africa-ceos-survey

Etude

Africa CEOs Survey

Les dirigeants africains confiants en l’avenir économique du continent

Comment les dirigeants des entreprises africaines perçoivent les enjeux et les défis auxquels ils sont confrontés sur le continent ? Ce 1er Baromètre qui a été mené auprès de plus de 120 dirigeants a pour objectif de mettre à jour leurs préoccupations autour de six thèmes majeurs : stratégie, gouvernance d'entreprise, financement, innovation, responsabilité sociale des entreprises et talents.

Une confiance assumée

70% des CEOs d’entreprises africaines ou opérant en Afrique expriment leur confiance en l’avenir économique du continent. Cette vitalité économique est notamment portée par la création du marché unique africain, identifiée par 80% des répondants comme un levier de croissance et une opportunité de développement, ainsi que par les accords liés à la création de la zone de libre échange continentale (ZLEC). Dans ce contexte, 10 pays se révèlent particulièrement attractifs : la Côte d’Ivoire, le Rwanda, le Kenya, L’Éthiopie, l’Afrique du Sud, le Ghana, le Maroc, le Nigeria, le Sénégal et la Tunisie.

La finance et les risques opérationnels en première ligne

Les risques financiers, opérationnels et réglementaires sont les premiers mentionnés... 67% des entreprises ont ainsi mis en place un code de gouvernance permettant d’éviter les conflits d’intérêt et d’imposer des pratiques éthiques. Pour le soutenir, l’étude souligne la nécessité de se doter de conseils d’administration indépendants et diversifiés.

Les difficultés financières représente le deuxième domaine de préoccupation. En effet, 16% des dirigeants sondés reconnaissent que les difficultés financières auxquelles ils sont parfois confrontés handicapent leur croissance et tendent à freiner l’exécution de leur stratégie.

Le triple défi du continent africain : technologique, humain et sociétal

La digitalisation des organisations est un élément central de la stratégie des dirigeants africains. Cette opportunité leur permettra de tirer parti d’informations de qualité, d’accroître leur efficacité et de transformer avec succès leurs processus internes ou leur modèle organisationnel.

Le Capital Humain représente un enjeu majeur pour les dirigeants, notamment en ce qui concerne l’identification, la formation et la rétention du middle-management. 63% considèrent ainsi la gestion des emplois et des compétences comme un rôle et une responsabilité clés pour leur département RH.

Les politiques RSE des entreprises représentent un défi crucial pour l’Afrique. 85% des décideurs africains ont déjà mis en place une telle démarche ou sont en train de le faire et 22% des dirigeants considèrent que la politique RSE doit contribuer au développement des communautés locales.

Africa CEOs Survey

Les dirigeants africains confiants en l’avenir économique du continent

Africa CEOs Survey

Scale up the momentum