futur-assurance-sante

Actualité

Le futur de l’assurance santé 

Quand le changement accélère la disruption

Quels vont être les impacts de la crise sanitaire actuelle sur les transformations en cours de notre système de santé ?

Alors que nous mesurions déjà les prémisses d’une évolution vers un modèle de plus en plus holistique où le patient, autonomisé, deviendra acteur de son propre bien-être (mental, physique, émotionnel), les réflexions en cours sur la refonte de notre système de santé doit être l’occasion de redéfinir le rôle des assureurs en matière d’accompagnement dans le domaine de la santé à travers les services notamment.

Ce modèle émergeant va sans doute s’orienter davantage vers une nouvelle forme de prévention, où le patient se retrouve progressivement dans un rôle de chef d’orchestre des différents acteurs de l’écosystème santé : prestataires de soins et de bien-être, régulateurs et financeurs et plateformes de services. Cette articulation sera rendue possible par l’exploitation des évolutions technologiques actuelles (transformation digitale du système et accès à la donnée) et va fortement s’accélérer par la crise sanitaire sans précédent que nous vivons.
En effet, si l’intérêt pour les services digitaux (télémédecine, etc.) était déjà notable, la pandémie de Covid-19 a contribué à accélérer l’utilisation de ces outils, en faisant notamment augmenter les téléconsultations de 1 000 à 100 000 par jour en France. En l’espace de quelques mois, les mentalités ont évolué, et l’appétence à la digitalisation et au partage des données semble s’être renforcée (62% des Français sont prêts à utiliser une application de type StopCovid).


Afin d’accélérer le déploiement de ces nouvelles pratiques médicales, les 3 familles d’acteurs du système de santé vont devoir s’articuler et continuer de se transformer :
 

Quels positions adopter face à ces transformations ?

Les acteurs établis ont le choix entre accepter et mener la transformation en tant que leaders de marché innovants, ou tenter de résister à cet inévitable changement.

Dans cette transformation du système de santé, un nouveau rôle est à prendre par les assureurs, notamment en se rapprochant des besoins d’accompagnement de leurs assurés via une approche servicielle. Il est temps de passer des modèles théoriques à la mise en œuvre opérationnelle :

  • En adoptant une stratégie de données permettant de répondre finement au besoin de sophistication et de personnalisation des clients, en proposant des services répondant aux besoins clients ;
  • En se positionnant en tant que partenaire du patient dans l’acte de consommation médicale et de bien-être et lui proposer des modalités de financement au plus près de ses moments de vie.

Les clés du succès pour les assureurs

Revoir son business model

L’exploitation continue des données des patients permettra d’intervenir de manière proactive et très en amont de la maladie pour privilégier la prévention au traitement, et la proportion de maladies chroniques (diabète type 2, hypertension) diminuera de manière drastique. Les entreprises devront donc ré-enchanter leur business model pour rester compétitifs.

Opter pour la collaboration

Les géants de la Tech et autres startups viennent bouleverser le paysage santé actuel avec une volonté de le transformer considérablement. Mais ils manquent d’expertise santé (métier et régulation), d’une base client ciblée et des partenariats avec des experts établis. Ces disrupteurs auront davantage tendance à collaborer avec des experts perçus comme « innovants », légitimes et fiables pour les patients.

Autonomiser le patient

Les comportements évoluent, et les consommateurs sont d’autant plus habitués à avoir accès en temps réel à leur data, pour des éclairages personnalisés. Les différentes parties prenantes vont devoir travailler sur une manière efficace de s’adresser aux consommateurs, notamment en designant des approches orientées client, afin de gagner leur confiance et faire preuve de véritable valeur ajoutée.

Capitaliser sur la data

L’écosystème santé sera fondé sur la data, qui nécessitera des infrastructures digitales et des technologies beaucoup plus puissantes et sécurisées que celles existantes aujourd’hui. L’enjeu pour les différents acteurs sera de développer leur capacité de capter cette donnée, la croiser avec des données exogènes et la traiter pour l’utiliser de manière pertinente et personnalisée pour chaque utilisateur.

${title5}

${description5}

Le futur de l'assurance santé

Quand le changement accélère la disruption