Perspectives

Blogue universitaire : Moi, Deloitte et la croissance personnelle

Par Dhruv Agarwal

Auditeur adjoint I, Certification et Services-conseils | Étudiant en alternance à l’hiver 2014

Pendant mes deux premières années d’études universitaires, je n’avais qu’un objectif en tête : obtenir de bonnes notes et passer de bons moments à l’université. La façon d’obtenir ces notes importait peu, je voulais simplement trouver la solution la plus rapide et la plus facile.

Voici un exemple : il y a toujours une personne dans un groupe qui prend des notes tout au long du cours, accordant toute son attention au professeur. Je n’ai jamais été cette personne et je n’aurais pas pu l’être. Je profitais plutôt de l’aide de cet étudiant, et j’obtenais de bons résultats à tous mes examens.

Deloitte m’a appris qu’en agissant comme je le faisais, je pouvais certes obtenir de bonnes notes, mais je passais à côté de l’une des choses qui importent le plus dans la vie : la connaissance. La connaissance apporte le pouvoir et, aussi banal que cela puisse sembler, c’est un fait indéniable.

Après mon premier stage chez Deloitte, je me suis rendu compte que j’avais perdu une bonne partie de mon temps à l’université parce que je m’évertuais à obtenir les meilleures notes possible. J’apprenais par cœur les notions nécessaires quelques jours avant les examens, puis je les oubliais. À mon retour à l’université pour ma troisième année, j’ai décidé d’arrêter de choisir des cours à option faciles dans le but d’obtenir des notes élevées, et de plutôt opter pour des cours qui m’intéressaient, comme la comptabilité appliquée aux marchés financiers et les mathématiques financières. J’ai non seulement vraiment apprécié mes cours, mais j’ai obtenu la moyenne pondérée cumulative la plus élevée de mes trois années d’université!

Un directeur principal a un jour dit quelque chose que je n’oublierai jamais, et j’aimerais vous en faire part. Il a dit : « Je reste au bureau jusqu’à 21 h parce que j’adore ce que je fais, et je le ferai volontiers jusqu’à la fin de mes jours. Si ce que vous faites ne vous passionne pas, cessez de le faire et vous m’en remercierez plus tard. » On rencontre parfois des personnes qui peuvent influencer notre mode de pensée. Dans mon cas, les gens de Deloitte m’ont aidé à redéfinir ma façon de penser ainsi que ma personnalité.

Deloitte m’a également appris à être calme et patient, peu importe à quel point la situation peut être stressante. Dans le cadre de mon premier stage, je devais effectuer un dénombrement des stocks chez un client à l’extérieur du Grand Toronto. (Remarque : Les dénombrements des stocks sont habituellement effectués par des chefs de mission adjoints ou des chefs de mission, qui procèdent à un dénombrement physique des stocks du client afin d’en corroborer l’existence.) C’était la deuxième fois que j’accomplissais cette tâche, mais j’ai commis une petite erreur. Étant débutant, je croyais avoir fait une énorme gaffe et j’étais très nerveux et mal à l’aise face à l’ensemble de la situation. J’ai envoyé plusieurs courriels au directeur afin de lui demander ce que je devais faire. Il m’a téléphoné tout de suite et m’a complètement surpris en me disant de ne pas m’en faire et d’aller dîner, puis il a raccroché. J’ai suivi son conseil et, chose étonnante, j’ai trouvé une solution pendant ma pause-repas. J’ai appris ce jour-là qu’aucun problème n’a suffisamment d’importance pour créer un stress. Il y a toujours eu des solutions dans le passé et il y en aura toujours, pourvu que nous gardions la tête froide et demeurions calmes.

Deloitte est l’un des très rares employeurs à permettre à un jeune de 19 ans (âge auquel j’ai grossi les rangs du Cabinet) d’interagir de façon indépendante avec des gens prospères comme des contrôleurs, des chefs des finances et des chefs de la direction, qui dirigent des entreprises valant plusieurs millions de dollars. Deloitte a contribué au perfectionnement de mes aptitudes en communication d’une manière qui n’aurait peut-être pas été possible dans toute autre entreprise.

En conclusion, Deloitte m’a aidé à acquérir ces compétences extrêmement importantes et a contribué à transformer un étudiant universitaire en un professionnel actif responsable. Deloitte constitue une masse de connaissances, et tous les employés du Cabinet sont disposés à transmettre gratuitement une partie de leur savoir. C’est à vous qu’il incombe de communiquer avec eux, d’apprendre d’eux et de contribuer à faire de votre stage de quatre mois une expérience inoubliable.

 

Dhruv est étudiant en quatrième année d’une majeure en comptabilité à l’Université Wilfred Laurier.

Avez-vous trouvé ceci utile?
/*Eloqua tracking*/
/*LinkedIn Insights tag*/