Communiqués de presse

Global Powers of Retailing: Quatre détaillants suisses parmi les 250 leaders mondiaux du secteur

Zurich/Genève, le 21 janvier 2019

  • Les 250 principaux détaillants mondiaux ont généré un chiffre d'affaires de 4,53 mille milliards de dollars pour l'exercice 2017, ce qui représente une croissance de +5,7%
  • Les détaillants américains restent en tête du classement, Wal-Mart étant le leader incontesté – le marché suisse de la vente de détail ne faiblit pas
  • Migros et Coop restent dans le classement mondial des 50 premiers détaillants – Dufry est l'un des détaillants enregistrant la croissance la plus forte

Les 250 principaux détaillants mondiaux ont généré des revenus de 4,53 mille milliards de dollars US pour l'exercice 2017, ce qui représente une croissance de +5,7%. Plus des quatre-cinquièmes (83%, 208 sociétés) du groupe ont enregistré une croissance positive de leurs revenus. Le rapport Global Powers of Retailing de Deloitte identifie les 250 détaillants les plus importants dans le monde en se basant sur les données publiques disponibles pour l'exercice 2017 (exercices clos au plus tard en juin 2018).

Jusqu'au début de l'année 2018, l'économie globale a affiché une croissance soutenue. Mais compte tenu de l’accélération de l'inflation sur les principaux marchés, de modifications par les gouvernements de leurs politiques monétaires et budgétaires, ainsi que d'une dépréciation importante de la monnaie sur plusieurs marchés émergents, l'économie globale pourrait connaître un ralentissement dans un futur proche. Pour les détaillants, ce changement se traduira par un ralentissement de la croissance des dépenses des consommateurs, une augmentation des prix grand public et des perturbations au sein des chaînes d'approvisionnement globales.

En Suisse, les perspectives semblent plus prometteuses, selon l'analyse de Konstantin von Radowitz, Associé responsable Consumer & Industrial Products chez Deloitte Suisse: «2018 a été une année convenable pour le secteur suisse du détail en comparaison avec d’autres pays. On estime que les ventes dans le secteur suisse du détail ont progressé de 0,4% grâce à l'environnement économique sain observé en Suisse. En dépit des incertitudes globales, les perspectives pour l'économie suisse en 2019 sont positives dans l'ensemble et la consommation privée devrait rester stable.»

Global Powers of Retailing

Des changements mineurs parmi les 10 premiers détaillants mondiaux

Le revenu des 10 leaders mondiaux de la grande distribution représente environ un tiers (31,6%) du revenu total des 250 principaux détaillants pour l'exercice 2017. Les trois premiers détaillants ont conservé leur position: les américains Wal-Mart, Costco et The Kroger. Amazon a poursuivi sa trajectoire de croissance pour atteindre la 4e place, aussi grâce à l'acquisition de Whole Foods. Sur les cinq derniers exercices, l'entreprise a gagné 11 places.

La croissance des 10 premiers détaillants a dépassé celle des 250 plus grandes entreprises de ce secteur, s'inscrivant à 6,1% et 5,7% respectivement. Toutefois, la composition de la marge bénéficiaire nette pour les 10 premiers était plus faible que l'année précédente et par rapport aux 250 premières entreprises. Ceci s'explique principalement par le fait que huit des dix premiers détaillants opèrent dans le secteur des biens de consommation courante à faible marge, à savoir le secteur des produits vendus rapidement et à un coût relativement faible. Les marges y subissent une pression accrue résultant de la hausse des coûts, de la baisse du pouvoir d'établissement des prix due à une concurrence et à une transparence plus forte, et de la nécessité d'investir dans la transformation numérique des activités.

Néanmoins, le secteur des biens de consommation à faible marge est le principal moteur des résultats des 250 principaux détaillants. Les 138 sociétés (55,2% des 250 premiers détaillants) ont généré deux tiers (66,2%) des revenus des détaillants au cours de l'exercice 2017. Comparé aux autres secteurs, les détaillants dans ce secteur ont généré les revenus de détail les plus élevés (21,7 milliards de dollars au cours de l’exercice 2017).

Migros et Coop dans les 50 premiers – Dufry parmi ceux enregistrant la croissance la plus forte

Les leaders du marché suisse de la vente de détail Migros et Coop se maintiennent dans le classement mondial des 50 premiers détaillants: Migros (ayant réalisé 24,5 milliards de dollars US de ventes de détail au cours de l'exercice 2017) en 39ème place et Coop (ayant réalisé 22,5 milliards de dollars US) en 44ème place. La holding de luxe Richemont a gagné neuf places pour se positionner au 129ème rang. Le spécialiste des boutiques de duty free Dufry a progressé et occupe à présent la 123ème place. Dufry est l'un des détaillants ayant connu la progression mondiale la plus rapide au cours des cinq dernières années (+21,7% de taux de croissance annuel composé).

«Il est impressionnant que malgré les perspectives de croissance limitées du marché suisse, Migros et Coop maintiennent leur position sur le marché de détail global. La Suisse, qui est un petit pays, ne présente pas d'opportunités importantes sur le plan des économies d'échelle dans le détail hors-ligne. Par ailleurs, les consommateurs suisses continuent de traverser la frontière pour faire leurs courses, même si du point de vue des prix les achats transfrontaliers sont devenus moins attrayants,» explique Konstantin von Radowitz.

Autre point: «L'e-commerce n'a pas encore perturbé de manière significative le commerce de détail en Suisse. Si les ventes en ligne connaissent une forte croissance, elles ne représentent qu'une part relativement petite du commerce de détail dans son ensemble: en 2018, les ventes en ligne ont représenté moins de 10% du total des ventes de détail en Suisse. D'un autre côté, nous voyons des acteurs étrangers comme Amazon, Zalando et AliExpress devenir toujours plus présents sur le marché suisse. Les détaillants suisses doivent poursuivre leurs investissements dans leurs activités en ligne.»  

Cela vous a-t-il été utile ?

Sujets connexes