swiss hospitality study

Communiqués de presse

Un avenir sombre pour le secteur de l'hôtellerie suisse selon près de 80 % des hôtels interrogés – le tourisme de santé, une chance à saisir

Le secteur de l'hôtellerie face au défi d'une pression réglementaire accrue et d'un accès difficile aux financements bancaires

Zurich, le 17 juin 2015

Seul un quart des hôtels interrogés ont dépassé leurs prévisions de chiffre d'affaires et de nombres de clients. Près de 80 % d'entre eux estiment que l'hôtellerie suisse connaîtra une évolution négative dans les deux ou trois ans à venir. Le tourisme de santé présenterait un potentiel de croissance considérable. Les mesures pour améliorer davantage le positionnement concurrentiel des acteurs du marché comprennent une offre attrayante associée à un excellent service, un marketing ciblé mettant l'accent sur des systèmes de fidélisation de la clientèle et la présence sur les médias sociaux. Néanmoins il semble encore manquer une stratégie claire pour aborder la génération Y. Pour son enquête sur le secteur de l'hôtellerie suisse en 2015 intitulée : « Place touristique suisse – Quo Vadis ? » Deloitte a interrogé 32 propriétaires et gérants d'hôtels suisses des segments du luxe et du milieu de gamme.

La Suisse est considérée comme l'une des destinations touristiques les plus attrayantes au monde et depuis des années, elle occupe l’une des premières places du classement du Travel & Tourism Competitiveness Report1. L'enquête de Deloitte donne des indications sur la façon dont les hôteliers pourront, à l’avenir, continuer à présenter la Suisse comme une destination touristique attrayante et bien établie.

Quelles mesures pour améliorer la situation concurrentielle ? Les réductions de prix jouent un rôle secondaire

Le recul du nombre de nuitées des clients provenant de pays voisins (- 23,5 %) entre 2008 et 2014 correspond presque exactement à l'affaiblissement du franc suisse (- 23,3 %). Deloitte a identifié les principales mesures prises par l'hôtellerie suisse pour résister à la concurrence internationale : une offre attrayante associée à un excellent service, un marketing ciblé mettant l'accent sur des systèmes de fidélisation de la clientèle et une présence sur les médias sociaux. Les participants à l'enquête veulent encore améliorer ces points. « En revanche, nous avons remarqué que la plupart des hôtels n'ont pas de stratégie claire pour attirer la génération Y qui gagne en importance », explique Stefan Lagana, Directeur dans le secteur de l’industrie Hôtelière chez Deloitte en Suisse. Les réductions de prix jouent plutôt un rôle secondaire et sont le plus souvent proposées indirectement dans le cadre de forfaits ou d’offres spéciales.

1Source : le « Travel & Tourism Competitiveness Report 2015 » du Forum économique mondial (World Economic Forum)

Enquête sur le secteur de l’hôtellerie suisse

Le tourisme de santé, tendance du secteur et opportunité de croissance

Une tendance phare de l'hôtellerie suisse est l'intérêt croissant des voyageurs pour le tourisme lié à la santé. Il s'agit aussi bien de prestations médicales que du tourisme de bien-être. Karine Szegedi, Associée Consumer Business chez Deloitte en Suisse ajoute : « Environ 15 % des établissements interrogés envisagent d'étendre leurs activités au domaine du tourisme de santé, mais ils sont confrontés à un certain nombre de défis tels que la pénurie de main d'œuvre qualifiée ainsi que les normes de travail et d'hygiène. »

Importance croissante du commerce électronique : le site Internet est primordial

Disposer de son propre site Internet est considéré comme un outil essentiel d'interaction avec les clients par plus de 90 % des participants à l'enquête. Citées par plus de 70 % des répondants, les agences de voyage sont un canal de distribution primordial, mais dont l'importance dépend beaucoup du pays d'origine du client. Plus de 50 % des hôtels interrogés considèrent que les portails de réservation en ligne sont un canal de distribution important.

Un accès difficile aux moyens financiers : le segment de l'hôtellerie de luxe fait appel à des investisseurs privés

Près de 80 % des hôtels interrogés estiment qu'il est difficile d'avoir accès au crédit bancaire. Par conséquent, la majorité des hôtels interrogés a recours au financement interne, comme le bénéfice non distribué ou la dotation aux amortissements. Les investisseurs privés jouent un rôle important lorsqu'il s'agit de débloquer rapidement des moyens financiers à court terme, notamment dans le segment de l'hôtellerie de luxe.

Pression réglementaire accrue, une marge de manœuvre limitée

Environ deux tiers des participants à l'enquête ne sont pas en mesure de réagir rapidement aux changements soudains du marché, car la convention collective nationale de travail pour l'hôtellerie-restauration suisse leur laisse trop peu de flexibilité dans les salaires. La TVA est considérée comme complexe et chronophage et la pénurie de main d'œuvre qualifiée représente d'ores et déjà une difficulté : la grande majorité du personnel est recrutée dans les pays voisins membres de l'Union européenne.

