PME suisses

Article

PME suisses: activité M&A au premier semestre 2018

Nous sommes heureux de vous présenter la 10ième édition de notre étude Deloitte couvrant l’activité M&A des PME en Suisse.

Le premier semestre 2018 a été marqué par une augmentation significative de l’activité M&A des PME suisses. Le nombre de transactions enregistrées est en hausse de 6,4%, principalement dû au fait de transactions transfrontalières. Les entreprises allemandes sont encore les cibles privilégiées pour les acquisitions outbound et le nombre de sociétés suisses acquises à l’étranger s’est aussi accrue. Durant le premier semestre, nous avons observé l’activité M&A la plus soutenue dans le secteur de l’industrie.

Points-clés du premier semestre 2018:

Perspectives

Les conditions économiques mondiales restant relativement favorables, les CFO restent optimistes quant aux perspectives pour l'économie et les entreprises suisses. Cette tendance est cependant teintée d’incertitude, notamment en raison des questions soulevées pas l’impact pour la zone Euro de la formation d’une coalition populiste en Italie et l’insécurité politique engendrée par les négociations du Brexit ainsi que la guerre commerciale croissante entre les Etats Unis, l’Europe et la Chine.

Dans ce contexte, les PMEs Suisse peuvent adopter un optimisme prudent pour le deuxième semestre 2018.

tree
A propos du rapport Deloitte PME suisses

Le rapport de Deloitte intitulé « PME suisses – Activité M&A en 2017 » examine les transactions de fusions-acquisitions concernant des Petites et Moyennes Entreprises (PME). Pour correspondre à la définition des PME selon Deloitte, les sociétés doivent remplir trois critères principaux : un chiffre d’affaires de plus de 10 millions de francs suisses ; moins de 250 employés ; et une capitalisation boursière comprise entre 5 et 500 millions de francs suisses. La présente édition fait référence à une période allant du 1er janvier au 31 décembre 2017.

Cela vous a-t-il été utile ?