evolution-difficultes-associations

Etude

Comment évoluent les difficultés des associations ?

Etat et évolutions récentes des associations

Cette étude vise un objectif majeur : dresser, au-delà des discours tenus et parfois convenus sur le sujet, un état des difficultés rencontrées par les associations. L’intérêt d’une telle démarche est double. Il s’agit d’abord de rendre objectivables et visibles, aux yeux des partenaires notamment publics des associations, les difficultés rencontrées de façon à susciter l’adoption de mesures ou de conduites appropriées. Mais aussi de servir d’outil aux associations, pour leur permettre de mieux évaluer leur situation et ainsi mieux prévenir ou résoudre les difficultés qu’elles rencontrent.

Un des premiers enseignements de l’étude concerne la participation croissante et massive des associations aux questions de l'enquête, qui témoigne d’une volonté importante d’analyser et d’exprimer leurs difficultés de façon construite.

 

Les difficultés liées à l’accès aux ressources figurent certes en bonne place dans les classements effectués par les différents types d’associations, mais ce sont les difficultés de renouvellement des structures dirigeantes et les difficultés liées à la trésorerie qui figurent aux deux premiers rangs des 40 items de difficultés proposés aux associations dans la plupart des types d’associations. La baisse des subventions publiques, rapide et importante, ne figure plus désormais au premier rang des difficultés ressenties par les associations comme cela avait été le cas dans la première observation conduite sur le sujet. Les associations se sont-elles habituées ou résignées à cette baisse, ou bien celles qui n’ont pu la surmonter ont-elles disparu et ne sont-elles plus là aujourd’hui pour témoigner de l’importance de cette difficulté ?

 

Si les difficultés liées au contexte institutionnel (poids des contrôles, modifications institutionnelles et législatives) ne se situent pas en haut des classements, elles figurent elles aussi en bonne place et font partie des difficultés dont les associations ont estimé qu’elles s’étaient considérablement aggravées dans la période récente.

 

Les difficultés ressenties par les associations ne se sont que très rarement améliorées dans les dernières années. Les progrès enregistrés concernent le plus souvent des difficultés internes à l’association (divergences au sein du CA ou du bureau, difficultés de cohésion entre les différentes composantes de l’association, projet associatif affadi ou devant être réécrit, difficultés de relations entre salariés et bénévoles). Mais d’une façon générale, les associations qui ont estimé que les difficultés qu’elles rencontraient s’aggravaient apparaissent particulièrement nombreuses.

Comment évoluent les difficultés des associations ?

Etat et évolutions récentes des associations