deloitte m&a index h1 2015

Etudes et publications

The Deloitte M&A Index first half 2015

Fusions-acquisition : la dynamique se poursuit en 2015

L’Indice est un indicateur prospectif qui prévoit les volumes à venir de fusions-acquisitions (M&A) dans le monde et qui identifie les facteurs influençant les conditions de telles opérations.

Nous vous présentons ci-après les principaux messages de cet indice ainsi que les tendances majeures caractérisant le secteur des Services financiers.

Principaux messages

  • Pour le premier semestre 2015, nous misons sur des volumes de transactions supérieurs de 8 % à ceux de la même période en 2014.
  • Les volumes de fusions-acquisitions sont actuellement influencés par des facteurs tels que la chute des cours du pétrole, l’appréciation du dollar, la montée en puissance de la Chine en tant qu’acteur mondial des fusions-acquisitions, et enfin la pression exercée par des investisseurs qui se polarisent sur la croissance du chiffre d’affaires.
  • Les trajectoires divergentes de croissance entre les Etats-Unis et les autres économies  ouvrent des « corridors » économiques aux entreprises américaines pour acquérir, à l’étranger, des actifs à des prix avantageux.
  • Nous estimons que près d’un dollar sur quatre dépensés dans des M&A en Europe l’année dernière provenait des Etats-Unis ou de pays asiatiques.
M&A Index H1 2015

Principales tendances dans le secteur des Services financiers

  • En 2014, les M&A ont fait un retour en force dans le secteur des Services financiers, avec 315,7 milliards de dollars annoncés, soit le niveau le plus élevé depuis 2008. La dynamique se poursuit en 2015 et, jusqu’à présent, 48,5 milliards de dollars ont été annoncés.
  • A l’échelle mondiale, de nombreuses banques ont renforcé leur bilan et poursuivent désormais des perspectives de croissance et une expansion sur de nouveaux marchés via des acquisitions. Cette tendance s’est traduite par de récentes transactions, parmi lesquelles l’acquisition de City National Corporation, un cabinet de gestion de patrimoine de Los Angeles, par la Banque Royale du Canada (RBC) pour 5,4 milliards de dollars et l’acquisition par le groupe financier Mizuho du portefeuille de prêts nord-américain de la RBS pour 3 milliards de dollars.
  • En 2015, à ce jour, la transaction la plus importante, chiffrée à 11 milliards de dollars, fut la fusion entre PartnerRe et Axis Capital pour créer le cinquième plus grand réassureur mondial en dommages.

Explore the data

Cela vous a-t-il été utile ?