Etude

Perspectives économiques et prévisions des directeurs financiers européens : une nouvelle vague d'optimisme 

European CFO Survey: Spring 2021

Quelles sont les perspectives économiques pour 2021 ? L'économie est-elle en reprise ? A quel niveau de croissance peut-on s’attendre ? Et quels sont les principaux changements à venir pour les entreprises européennes ?

Accès rapide

Avec des mesures de confinement strictes mises en place dans de nombreux pays européens, des niveaux élevés d'infections au Covid19 et un rythme relativement lent des vaccinations sur la première partie de l’année 2021, il serait justifié d'être pessimiste quant aux perspectives économiques européennes. Pour autant, les directeurs financiers à travers l'Europe ont partagé leurs points de vue dans la treizième édition de cette enquête, et leurs prévisions sont positives. Une nouvelle vague d'optimisme et une volonté renouvelée d'investir prévalent, et de nombreuses entreprises sont en train de tourner la page liée au Covid en se concentrant sur les opportunités à saisir en période post-pandémique.

 

Le climat des affaires en Europe : perspectives financières pour 2021


Dans tous les pays et secteurs étudiés, la majorité des directeurs financiers interrogés sont plus optimistes que dans les mois précédents quant aux perspectives financières de leur entreprise ; l’évolution du niveau d’optimisme est ainsi à son plus haut niveau depuis le début de notre série d’enquêtes réalisées auprès des directeurs financiers européens.


43% des entreprises déclarent avoir déjà retrouvé leur niveau de chiffre d’affaires d'avant la pandémie et 24% d'entre elles prévoient de le faire d'ici la fin de l'année. Dans certains secteurs plus durement touchés par la pandémie, tels que le tourisme, aucune entreprise n'est cependant déjà revenue aux niveaux d'avant la pandémie. Par opposition, les trois quarts des directeurs financiers du secteur financier mentionnent qu'ils sont déjà aux niveaux d'avant la crise ou s'attendent à l'être d'ici la fin de l'année.


Même les secteurs les plus durement touchés par la pandémie prévoient une augmentation de leur chiffre d’affaires dans les mois à venir.

Reprise économique à l'ère post-pandémique


Deux directeurs financiers sur trois déclarent qu'ils sont déjà en train de travailler sur la préparation de la période post-pandémique. Seulement 14% estiment qu'ils sont toujours en mode « survie » face au choc pandémique.


L'humeur positive est donc forte parmi les directeurs financiers, même s’il existe des différences importantes selon les secteurs considérés : les secteurs de la santé et du commerce de détail sont ainsi parmi les plus optimistes, à l’opposé par exemple des secteurs du transport, du tourisme et du voyage.

Une augmentation des investissements et des perspectives de recrutement


Les directeurs financiers restent préoccupés par un éventuel affaiblissement de la demande et par l'état général de l'économie, mais leurs intentions d'investissement ont bondi à des niveaux jamais atteints depuis mars 2018. Ces futurs niveaux d'investissement sont notamment dus à des besoins renforcés liés à la sécurité des travailleurs et des clients, à une augmentation du niveau des interactions numériques, mais également à des enjeux environnementaux devenus centraux.


Les perspectives de recrutement sont positives dans tous les secteurs, même ceux qui ont été le plus touchés par la pandémie, et sont à leur deuxième niveau le plus élevé depuis le début de notre série d’enquêtes initiée en 2015. Ces signaux sur l'emploi sont extrêmement positifs suite à une crise qui a eu des impacts majeurs pour les travailleurs, en particulier les femmes et les plus jeunes.

Résilience face à l'adversité

Le monde a subi un choc majeur, et les restrictions de mobilité ainsi qu’un niveau d’incertitude élevé sont toujours présents. Les entreprises vont continuer d’opérer dans un monde profondément différent. Ainsi, même si les perspectives pour les prochains mois semblent meilleures, les directeurs financiers européens se tournent vers l'avenir avec une conscience aiguë des risques et des problématiques qui influenceront les prochaines années, notamment la montée des tensions géopolitiques et des défis posés par le changement climatique, la prise de conscience croissante des enjeux sociaux ou encore la complexité des nouveaux modèles de travail. À cet égard, les directeurs financiers ont un rôle central à jouer, en particulier en fournissant les analyses et éclairages qui permettront aux entreprises de prendre les meilleures décisions.

À propos de l'enquête européenne auprès des directeurs financiers

Depuis 2015, Deloitte mène une enquête semestrielle auprès des directeurs financiers européens, donnant un aperçu du sentiment général et des attentes de ces derniers en matière d'investissement et d'embauches. Les données de cette édition ont été collectées en mars 2021 auprès de 1559 directeurs financiers représentant un large éventail d'industries dans 19 pays : l’Allemagne, l’Autriche, la Biélorussie, le Danemark, la Finlande, la Grèce, l’Islande, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne, le Portugal, la Russie, l’Espagne, la Suède, la Suisse et le Royaume-Uni.

Perspectives économiques et prévisions des directeurs financiers européens

${sous_titre}

Une nouvelle vague d'optimisme

Prénom *
Nom *
E-mail *
Organisation*
Fonction *
Téléphone
Geography
URL Source
Fichier téléchargé
Form Handler
UTM Campaign
UTM Source
UTM Medium
*Champs obligatoires Envoyer

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés ainsi qu’au règlement européen sur la protection des données personnelles 2016/679 (RGPD), vous pouvez exercer votre droit d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation du traitement, de portabilité de vos données et définir le sort de vos données personnelles après votre décès en vous adressant au service Marketing de Deloitte SAS : rgpd@deloitte.fr