La pandémie a perturbé l'industrie horlogère suisse et, en définitive, elle a été le catalyseur d’un changement indispensable. L'industrie est plus optimiste par rapport à 2020, mais des inquiétudes demeurent et de nombreux acteurs adaptent leurs stratégies commerciales aux nouvelles réalités. Au cours des 18 derniers mois, l'industrie horlogère suisse a connu une accélération de la digitalisation, tendance qui se poursuit. Mais ce changement est né d'une nécessité. À l'avenir, la capacité à reconnaître, anticiper les exigences d'un environnement en mutation et à s'y adapter de manière proactive servira à différencier les acteurs de l'industrie de l’horlogerie qui prospèrent de ceux qui se contentent de survivre.

Le présent rapport est la huitième édition de l’Étude sur l’industrie horlogère suisse de Deloitte. Il s'appuie sur une enquête en ligne auprès de 67 cadres dirigeants de l'industrie horlogère, et sur des entretiens avec des experts du secteur. Les résultats de cette étude se fondent également sur un sondage réalisé en ligne auprès de 5 558 consommateurs en Chine, en France, en Allemagne, à Hong Kong, en Italie, au Japon, à Singapour, en Suisse, aux Émirats arabes unis, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

77 % des cadres interrogés jugent les perspectives de l’industrie horlogère suisse positives pour l’année prochaine.

Points-clés de l’étude

Survolez l'un des segments de la montre pour en savoir plus

Les perspectives de l'industrie horlogère sont positives

77 % des cadres interrogés jugent les perspectives de l'industrie horlogère suisse positives pour l'année prochaine, mais ils n’anticipent une croissance que dans les segments de 5 000 CHF ou plus. 24 % des sondés s'attendent à ce que l'industrie horlogère suisse dans son ensemble atteigne les volumes de vente pré-pandémiques d'ici fin 2021 et 36 % prévoient une parité des ventes d'ici fin 2022.

L’influence de la Chine

Les consommateurs chinois ont aidé l'industrie horlogère à traverser la pandémie. Les consommateurs chinois de montres de luxe sont en moyenne beaucoup plus jeunes que les consommateurs d'autres pays, prêts à dépenser davantage et très ouverts aux modèles de retail innovants et inédits. Le secteur horloger se concentre sur la Chine continentale et étudie les meilleurs moyens de s’adapter à ce marché.

Priorité à la stratégie omnicanal

67 % des cadres interrogés estiment que les ventes en magasin physique continueront de s’imposer, mais s’accordent à dire qu’il est essentiel d’adopter une stratégie omnicanal au vu de l’accélération continue de la numérisation du secteur. Près de la moitié des consommateurs souhaitent acheter leurs produits horlogers sur les sites d’e-commerce, sur les réseaux sociaux ou sur les plateformes d’enchères en ligne.

Comportements des consommateurs

23 % des consommateurs portent à la fois des montres traditionnelles et des montres connectées. Près d'un consommateur sur cinq achète des montres pour investir. Les millennials et la génération Z sont les générations qui s'intéressent le plus aux montres ; à choisir, ils préfèreraient acheter une montre mécanique de luxe plutôt qu’une smartwatch.

Professionnalisation du marché horloger de l’occasion

Les marques perçoivent le marché de l'occasion comme un moyen de se faire connaître auprès de nouveaux publics. 65 % des dirigeants d’entreprises mettent en œuvre un certain type de stratégie pour le marché des montres de seconde main certifiées. La proportion de consommateurs susceptibles d'acheter des pièces d’occasion a gagné onze points de pourcentage par rapport à 2020.

La durabilité devient une affaire sérieuse

72 % des marques horlogères investissent davantage dans la durabilité pour réduire leur empreinte carbone et répondre aux demandes des consommateurs. 60 % des consommateurs tiennent compte de la durabilité dans leurs décisions d'achat, en particulier de l'approvisionnement éthique et de l'impact environnemental des matériaux. La transparence et la traçabilité dans la chaîne d'approvisionnement sont aujourd'hui cruciales et le resteront à l'avenir.

Faits saillants de l'industrie

Télécharger le rapport complet

Télécharger le rapport

Karine Szegedi

Associée

+41 58 279 8258

kszegedi@deloitte.ch

Voir le profil

Jules Boudrand

Directeur

+41 58 279 8037

jboudrand@deloitte.ch

Voir le profil