global powers of retailing

Points de vue

Global Powers of Retailing 2021

Notre rapport annuel Global Powers of Retailing identifie les 250 plus grands détaillants à travers le monde sur la base des données publiquement disponibles pour l’exercice 2019 (exercices clos jusqu’au 30 juin 2020), et analyse leur performance dans l’ensemble des régions et des secteurs de produits. Il fournit également des perspectives économiques mondiales, examine les 50 détaillants affichant la croissance la plus rapide et met en évidence les nouvelles entrées parmi le Top 250. Malgré sa petite taille, la Suisse compte deux détaillants dans le Top 50: le groupe Migros et Coop.

Le chiffre d’affaires total cumulé des détaillants figurant au Top 250 du Global Powers of Retailing a atteint 4’850 milliards de dollars US au cours de l’exercice 2019 (contre 4’740 milliards de dollars US l’année précédente). La croissance s'est accélérée à 4,4% (taux de croissance composite sur douze mois après correction des effets de change), alors qu'elle était de 4,1% l’année précédente.

Migros et Coop, les leaders suisses du commerce de détail, ont maintenu leur position de force dans le Top 50 en occupant respectivement les 40e et 46e places. Richemont est resté stable au 96e rang après avoir fait son entrée dans le Top 100 l’an dernier. Bien que Dufry, en 124e position, ait perdu quatre places par rapport à l’année précédente, il était toujours considéré comme l’un des 50 détaillants connaissant la croissance la plus rapide, avec un taux de croissance annuel composé impressionnant de 16,2% depuis 2014.

Une année fait une grande différence

Pour s’aligner sur la méthodologie des éditions précédentes, notre étude 2021 a examiné les données publiquement disponibles pour l’exercice 2019 (exercices clos jusqu’au 30 juin 2020). Au cours de l’année 2020, le segment du commerce de détail en Suisse a connu une croissance. Les détaillants en alimentation ont enregistré des résultats particulièrement bons, de nombreux consommateurs privilégiant les achats de produits alimentaires par rapport aux autres produits. Pendant les confinements européens plus stricts au printemps et en hiver, les détaillants suisses ont profité de la fermeture des frontières avec les pays voisins, forçant les Suisses à faire leurs achats chez eux plutôt qu’en Allemagne, en France et en Italie, un rituel courant du week-end.

Le groupe Migros a connu des performances remarquables au cours de son exercice 2020, avec une croissance de plus de 4% de son chiffre d’affaires, qui atteint 29’947 milliards de francs. Les consommateurs suisses sont de plus en plus nombreux à avoir adopté les achats en ligne et le groupe Migros a vu ses ventes en ligne croître de plus de 45%, dépassant de 10% ses ventes totales pour atteindre un montant de 2’995 milliards de francs. De même, Coop a connu une année satisfaisante au cours de l’exercice 2020, avec une croissance des ventes de plus de 14% à 30,2 milliards de francs. Ses ventes en ligne ont également augmenté de plus de 45% s’établissant à 232 millions de francs.

Télécharger le rapport

En 2020, nous avons assisté à un virage important vers les ventes en ligne et nous pensons que ce changement est en train de se consolider. 1 consommateur sur 10 en Europe fait désormais ses courses alimentaires en ligne. Nous avons constaté une croissance similaire dans le secteur non alimentaire - les magasins étant fermés, les consommateurs se sont rapidement adaptés aux achats en ligne.

Karine Szegedi, responsable du secteur de la consommation et membre de la direction, Deloitte Suisse

Une année fait une grande différence

Pour s’aligner sur la méthodologie des éditions précédentes, notre étude 2021 a examiné les données publiquement disponibles pour l’exercice 2019 (exercices clos jusqu’au 30 juin 2020). Au cours de l’année 2020, le segment du commerce de détail en Suisse a connu une croissance. Les détaillants en alimentation ont enregistré des résultats particulièrement bons, de nombreux consommateurs privilégiant les achats de produits alimentaires par rapport aux autres produits. Pendant les confinements européens plus stricts au printemps et en hiver, les détaillants suisses ont profité de la fermeture des frontières avec les pays voisins, forçant les Suisses à faire leurs achats chez eux plutôt qu’en Allemagne, en France et en Italie, un rituel courant du week-end.

Le groupe Migros a connu des performances remarquables au cours de son exercice 2020, avec une croissance de plus de 4% de son chiffre d’affaires, qui atteint 29’947 milliards de francs. Les consommateurs suisses sont de plus en plus nombreux à avoir adopté les achats en ligne et le groupe Migros a vu ses ventes en ligne croître de plus de 45%, dépassant de 10% ses ventes totales pour atteindre un montant de 2’995 milliards de francs. De même, Coop a connu une année satisfaisante au cours de l’exercice 2020, avec une croissance des ventes de plus de 14% à 30,2 milliards de francs. Ses ventes en ligne ont également augmenté de plus de 45% s’établissant à 232 millions de francs.

Quantité ET qualité

Les consommateurs suisses ont non seulement acheté en plus grandes quantités, mais aussi dépensé davantage pour une meilleure qualité. Le groupe Migros et Coop ont tous les deux vu leurs ventes de produits biologiques et régionaux augmenter pour atteindre respectivement 1,213 milliard de francs et plus de 2,0 milliards de francs.

