Financial Services, Golden compass

Communiqués de presse

La Suisse reste numéro un mondial de la gestion de fortune

Zurich, le 1 février 2015

La Suisse défend sa première place dans le classement des centres de gestion de patrimoine privé les plus importants au monde, mais d'autres pays la rattrapent rapidement. Dans la deuxième édition du Deloitte Wealth Management Centre Ranking, Deloitte en Suisse a analysé l'évolution des actifs des clients internationaux des principaux centres de gestion de patrimoine privé dans le monde.

La Suisse maintient sa place en tant que principal centre international de gestion de patrimoine au monde avec 2 billions USD d'actifs sous gestion, soit une hausse de 14 % fin 2014 par rapport à 2008. La Suisse se place donc devant le Royaume-Uni (1,7 billions USD / + 13 %), les États-Unis (1,44 billions USD / + 28 %) ainsi que Panama et les Caraïbes (900 milliards USD / - 47 %). La croissance relative des actifs des clients transfrontaliers de Hong Kong, qui occupe la cinquième place du classement, se distance largement de celle des autres centres observés avec une augmentation de 142 % (+ 400 milliards USD de dollars US). Cette augmentation a été suffisante pour dépasser Singapour, classé en sixième position du classement actuel, malgré une croissance importante de 25 %. Le volume du marché mondial de la gestion de patrimoine afficha une croissance globale de 2,2 % entre 2008 et 2014, soit un total de 9,2 billions USD.

Le numéro 1 des centres de gestion de fortune dessert une clientèle diversifiée et stable

Daniel Kobler, Associé et responsable du conseil stratégique pour le secteur bancaire, explique : « Comme l'analyse de Deloitte le révèle, la Suisse défend sa première place dans le classement des centres de gestion de patrimoine privé les plus importants au monde, mais d'autres pays la rattrapent rapidement, notamment Hong Kong, les États-Unis et Singapour. La répartition entre les clients européens et non européens en Suisse reste stable. Parmi les régions les plus importantes en dehors de l'Europe figurent les États-Unis, le Canada, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Japon. »

Les nouveaux capitaux de clients et marges de profit baissent

Cependant, les sentiments sont mitigés : la croissance du volume global est principalement générée par la performance du marché des capitaux et non par les actifs nets de nouveaux clients. Au total les centres internationaux de gestion de patrimoine ont enregistré une réduction de la fortune sous gestion de 23 %, tandis que la Suisse recense une réduction de 7 %. Par ailleurs, la marge bénéficiaire globale de la Suisse a diminué d’environ 24 points en 2014 contre 40 points en 2008. Daniel Kobler ajoute : « Les prestataires suisses font face à de nombreux défis à la fois sur la réalisation de leur chiffre d'affaires et la gestion durable de leurs coûts. »

Comment créer de la valeur

Les acteurs du marché international en Suisse sont donc confrontés à un défi consistant à restaurer leur rentabilité ainsi qu'une forte croissance de leurs activités en améliorant leur performance opérationnelle et en attirant les actifs de nouveaux clients. Pour créer à nouveau de la valeur, des changements stratégiques semblent être nécessaires. Cependant, tous les prestataires de services de gestion de patrimoine ne doivent pas nécessairement adopter le même programme de changement. Tout d'abord, la position actuelle par rapport à la croissance du résultat d'exploitation et des dépôts clients doit être évaluée. Ensuite, l'objectif et les mesures stratégiques visant à améliorer la performance de l'entreprise doivent être définis. Cela peut signifier de devoir se séparer des investissements non rentables, augmenter la productivité des fonds de clients ou saisir des opportunités de croissance. D’après l'étude, les banques suisses qui travaillent dans la gestion internationale de patrimoine doivent se concentrer sur ces défis afin de ne pas perdre du terrain face à leurs concurrents étrangers.

À propos de l’étude Deloitte « Wealth Management Centre Ranking 2015 »

Pour la deuxième fois, Deloitte en Suisse a classé les principaux centres de gestion de patrimoine du monde selon leurs actifs internationaux sous gestion et sous administration. Basé sur le rapport « Deloitte Wealth Management Centre Ranking 2013 », ces derniers ont été définis comme des pays ou juridictions spécialisés attirant un grand nombre de clients privés internationaux. Notre méthode repose sur deux outils Deloitte, une base de données dédiée au secteur bancaire privé et un moteur d'analyse qui recueille des données brutes et des données financières de fournisseurs de données tiers. L'étude mesure le volume d'actifs des clients privés de chaque centre entre les années de 2008 à 2014 (estimations) et les changements qui se sont produits pendant cette période. Le rapport estime également la production nette de nouveaux actifs par centre de gestion de patrimoine au cours de la même période.

Vous pourrez télécharger les résultats complets ici.

Deloitte en Suisse

Deloitte compte parmi les principales sociétés suisses fournissant des services professionnels dans les domaines de l’audit, de la fiscalité, du conseil et du corporate finance. Comptant plus de 1’300 collaborateurs répartis dans les villes de Bâle, Berne, Genève, Lausanne, Lugano et Zurich (siège), Deloitte propose ses services à des entreprises et des institutions de toutes formes juridiques et de toutes tailles, opérant dans tous les secteurs d’activité. Deloitte SA est une filiale de Deloitte LLP, qui est la société britannique affiliée de Deloitte Touche Tohmatsu Limited (DTTL). Les sociétés affiliées de DTTL sont représentées dans plus de 150 pays avec environ 210’000 collaborateurs.

The Deloitte Wealth Management Centre Ranking 2015

Note aux rédacteurs

Dans le présent communiqué de presse la désignation Deloitte fait référence à Deloitte SA, une filiale de Deloitte LLP, qui est la société britannique affiliée de Deloitte Touche Tohmatsu Limited ('DTTL'). DTTL est une « UK private company limited by guarantee » (une société à responsabilité limitée de droit britannique), dont les sociétés affiliées constituent des entités juridiques indépendantes et séparées. Pour une description détaillée de la structure juridique de DTTL et de ses sociétés affiliées, veuillez consulter le site www.deloitte.com/ch/about.

Deloitte LLP et ses filiales font partie desleaders dans le domaine de l'audit, de la fiscalité, du conseil et des fusions-acquisitions avec plus de 12'600 collaborateurs de premier plan au Royaume-Uni et en Suisse. Reconnu comme employeur de choix grâce à ses programmes novateurs en matière de ressources humaines, Deloitte LLP recherche l'excellence pour ses clients et ses interlocuteurs.

Deloitte SA est reconnue comme société d'audit agréée par l'Autorité fédérale de surveillance en matière de révision (ASR) et par l'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA).

L'information contenue dans le présent communiqué est correcte au moment de sa distribution à la presse.

Cela vous a-t-il été utile ?