Expertise

Baromètre de l'innovation chez les jeunes acteurs du paiement

Un écosystème du paiement innovant au fort potentiel de croissance qui se heurte à la réticence des Français à partager leurs données personnelles

Le baromètre sur les jeunes acteurs du paiement innovant et exerçant en France vient d'être lancé afin de mesurer les enjeux du secteur, notamment son potentiel de croissance, d’innovation et de technologie.

Accès rapide

Méthodologie

Le baromètre résulte d'une étude quantitative, réalisée en septembre et octobre 2021, sur la base d'un sondage de 32 questions à l'égard d'un échantillon de 22 acteurs du paiement innovant et exerçant en France (hors banques en ligne et néo-banques), interviewés en ligne. 

1. Comment se compose l’échantillon des acteurs ayant répondu à ce baromètre ?


Les premiers jeunes acteurs innovants font leur apparition dès les années 2000 mais une croissance est observée depuis 2016 : plus de la moitié de ces nouveaux acteurs ont été créés ces cinq dernières années.

Un fort potentiel de croissance de l'écosystème du paiement en France

  • Cet écosystème est celui levant le plus de fonds en France et est en croissance : le montant levé sur le premier semestre 2021 représente 181% du montant total levé en 2020
  • La courbe de distribution de ces levées de fonds dans l’écosystème reste équilibrée ce qui témoigne de l’intérêt que portent les investisseurs à ce marché
  • 55% des acteurs déclarent une valorisation inférieure à 20 millions d’euros, ce qui confirme le potentiel de croissance du marché

  • Une prise de conscience présente bien avant la crise de la Covid-19









    2. Comment les jeunes acteurs du paiement innovent-ils en France et distribuent-ils leurs solutions ?


    Les écosystèmes ayant des antécédents d'innovation efficaces maintiennent un portefeuille qui comprend trois types d’innovations : incrémentales, adjacentes et de rupture

  • Innovations de rupture : développer des innovations de ruptures pour des marchés qui n'existent pas encore.
  • Innovations adjacentes : passer d’une activité existante à une activité nouvelle pour l'entreprise
  • Innovations incrémentales : optimisation d’un produit existant pour un marché existant.

  • Les jeunes acteurs du paiement innovant et exerçant en France se concentrent sur les innovations incrémentales pour améliorer l’expérience client, et les innovations adjacentes pour étendre leur périmètre d’intervention
  • Le secteur du paiement, précurseur de l’open innovation
  • Le niveau d’adoption des innovations par le grand public est fortement corrélé à leur niveau de maturité

  • Les innovations à plus forte valeur ajoutée dans les prochaines années
  • Facilités de paiement/paiement fractionné
  • Solutions de lutte contre la fraude
  • Soft POS (terminaux Android)
  • Request-to-Pay
  • Paiement en actifs numériques

  • Pour distribuer ces solutions, une logique de partenariat anime l’écosystème français
  • 90% des acteurs ont déjà mis en place un partenariat avec un ou plusieurs acteurs (start-up, grand groupe, institution, etc.) pour créer une nouvelle offre ou pour compléter une offre existante, etc.
  • En comparaison, seulement 14% d’entre elles ont déjà racheté un ou plusieurs acteurs pour créer une nouvelle offre ou compléter une offre existante.

























  • 3. Quels défis technologiques à venir pour l’écosystème du paiement en France ?


    L’intelligence artificielle, le big data et la biométrie sont les trois technologies qui impacteront le plus le marché des paiements dans les cinq prochaines années :

  • Près de deux tiers des répondants identifient l’intelligence artificielle, le big data et la biométrie comme trois technologies impactantes pour l’écosystème du paiement dans les cinq années à venir.
  • Ces trois technologies ont pour objectifs communs : l’amélioration de l’expérience de paiement - elles permettent de proposer un parcours fluide (réduction des étapes grâce au partage des données), personnalisé (adapté aux moments de vie), transparent (authentification grâce à la biométrie) ; la lutte contre la fraude : détection des comportements clients anormaux (création de profils de clients suivant leurs comportements d’achat, localisation, etc.).







  • 4. Comment les jeunes acteurs du paiement peuvent-ils gagner la confiance des Français pour partager leurs données personnelles ?


    La confiance et le partage des données comme principales préoccupations des français – le premier challenge de l’écosystème identifié par les acteurs

  • Ce challenge a été identifié par 64% des jeunes acteurs du paiement exerçant en France. Une observation déjà relevée par Deloitte dans son baromètre Relations banques – clients 2021 : seulement 19% des français sont prêts à partager leurs données personnelles avec les fintechs ou insurtechs, contre 67% avec les banques.

  • Pour gagner la confiance des français, les acteurs développent en priorité des solutions permettant d’améliorer l’expérience client et de sécuriser les paiements...
  • Le potentiel des solutions développées par les acteurs est soutenu par un intérêt grandissant des français pour des solutions de paiement instantanées et fluides.

  • … Tout en prenant en compte les enjeux ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance)
  • Près d’un quart des français est sensible à la mise en oeuvre d’actions durables et inclusives dans les solutions de paiement.













  • Baromètre de l’innovation chez les jeunes acteurs du paiement innovant et exerçant en France

    ${sous_titre}

    Un écosystème du paiement innovant au fort potentiel de croissance qui se heurte à la réticence des Français à partager leurs données personnelles

    Prénom *
    Nom *
    E-mail *
    Organisation*
    Fonction *
    Téléphone
    Geography
    URL Source
    Fichier téléchargé
    Form Handler
    UTM Campaign
    UTM Source
    UTM Medium
    *Champs obligatoires Envoyer

    Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés ainsi qu’au règlement européen sur la protection des données personnelles 2016/679 (RGPD), vous pouvez exercer votre droit d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation du traitement, de portabilité de vos données et définir le sort de vos données personnelles après votre décès en vous adressant au service Marketing de Deloitte SAS : rgpd@deloitte.fr