La Suisse est généralement un marché traditionnel et protégé, où la pénétration des géants de l’e-commerce, comme Amazon, est encore relativement faible. Cependant, les détaillants suisses ont également dû réagir au passage aux achats en ligne, ce qu’ils ont fait en améliorant leurs offres de commerce électronique, la technologie et la convivialité des sites Internet. La pandémie a poussé le groupe Richemont à accélérer le développement de ses capacités numériques avec des ventes en ligne, atténuant partiellement les pertes subies en 2020 en raison de fermetures de magasins et du tourisme inexistant. Ses ventes au détail en ligne sont restées résilientes et ont augmenté plus fortement, contribuant à 19% des ventes du Groupe au cours de l’exercice 2020 contre 16% en 2019.

Dufry a fait face à une année 2020 difficile, les restrictions de voyage international ayant un impact négatif sur ses opérations de vente au détail. Les ventes de l’exercice 2020 ont subi une baisse de près de 70%. Cependant, les activités de développement commercial de Dufry ont connu une forte progression en 2020, avec l’ouverture de son magasin dédouané ANECDOTE au Circle, à l’aéroport de Zurich, de nouvelles opérations à l’aéroport international d’Istanbul et des ouvertures de nouveaux magasins aux États-Unis, en Finlande, en Italie, en Australie, au Brésil et ailleurs. Grâce à l’ouverture de nouveaux points de vente, à la rénovation et à l’agrandissement de plusieurs magasins existants, Dufry est bien positionné pour réaliser des profits une fois que les portes seront à nouveau entièrement ouvertes et libèreront le flux de voyageurs.

Global Powers of Retailing 2021 – le résumé

Dans les premiers mois de 2021, le monde était confronté à la fois à des promesses et à des dangers. Parmi les espoirs, le début de la vaccination contre le COVID-19 offrait la promesse d'une diminution significative de l’impact négatif du virus. Du côté négatif, le virus continuait de menacer la stabilité économique. Même dans les régions peu touchées par l’épidémie, les mesures de distanciation sociale visant à éviter une nouvelle épidémie ont eu un impact économique négatif. Le défi pour les politiciens consistait à contrôler l’épidémie, à protéger ceux qui ont été empêchés de travailler et à accélérer la distribution des vaccins. Le succès de ces impératifs déterminera la trajectoire de l’économie mondiale dans l’année à venir.

Le rapport Global Powers of Retailing 2021 de Deloitte examine le scénario économique mondial et son impact sur le commerce de détail. Une nouvelle section du rapport de cette année donne un bref aperçu du rapport Global Powers of Retailing de l’année prochaine, qui examine l’impact de la pandémie du COVID-19 sur la croissance des ventes au détail pour les 25 plus grands détaillants mondiaux au cours de l’exercice 2020 (c’est-à-dire les exercices clos jusqu’au 30 juin 2021).

Principales conclusions du rapport

  • Le chiffre d’affaires cumulé des sociétés figurant au Top 250 des Global Powers of Retailing s’est élevé à 4’850 milliards de dollars américains au cours de l’exercice 2019, avec un volume moyen de 19,4 milliards de dollars US par entreprise.
  • Les recettes minimales d’une entreprise pour entrer au Top 250 sont de 4,0 milliards de dollars US, contre 3,9 milliards de dollars US l’année précédente.
  • Le Top 10 des meilleures entreprises est resté dominé par des sociétés américaines, avec sept entreprises sur dix basées aux États-Unis.
  • Amazon.com est devenu le deuxième plus grand détaillant mondial, dépassant Costco.
  • Les 10 plus grands détaillants au monde sont plus concentrés sur l’international, avec des opérations en moyenne dans 13 pays contre 11,1 pour l’ensemble des 250 premiers. Néanmoins, leur part de recettes issues de ventes au détail à l’étranger a baissé à 25,5%, par rapport à 25,8% l’année précédente, car plusieurs entreprises ont cédé des filiales étrangères. 
  • L’Europe compte le plus grand nombre de détaillants figurant au Top 250, avec 87 entreprises basées dans la région. L’Amérique du Nord enregistre la part la plus élevée des recettes des 250 premiers détaillants (47,1%).
  • Migros et Coop maintiennent leur forte position dans le Top 50, Richemont se maintient à la 96eplace, et Dufry est l’un des 50 détaillants connaissant la croissance la plus rapide au monde
  • Les biens de consommation à évolution rapide demeurent le plus grand secteur de produits. Ses 135 entreprises (54% d’entre elles) ont généré 66% des recettes des 250 meilleurs détaillants pour l’exercice 2019.
  • Neuf des 12 nouvelles entrées au Top 250 pour l’exercice 2019 sont basées en Asie-Pacifique.
  • Le commerce électronique et les discounters ont généré une forte croissance des recettes de détail parmi les 50 entreprises les plus rapides.

À propos de Global Powers of Retailing de Deloitte

Le rapport Global Powers of Retailing 2020 de Deloitte examine le scénario économique mondial et son impact sur le commerce de détail. Le rapport identifie les 250 plus grands détaillants à travers le monde sur la base des données publiquement disponibles pour l'exercice 2018 (exercices clos jusqu'au 30 juin 2019), et analyse leur performance dans l'ensemble des régions et des secteurs de produits. Il fournit également des perspectives économiques mondiales, examine les 50 détaillants connaissant la croissance la plus rapide et met en évidence les nouveaux venus dans le Top 250.

Cela vous a-t-il été utile ?