Perspectives

Soyez persuadé que vous y arriverez

Par Sheryl To

Auditrice adjointe | Audit et Services-conseils

Tellement de choses ont changé dans ma vie au cours de la dernière année. Je n’arrive pas à croire que je suis ici aujourd’hui, en train de rédiger ce blogue et de faire part de mon expérience personnelle relativement à l’atteinte de mes objectifs. En racontant mon histoire, j’espère que les leçons que j’ai apprises vous aideront à escalader vos propres montagnes et à atteindre vos objectifs.

Je me présente, je m’appelle Sheryl.

Laissez-moi vous donner un peu d’information à mon sujet. J’ai immigré au Canada avec mon frère il y a neuf ans. Durant mes trois premières années au pays, j’ai vécu de rudes épreuves. À l’école secondaire et à l’université, j’occupais deux ou trois emplois à temps partiel en plus de mes études afin de contribuer financièrement aux dépenses à la maison. Donc oui, dès mon jeune âge, j’ai appris à être indépendante et autonome.

J’avais l’habitude de me comparer aux autres, surtout à l’université. J’avais toujours l’impression de ne pas être à la hauteur, de ne pas mériter ce qui m’arrivait, de mal m’exprimer, et ainsi de suite. Autrement dit, j’avais une faible estime de moi, je manquais de confiance en mes aptitudes et j’appréhendais le fait de devoir foncer pour atteindre mes objectifs.

Mon point de vue sur l’atteinte d’objectifs personnels

Voici certaines leçons que j’ai apprises, et qui m’ont aidée à me relever et à prendre mon avenir en main, tout en travaillant à accroître mon estime et ma confiance en moi. Ces leçons m’ont permis d’atteindre mes objectifs personnels.

Savoir ce que l’on veut : il est très difficile de se rendre à destination lorsqu’on ignore où l’on va.
Le fait de savoir ce que l’on veut trace la voie et permet de commencer à planifier et à prendre les mesures nécessaires pour atteindre ses objectifs. En ce qui me concerne, je me suis rendu compte pendant mes études à l’université que je voulais devenir comptable agréée. En ayant mes objectifs en tête, j’ai pu me concentrer sur le perfectionnement de mes aptitudes. J’ai posé ma candidature pour des stages, j’ai fait du bénévolat pour divers organismes, je suis devenue active au sein de plusieurs groupes à l’université et j’ai participé à des activités de réseautage.

S’entourer de gens qui pensent comme nous : comme on dit : « Qui se ressemble s’assemble ». Pendant le processus de recrutement à l’Université York, je me suis entourée des personnes les plus positives et les plus motivées. Leur motivation était si inspirante que j’arrivais à croire en moi et à penser que s’ils pouvaient réussir, je le pouvais également.
Toujours voir le bon côté des choses : faire preuve d’optimisme est très contagieux, et c’est cette attitude qui m’a aidée à me surpasser, à espérer le meilleur et à toujours voir la lumière au bout du tunnel. Cette leçon est la plus importante que j’ai apprise durant le processus menant à l’EFU.

Ne jamais abandonner, faire de son mieux, travailler fort et se battre : il y aura toujours des revers, mais vous devez garder en tête à quel point vous désirez atteindre vos objectifs. Au fond, il ne tient qu’à vous de maintenir vos efforts et de ne jamais abandonner. Vous serez récompensé si vous travaillez d’arrache-pied.

Croyez-moi, c’est vrai!

Et voilà! Souvenez-vous de ceci : le plus grand facteur contribuant au succès, c’est l’estime de soi. Soyez persuadé que vous avez les capacités requises, que vous le méritez et que vous y arriverez!

Sheryl To est récemment diplômée de l’Université York où elle a fait une majeure en comptabilité. Elle est actuellement auditrice adjointe à notre bureau de Toronto.

Avez-vous trouvé ceci utile?