Perspectives

L’occasion d’une vie

Par Simon Dubeau Mimeault

Analyste, Service aux risques d'enterprise

La semaine passée, j’ai vécu une expérience qui a changé ma vision personnelle et professionnelle. Dans le cadre de mon stage chez Deloitte, j’ai eu l’occasion d’assister à l’événement d’affaires C2 Montréal en tant que bénévole. « C2 Montréal offre des conférences collaboratives et immersives au moyen d’une grande variété d’expériences non traditionnelles, y compris des allocutions de conférenciers de renom, des expositions interactives, des espaces conceptuels, des ateliers collaboratifs et un camp d’entraînement créatif. » J’ai pu assister à plusieurs allocutions de conférenciers qui m’ont marqué et fait réfléchir.

Ce qui a capté mon attention
Pour être franc, j’ai adoré mon expérience à C2 Montréal et je me considère chanceux d’avoir eu l’occasion d’assister à cet événement. Durant les deux jours, il y a eu plus de 16 conférences, de nombreuses personnes passionnées par leur métier et plusieurs ateliers sur la créativité et l’innovation.

Lorsque je suis arrivé sur le site, j’ai été submergé par toute la créativité. Je ne savais plus où regarder. La décoration était époustouflante! J’entrais dans un nouvel univers. Même l’entrée était hors du commun; il y avait plusieurs portes et chacune portait une inscription différente.

Nous devions choisir la porte qui nous représentait le mieux, par exemple :

Porte un : Aujourd’hui, je serai un apprenti;

Porte deux : Aujourd’hui, je serai un jardinier;

Porte trois : Aujourd’hui, je serai un hors-la-loi.

Les paroles qui m’ont le plus marqué
Deux commentaires du conférencier Bertrand Piccard (président, initiateur et pilote, Solar Impulse) me sont restés en tête :

1. Si c’était facile, quelqu’un d’autre l’aurait fait avant vous. Par conséquent, ne craignez pas l’échec, parce que c’est avec le temps qu’on obtient le succès.

2. Si les gens sont d’accord avec votre idée dès le départ, cela signifie qu’elle n’est pas assez ambitieuse.

Pour moi, cela signifie qu’il faut être tenace, créatif et chercher constamment à s’améliorer. Il faut être ambitieux dans nos idées, nos réflexions et nos actions; parce qu’un jour, cela rapportera. Tout est réalisable dans la vie lorsqu’on est patient et qu’on n’abandonne pas.

J’ai aussi réalisé à quel point il était primordial de trouver un mentor et d’établir des relations d’affaires pour réussir, puisque ces mentors font part de leurs expériences et constituent des ressources et des conseillers précieux. Au cours des conférences, j’ai remarqué que plusieurs personnes influentes du monde des affaires avaient par le passé obtenu des conseils inestimables de leur mentor. Un conférencier a d’ailleurs dit qu’il ne serait jamais devenu l’homme qu’il est sans son mentor. Dans tous les domaines, il est important d’avoir un bon modèle ou mentor. Cela a été vrai pour moi à mes débuts chez Deloitte. On m’a assigné un compagnon et un coach afin de m’aider à progresser au sein du Cabinet. Nous avons examiné ensemble quels étaient les objectifs et les occasions qui s’offraient à moi. Ils ont aussi facilité mon intégration au Cabinet.

Osez voir grand
Inspiré par C2 Montréal, j’aimerais vous faire part de quelques-unes de mes réflexions personnelles sur l’innovation et les changements durables. C’est avec de nouvelles idées que nous allons façonner le monde tel que nous le voulons, nous sommes les architectes de la société de demain. Tout ce qu’il vous faut, c’est de la persévérance et de bons outils. Après tout, vous êtes le maître de votre destinée. Ainsi, ne craignez pas de prendre des risques et de rêver parce qu’à long terme, ce risque vous rapportera. En suivant ce mode de pensée, vous subirez peut-être des échecs, mais ce sont ces échecs qui vous aideront à forger qui vous êtes et à devenir meilleur. Nous relever après être tombés nous rend plus forts.

Ce que je me répète constamment : je ne vise rien de moins que le succès. L’excellence est mon repère et je n’attends que le meilleur du meilleur.

Simon s’est joint à Deloitte au sein du département de Risques d’Entreprise en tant que stagiaire d’été en Mai 2015. Il termine actuellement sa dernière année de son Baccalauréat en Administration des Affaires, majeure en Comptabilité. Il est Analyste en Risque Technologique à notre bureau de Montreal.

Avez-vous trouvé ceci utile?