PME suisses

Article

PME suisses: Activité M&A en 2017

Un dynamisme retrouvé

Un dynamisme retrouvé

Alors que l’année 2016 avait été marquée par un climat macroéconomique et un contexte géopolitique incertain, avec en points d’orgue notamment le Brexit ou les élections américaines, l’année 2017 s’est inscrite dans un contexte plus stable, caractérisé par une bonne croissance mondiale et la robustesse de la zone Euro.

Au niveau suisse, l’activité M&A a été principalement soutenue par les PME et les fonds de private equity. Le nombre de transactions observées en 2017 est en hausse de 5.2%, une hausse tirée notamment par les transactions au niveau domestique. Les CFO se montrent optimistes quant aux perspectives des entreprises suisses. Dans un marché caractérisé par les bonnes perspectives de croissance en Suisse et au niveau mondial, l’année 2018 devrait donc confirmer la tendance observée en 2017 et contribuer à une activité M&A dynamique.

PME suisses : Activité M&A en 2017

Perspectives 2018

L’année 2018 s’annonce donc prometteuse pour les PME suisses. La perspective d’un franc suisse stable autour de 1.20 CHF/EUR stimulerait les exportations et favoriserait les investissements des PME suisses, notamment pour augmenter ou moderniser les capacités. De plus, les entreprises innovantes sont les plus à mêmes de s’adapter aux évolutions de marché, qui ont été assez volatiles depuis la crise financière.

Il convient cependant de rester prudent car les variations de change sont difficilement prévisibles. De plus, les perspectives de croissance de l’économie suisse pourraient être impactées par certains risques macroéconomiques tels que la politique commerciale américaine, les conséquences à long terme du Brexit ou les tensions géopolitiques mondiales.

L’acquisition de sociétés, que ce soit en Suisse ou à l’étranger, devrait continuer de représenter un vecteur de croissance intéressant pour les PME suisses. Avec la dépréciation du franc, les PME suisses restent attractives pour les sociétés de la zone euro, ce qui devrait favoriser les transactions Inbound. L’activité M&A pourrait donc bénéficier des signaux positifs pour continuer son expansion et tendre vers les niveaux atteints en 2013 et 2014.

tree
A propos du rapport Deloitte PME suisses

Le rapport de Deloitte intitulé « PME suisses – Activité M&A en 2017 » examine les transactions de fusions-acquisitions concernant des Petites et Moyennes Entreprises (PME). Pour correspondre à la définition des PME selon Deloitte, les sociétés doivent remplir trois critères principaux : un chiffre d’affaires de plus de 10 millions de francs suisses ; moins de 250 employés ; et une capitalisation boursière comprise entre 5 et 500 millions de francs suisses. La présente édition fait référence à une période allant du 1er janvier au 31 décembre 2017.