Perspectives

Trois heures du matin sur Front Street

Par Arya Abawi

Consultation | Stratégie et architecture en matière de technologies (stagiaire d’été)

Il y a longtemps de cela, j’ai été tireur de pousse-pousse au centre-ville de Toronto. Pour ceux et celles qui ne sont pas familiers avec ce terme, un pousse-pousse est l’une de ces charrettes brinquebalantes de couleur orange clair qui servent à transporter des passagers. Si vous êtes déjà allé à Toronto, vous avez sans doute pu les apercevoir sur Queen Street durant l’été ou à l’extérieur des boîtes de nuit et des bars à l’approche de l’heure de fermeture. La personne qui tire ce véhicule, c’est le tireur de pousse-pousse.

La question qu’on me pose toujours est : « Comment faisais-tu pour tirer tous ces gens? » Ma réponse, c’est le cardio. Lorsque vous avez 18 ans, votre force est très malléable et, par conséquent, tirer est la partie la plus facile. Le plus difficile était de convaincre les gens de monter à bord de ces véhicules et de dépenser leur argent pour la course. Pour inciter les passants à vous confier leur argent, vous devez leur donner une bonne raison (réelle ou perçue ainsi). Il vous faut un bon sens de l’observation. Par exemple, un couple est en sortie et la dame porte des talons? « Monsieur, vous n’allez pas réellement forcer la demoiselle à marcher jusque là-bas dans ces souliers? » Les Blue Jays ont de nouveau perdu un match? « Vingt dollars et je vous amène directement au bar le plus près! »

Dans ces situations, il s’agit de remarquer un indice particulier et d’ensuite faire une insinuation polie, mais amicale. Vous brisez dès lors la glace avec la personne et dirigez la conversation vers quelque chose de plus concret. Après avoir discuté un peu, voilà cette personne dans votre pousse-pousse en route vers sa destination. Alors que vous tirez, vous devez entretenir la conversation, et c’est chose facile puisque la personne est généralement curieuse de savoir pourquoi vous occupez cet emploi. Vous parlez de ce que la personne fait à Toronto et elle vous interroge sur votre travail. Peu importe votre degré d’intérêt pour la conversation, vous ne devez jamais arrêter de compter les pâtés de maisons, car le tarif est fonction du nombre de pâtés de maisons parcourus. Lorsque vous déposez la personne, vous lui indiquez le prix et comment vous l’avez établi, puis vous faites vos adieux.

Maintenant que je travaille dans un milieu professionnel, j’ai besoin de faire du réseautage. Le hic est que je déteste le réseautage. Je grince des dents lorsque je vois les questions recommandées par tous les articles de « Réseautage 101 » parce que je ne me sens pas sincère lorsque je les pose. Or, le réseautage est essentiel pour décrocher des projets ou des emplois convoités. J’ai donc décidé d’appliquer les méthodes d’un bon tireur de pousse-pousse à mes pratiques de réseautage. Le réseautage consiste essentiellement à établir des liens. Les méthodes de tireur de pousse-pousse suivantes, bien que différentes, permettent d’arriver au même résultat :

  1. Observez : repérez un trait unique ou original de la personne.
  2. Commentez : faites poliment une petite blague ou une insinuation en lien avec ce trait particulier.
  3. Établissez un lien : servez-vous de la réponse de votre interlocuteur pour trouver des points communs.
  4. Comptez les pâtés de maisons : n’oubliez pas le but de votre conversation.
  5. Calculez le total : résumez brièvement comment vous en êtes arrivé à votre situation actuelle.
  6. À bientôt : échangez vos coordonnées pour faire un suivi plus tard.

Rappelez-vous cette méthode et tout devrait bien aller. Si les conseils de réseautage « habituels » ne vous conviennent pas, voilà une nouvelle méthode que vous pourrez essayer.

Enfin, cette méthode peut aussi vous aider à faire des rencontres amoureuses.

Arya était stagiaire d’été en Consultation au sein de notre équipe de Stratégie et architecture en matière de technologies en 2015. Il termine actuellement une double majeure en finances et en systèmes d’information à l’Université Carleton.

Avez-vous trouvé ceci utile?