Etude

Skills-based Organization

Un nouveau modèle d’organisation du travail

La pierre angulaire la plus fondamentale du travail – l’expérience professionnelle - pourrait être un frein pour de nombreuses entreprises. Au lieu de cela, beaucoup appliquent maintenant des modèles fondés sur les compétences pour répondre à un besoin d’agilité, d’efficacité et d’équité.

Accès rapide


Un raz de marée tel que nous ne l’avons jamais connu.

70% des leaders interrogés dans notre dernière étude Skills Based Organisation considèrent que la pénurie de talent va contraindre leur organisation à être créative en cherchant davantage des compétences qu’une expérience professionnelle.

90% des organisations expérimentent une forme d’approche basée sur les compétences !

Les organisations s'orientent désormais vers une nouvelle gestion de leurs talents
 


Définition de compétence : 

Nous définissons généralement les « compétences » en englobant les compétences techniques (comme le codage, l’analyse des données et la comptabilité); les capacités humaines ou les compétences humaines (comme l’esprit critique et l’intelligence émotionnelle); et le potentiel (y compris les capacités ou les compétences adjacentes qui peuvent être développées et mener à la réussite future). Finalement, nous voyons le mot « compétences » définir les employés en tant qu’individus uniques et entiers - chacun avec un éventail de compétences, d’intérêts, de passions, de motivations, de culture du travail et plus encore.
 


Dans un monde du travail bouleversé par l'automatisation et la digitalisation, les compétences deviennent la nouvelle monnaie, ce qui incite les employeurs à repenser leur organisation de travail. La nature du travail change, tout comme les compétences et les exigences en la matière.

Ce changement d’approche est le résultat de plusieurs changements opérationnels plus vastes : Le sentiment croissant de responsabilité des entreprises à l’égard du bien-être de leurs employés, la pénurie de talents, les employés réclamant plus d’autonomie, le besoin d’agilité, la transformation numérique, la diminution de la pertinence des emplois…

En réponse, les entreprises s’orientent vers un tout nouveau modèle d’organisation qui fait primer les compétences, redéfinissant et réimaginant chaque pratique de gestion des talents pour qu'elle repose davantage sur les compétences que sur les rôles, et en redéfinissant l'organisation du travail pour que les compétences puissent être développées de manière fluide afin de suivre le rythme des technologies, de l'évolution du travail, le tout dans un état de réinvention perpétuelle.

Notre dernière enquête menée auprès de plus de 1 200 professionnels, les organisations expérimentent de plus en plus ce nouveau modèle d’organisation du travail. En dissociant une partie du travail du rôle - soit en l'atomisant en projets ou en tâches, soit en l'élargissant de manière à ce qu'il soit axé sur les problèmes à résoudre, les résultats à atteindre ou la valeur à créer - les collaborateurs ne sont plus définis par leurs rôles. Ils sont considérés comme des individus à part entière, dotés de compétences et de capacités qui peuvent être déployées de manière fluide dans un travail correspondant à leurs intérêts et en adéquation avec les objectifs de l’organisation. 

Afin d'évaluer cette migration vers une organisation basée sur les compétences (SBO), Deloitte a mené des études quantitative et qualitative auprès des collaborateurs, dirigeants d'entreprises et responsables RH dans le monde entier et dans tous les secteurs.



Notre conclusion ?
Bien que les organisations accordent toujours une grande importance aux diplômes et à l'expérience professionnelle plutôt qu'aux compétences et au potentiel démontrés lorsqu'elles prennent des décisions concernant le travail ou la main-d'œuvre, un nombre croissant d'organisations adoptent maintenant des pratiques axées sur les compétences. 

La majorité des personnes interrogées affirme que les compétences sont de plus en plus prises en considération dans la conception du travail, le déploiement des talents, la gestion des carrières ou la valorisation des collaborateurs. 

Mais, malgré cette tendance générale, moins d'une organisation sur cinq adopte une approche basée sur les compétences dans une large mesure, ie dans l'ensemble de l'organisation, et de manière claire et reproductible. Les organisations axées sur les compétences (SBO) obtiennent de meilleurs résultats commerciaux que ceux qui ont adopté des approches traditionnelles axées sur les emplois. Cette nouvelle approche leur permet ainsi de mettre en place des modèles organisationnels qui répondent mieux à leurs besoins et aux attentes des collaborateurs.
 


Les éléments clés de cette étude :

  • Quels sont les 4 principes de l’organisation du travail axée sur les compétences ? 
  • Comment les entreprises se servent de la technologie pour mettre en place cette nouvelle organisation du travail ?
  • Quels sont les obstacles et les challenges de ce nouveau modèle ?
  • Comment faire les premiers pas vers une organisation axée sur les compétences ?
     

Skills-based Organization

${sous_titre}

Un nouveau modèle d'organisation du travail

Prénom *
Nom *
E-mail *
Organisation*
Fonction *
Téléphone
Geography
URL Source
Fichier téléchargé
Form Handler
Page URL
UTM Campaign
UTM Source
UTM Medium
*Champ obligatoire
Télécharger l'étude

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés ainsi qu’au règlement européen sur la protection des données personnelles 2016/679 (RGPD), vous pouvez exercer votre droit d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation du traitement, de portabilité de vos données et définir le sort de vos données personnelles après votre décès en vous adressant au service Marketing de Deloitte SAS : rgpd@deloitte.fr