L’économie suisse extrêmement robuste

Etudes et publications

L’économie suisse extrêmement robuste

Résultats du 17ème Deloitte CFO Survey

Les prévisions conjoncturelles des directeurs financiers suisses restent optimistes. Au troisième trimestre 2013, 63 % des CFO suisses interrogés par Deloitte évaluent positivement les perspectives de l’économie helvétique. Renversement des prévisions relatives aux marges : pour la première fois depuis 2011, un nombre plus important de CFO prévoit une hausse des marges plutôt qu’une baisse au cours des douze prochains mois. Ces résultats, et d’autres encore, figurent dans le Deloitte CFO Survey du troisième trimestre 2013.

Ces dernières années, l’économie suisse s’est montrée solide face aux crises, affichant une santé très robuste. Les CFO suisses envisagent donc l’avenir de façon positive : 63 % des CFO sont optimistes quant aux perspectives d’avenir de l’économie suisse contre 26 %, l’an passé. Seuls 5 % s’attendent à une récession au cours des deux prochaines années. Parallèlement à cette détente, davantage de CFO envisagent une hausse de leurs marges, plutôt qu’une baisse.

Cet optimisme croissant impacte également les stratégies des entreprises. Michael Grampp, Chief Economist chez Deloitte en Suisse, commente les résultats de l’actuel CFO Survey : « Les entreprises relâchent progressivement leur prudence commerciale. Les signes d’une hausse des investissements et des chiffres d’affaires se multiplient, accompagnés d’une recrudescence des recrutements ». 48 % des 114 CFO interrogés au troisième trimestre 2013 pronostiquent une augmentation des investissements dans les douze prochains mois.

Apaisement considérable de la situation du cours de change

Les cours de change anticipés participent également à l’optimisme généralisé : les directeurs financiers prévoient un cours de change EUR/CHF de 1.25 dans douze mois. Un bon tiers des CFO consultés estime que la Banque nationale suisse supprimera le taux de change plancher par rapport à l’euro dans un délai d’un an tout au plus.

Risques en termes de coûts

Un autre signal positif réside dans l’augmentation de la propension au risque. 39% des CFO sont en effet disposés à prendre des risques plus élevés pour générer de la croissance. Parallèlement, la perception des risques liés aux coûts s’intensifie. Un plus grand nombre de CFO suisses participants à l’étude considère que la hausse des coûts salariaux et des coûts de capital représentent un risque accru.

Il en va de même pour l’attractivité de la Suisse comme place d’affaires. Même si le pays demeure attrayant, les craintes liées à l’attractivité fiscale augmentent. Plusieurs votations futures pourraient aussi réduire l’attractivité du pays. Ainsi, 93 % des personnes sondées s’attendent à un impact négatif en cas d’adoption de l’Initiative 1:12.

A propos du CFO Survey de Deloitte

Chaque trimestre, Deloitte effectue une enquête trimestrielle auprès des Chief Financial Officers et des directeurs financiers de grandes entreprises basées en Suisse. 114 CFO ont participé à ce 17ème sondage, effectué à la fin du deuxième trimestre 2013. Environ 30 % des CFO interrogés représentaient des entreprises cotées, 70 % étaient des directeurs financiers d’entreprises privées.

Le Deloitte CFO Survey est une publication unique en son genre en Suisse. Elle est également réalisée dans 19 autres pays par Deloitte DTTL.

Deloitte en Suisse

Deloitte compte parmi les principales sociétés suisses fournissant des services professionnels dans les domaines de l’audit, de la fiscalité, du conseil en gestion et du Corporate Finance.

Avec près de 1’100 collaborateurs répartis dans les villes de Bâle, Berne, Genève, Lausanne, Lugano et Zurich (siège), Deloitte propose ses services à des entreprises et des institutions de toutes formes juridiques et de toutes tailles, et opérant dans tous les secteurs d’activité. Deloitte SA est une filiale de Deloitte LLP, qui est la société britannique affiliée de Deloitte Touche Tohmatsu Limited (DTTL). Les sociétés affiliées de DTTL sont représentées dans plus de 150 pays avec environ 200’ 000 collaborateurs.

Zurich, le 30 octobre 2013

Note aux rédacteurs

Dans le présent communiqué de presse la désignation Deloitte fait référence à Deloitte SA, une filiale de Deloitte LLP, qui est la société britannique affiliée de Deloitte Touche Tohmatsu Limited ('DTTL'). DTTL est une « UK private company limited by guarantee » (une société à responsabilité limitée de droit britannique), dont les sociétés affiliées constituent des entités juridiques indépendantes et séparées. Pour une description détaillée de la structure juridique de DTTL et de ses sociétés affiliées, veuillez consulter le site www.deloitte.com/ch/about.

Deloitte LLP et ses filiales font partie des leaders dans le domaine de l'audit, de la fiscalité, du conseil et des fusions-acquisitions avec plus de 12'600 collaborateurs de premier plan au Royaume-Uni et en Suisse. Reconnu comme employeur de choix grâce à ses programmes novateurs en matière de ressources humaines, Deloitte LLP recherche l'excellence pour ses clients et ses interlocuteurs.
Deloitte SA est reconnue comme société d'audit agréée par l'Autorité fédérale de surveillance en matière de révision (ASR) et par l'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA).

L'information contenue dans le présent communiqué est correcte au moment de sa distribution à la presse.

Cela vous a-t-il été utile ?