The Deloitte M&A Index

Etudes et publications

Prévisions de fusions-acquisitions dans l'industrie manufacturière suisse

1er semestre 2015

Cinq tendances clés des fusions-acquisitions dans le secteur industriel suisse

  • Environnement des fusions-acquisitions : la majorité des répondants restent optimiste quant aux perspectives financières et prévoient d’augmenter leurs activités de fusions-acquisitions. Leur objectif principal est de compléter leur offre technologique, tandis que le niveau de valorisation attendu par les cédants constitue le principal obstacle à leurs activités de fusions-acquisitions.
  • Fusions-acquisitions et le franc fort : les acteurs les plus actifs en Suisse proviennent d’Amérique du Nord et d’Allemagne. L’abandon du taux de change plancher n’a pas d’impact significatif sur les stratégies de fusions-acquisitions.
  • Valorisations des fusions-acquisitions : l’autofinancement est la principale source de financement pour les transactions. La disponibilité de financements par endettement demeure élevée. Les investissements majoritaires sont considérés comme la stratégie privilégiée.
  • Origination et exécution des fusions-acquisitions : l’appétit des industriels pour les acquisitions n’est pas démenti et l’Allemagne, l’Amérique du Nord et la Chine demeurent les zones de prédilection.
  • Fusions-acquisitions par enchères : la majorité des acteurs de l'industrie manufacturière ne trouve que peu d’attrait dans la réalisation d’opération de fusions-acquisitions par des processus d’enchères et n’y participe pas.
Prévisions de fusions-acquisitions dans le secteur industriel suisse au 1er semestre 2015
Cela vous a-t-il été utile ?