***

A propos de l'enquête de Deloitte sur le secteur de l'hôtellerie suisse en 2015

L'enquête de Deloitte sur le secteur de l'hôtellerie suisse en 2015 est la première de ce genre. Elle repose sur des entretiens personnels avec les propriétaires et gérants de 32 hôtels suisses des segments du luxe et du milieu de gamme, évoluant essentiellement dans le domaine de l'hôtellerie de loisirs. L'enquête a été menée au quatrième trimestre 2014 ainsi qu'au premier et au deuxième trimestre 2015.

Pour télécharger une copie l'étude complet, veuillez visiter la page Swiss Hospitality 2015.

Deloitte en Suisse

Deloitte compte parmi les principales sociétés suisses fournissant des services professionnels dans les domaines de l’audit, de la fiscalité, du conseil et du financial advisory. Avec plus de 1’300 collaborateurs répartis dans les villes de Bâle, Berne, Genève, Lausanne, Lugano et Zurich (siège), Deloitte propose ses services à des entreprises et des institutions de toutes formes juridiques et de toutes tailles, et opérant dans tous les secteurs d’activité. Deloitte SA est une filiale de Deloitte LLP, qui est la société britannique affiliée de Deloitte Touche Tohmatsu Limited (DTTL). Les sociétés affiliées de DTTL sont représentées dans plus de 150 pays avec environ 210’000 collaborateurs.

Note aux rédacteurs

Dans le présent communiqué de presse la désignation Deloitte fait référence à Deloitte SA, une filiale de Deloitte LLP, qui est la société britannique affiliée de Deloitte Touche Tohmatsu Limited ('DTTL'). DTTL est une « UK private company limited by guarantee » (une société à responsabilité limitée de droit britannique), dont les sociétés affiliées constituent des entités juridiques indépendantes et séparées. Pour une description détaillée de la structure juridique de DTTL et de ses sociétés affiliées, veuillez consulter le site www.deloitte.com/ch/about.

Deloitte LLP et ses filiales font partie des leaders dans le domaine de l'audit, de la fiscalité, du conseil et des fusions-acquisitions avec plus de 12'600 collaborateurs de premier plan au Royaume-Uni et en Suisse. Reconnu comme employeur de choix grâce à ses programmes novateurs en matière de ressources humaines, Deloitte LLP recherche l'excellence pour ses clients et ses interlocuteurs.

Deloitte SA est reconnue comme société d'audit agréée par l'Autorité fédérale de surveillance en matière de révision (ASR) et par l'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA).

L'information contenue dans le présent communiqué est correcte au moment de sa distribution à la presse.

Dans le présent communiqué de presse la désignation Deloitte fait référence à Deloitte SA, une filiale de Deloitte LLP, qui est la société britannique affiliée de Deloitte Touche Tohmatsu Limited ('DTTL'). DTTL est une « UK private company limited by guarantee » (une société à responsabilité limitée de droit britannique), dont les sociétés affiliées constituent des entités juridiques indépendantes et séparées. Pour une description détaillée de la structure juridique de DTTL et de ses sociétés affiliées, veuillez consulter le site www.deloitte.com/ch/about.

Deloitte LLP et ses filiales font partie des leaders dans le domaine de l'audit, de la fiscalité, du conseil et des fusions-acquisitions avec plus de 12'600 collaborateurs de premier plan au Royaume-Uni et en Suisse. Reconnu comme employeur de choix grâce à ses programmes novateurs en matière de ressources humaines, Deloitte LLP recherche l'excellence pour ses clients et ses interlocuteurs.

Deloitte SA est reconnue comme société d'audit agréée par l'Autorité fédérale de surveillance en matière de révision (ASR) et par l'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA).

L'information contenue dans le présent communiqué est correcte au moment de sa distribution à la presse.

Note aux rédacteurs

Dans le présent communiqué de presse la désignation Deloitte fait référence à Deloitte SA, une filiale de Deloitte LLP, qui est la société britannique affiliée de Deloitte Touche Tohmatsu Limited ('DTTL'). DTTL est une « UK private company limited by guarantee » (une société à responsabilité limitée de droit britannique), dont les sociétés affiliées constituent des entités juridiques indépendantes et séparées. Pour une description détaillée de la structure juridique de DTTL et de ses sociétés affiliées, veuillez consulter le site www.deloitte.com/ch/about.

Deloitte LLP et ses filiales font partie des leaders dans le domaine de l'audit, de la fiscalité, du conseil et des fusions-acquisitions avec plus de 12'600 collaborateurs de premier plan au Royaume-Uni et en Suisse. Reconnu comme employeur de choix grâce à ses programmes novateurs en matière de ressources humaines, Deloitte LLP recherche l'excellence pour ses clients et ses interlocuteurs.

Deloitte SA est reconnue comme société d'audit agréée par l'Autorité fédérale de surveillance en matière de révision (ASR) et par l'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA).

L'information contenue dans le présent communiqué est correcte au moment de sa distribution à la presse.

Cela vous a-t-il été utile ?