PME suisses

Article

Etude Deloitte 2020 sur l’activité M&A des PME suisses

Retournement du cycle haussier

L’activité M&A des PME suisses en 2019 assiste à un retournement d’un long cycle haussier et la crise actuelle causée par le COVID-19 devrait matériellement réduire le volume de transactions en 2020.

L’activité M&A en Suisse a été principalement soutenue par les PME et les fonds de private equity (« PE »). Le nombre de transactions est cependant en diminution par rapport à 2018 (-3.4%), et l’année 2019 est notamment marquée par une forte baisse des acquisitions Domestiques (-16%), un record de transactions Inbound et une stabilisation des opérations Outbound. En raison de la crise du COVID-19 la majorité des directeurs financiers suisses s’attendent à un net ralentissement économique, avec une récession en Suisse ainsi qu’aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et dans la zone euro.

Dans ce contexte particulier qui vient s’ajouter à des tensions internationales latentes, l’activité M&A en 2020 devrait subir une baisse marquée.

Etude Deloitte 2020 sur l’activité M&A des PME suisses

Points-clés de l’étude

Perspectives

Le Groupe d’experts de la Confédération pour les prévisions conjoncturelles s’attend à ce que la Suisse tombe en récession en 2020, avec recul du PIB de -1.3%, invoquant la propagation du COVID-19 et la mise à l’arrêt temporaire de certaines parties de l’économie. Les chaînes d’approvisionnement perturbées par les arrêts de production et les difficultés d’acheminement, les déplacements limités des personnes et les conséquences sanitaires immédiates constituent en effet autant de défis pour 2020. Sous réserve d’une stabilisation de la situation épidémiologique, l’économie pourrait se redresser progressivement à partir du second semestre.

L’activité M&A 2020 pourrait pâtir de la propagation du COVID-19 et de la menace qu’il fait peser sur les perspectives économiques mondiales. Après une normalisation du marché M&A en 2019, l’activité 2020 en Suisse et dans le monde reste ainsi sujette aux risques de récession liés au COVID-19. Les processus de vente en cours pourraient être momentanément arrêtés ou différés plus tard dans l’année au vu des performances réduites des entreprises en ce début d’année et des marchés boursiers en chute libre réduisant les valorisations d’entreprises. L’incertitude liée au timing de la reprise post COVID-19 et également à l’ampleur et la vitesse de cette reprise devrait également peser sur les valorisations des entreprises dont les perspectives seront incertaines pour une bonne partie de l’année 2020.

A propos du rapport Deloitte PME suisses

Le rapport de Deloitte intitulé « Etude Deloitte 2020 sur l’activité M&A des PME suisses » examine les transactions de fusions-acquisitions concernant des Petites et Moyennes Entreprises (PME). Pour correspondre à la définition des PME selon Deloitte, les sociétés doivent remplir trois critères principaux : un chiffre d’affaires de plus de 10 millions de francs suisses ; moins de 250 employés ; et une capitalisation boursière comprise entre 5 et 500 millions de francs suisses. La présente édition fait référence à une période allant du 1er janvier au 31 décembre 2019.

Cela vous a-t-il été utile ?