chemical industry outlook

Etudes et publications

2016 Global chemical industry mergers and acquisitions outlook

A la recherche d’une vision

Les activités internationales de fusions et acquisitions dans l’industrie chimique devraient rester soutenues en 2016, s’appuyant sur la forte dynamique observée en 2015, avec la poursuite de la réorganisation et de la consolidation des portefeuilles dans différents segments.

Synthèse

Les activités internationales de fusions et acquisitions dans l’industrie chimique devraient rester soutenues en 2016, s’appuyant sur la forte dynamique observée en 2015, avec la poursuite de la réorganisation et de la consolidation des portefeuilles dans différents segments. Les entreprises mettent davantage l’accent sur le développement de leurs principales forces et sont à la recherche d’acquisitions qui génèrent une croissance et une plus grande valeur pour les actionnaires.

En 2016, les secteurs clés des engrais et produits chimiques agricoles, des produits diversifiés et des gaz industriels sont susceptibles de connaître une légère hausse des opérations de fusions et acquisitions. Dans la mesure où les entreprises utilisent les fusions et acquisitions comme une tactique pour générer de la croissance, l'augmentation des transactions est susceptible de contrer les conditions de marché difficiles qui devraient perdurer dans ces segments. En 2016, ces segments pourraient également connaître des transformations, en particulier une fois que les ajustements de portefeuille et les scissions en cours auront été menés à bien. En outre, la pression concurrentielle qui pousse à gagner en taille dans tous les segments pourrait favoriser de nouvelles opérations.

D’autres tendances qui entraînent une évolution croissante des portefeuilles sont les scissions et désinvestissements en franchise d’impôt, alors que les entreprises se positionnent en vue de l’innovation et la croissance. « La multiplication des scissions devrait se poursuivre en 2016, compte tenu de la base d’imposition souvent faible des entreprises existantes, conduisant à des franchises d’impôt offrant une plus grande valeur pour les actionnaires que des cessions directes », explique Duane Dickson, Deloitte Global Leader, Produits chimiques et Matériaux spéciaux. « La conception numérique et la fabrication de pointe ouvrent de nouvelles frontières pour l’innovation dans le domaine des matériaux et menacent potentiellement les volumes historiques de certaines matières premières. »

2016 Global chemical industry mergers and acquisitions outlook

Perspectives régionales

Dans la région Amérique, les Etats-Unis devraient continuer d’être un marché de choix pour les fusions et acquisitions en 2016. En dépit d'un optimisme prudent vis-à-vis d'une éventuelle reprise économique au Brésil, des opérations de fusions-acquisitions importantes sont peu probables en 2016, même si la baisse des valorisations au Brésil est susceptible d'attirer des investisseurs étrangers visant un horizon de placement à long terme.

Concernant l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, les activités de fusions et acquisitions en 2016 se centreront probablement sur l’Europe occidentale, à mesure de la poursuite des restructurations de portefeuilles. Au Royaume-Uni, la confiance des investisseurs devrait rester forte, stimulant les opérations de fusions et acquisitions tant au plan national qu'international. En Afrique, la consolidation devrait se poursuivre, alimentée par les trois grandes tendances que sont la pénurie d’eau, la croissance de la population, et une classe moyenne en pleine expansion.

Les produits chimiques agricoles, les produits chimiques spécialisés et les produits de chimie fine resteront des segments de premier plan à surveiller de près dans la région Asie-Pacifique, en particulier en Chine. Au Japon sont attendues des opérations visant le renforcement des activités à forte marge, y compris celles dans le domaine des produits chimiques de haute performance, avec un intérêt particulier sur certains segments tels que les produits chimiques des sciences de la vie. Parallèlement, les perspectives de fusions et acquisitions dans l’industrie chimique indienne pour 2016 seront probablement favorisées par les produits chimiques de base et les importants volumes de transaction attendus dans le secteur des produits chimiques agricoles et spécialisés.

Édition précédente

Cela vous a-t-il été utile ?