloitte.com/content/dam/Deloitte/global/Documents/Audit/gx-audit-MIT-blockchain-survey-infographic.pdf (En anglais seulement).

2Deloitte, Blockchain: Legal implications, questions, opportunities and risks, mars 2018 https://www2.deloitte.com/global/en/pages/legal/ articles/2018-legal-blockchain.html (En anglais seulement).

Avez-vous trouvé ceci utile?