Perspectives

Sables bitumineux 2014

Les rites de passage d’un secteur en quête de maturité opérationnelle

2014 pourrait être l’année de maturation du secteur des sables bitumineux. Apprenez-en sur ses cinq « rites de passage » vers une maturité opérationnelle.

Le secteur des sables bitumineux traverse une phase critique, mais 2014 pourrait être l’année où il devient finalement « adulte ». Même si les principaux défis stratégiques que sont l’accès au marché et l’incertitude réglementaire liée aux émissions de carbone persistent, les sociétés minières peuvent prendre le dessus de la gestion des obstacles opérationnels clés avec cinq « rites de passage » identifiés dans l’édition de cette année (en anglais) Le secteur des sables bitumineux gagnera-t-il du terrain en 2014?

  1. Trouver sa place : dépasser « la croissance à tout prix »
  2. Composer avec la pression des pairs : concurrence pour les talents du secteur du gaz naturel
  3. Se réinventer : innovation ou imitation sur la route de l’excellence
  4. Avoir les pieds sur terre : améliorer la fiabilité et la gestion des actifs
  5. Quitter le nid : Accès au capital et la Loi sur Investissement Canada révisée

Trouver sa place

En remontant aussi loin que 2006, il semblerait que la solution de tous les problèmes des sables bitumineux ait été l’argent. La priorité était la croissance et aucun coût financier n’était trop grand. Cette situation a permis au secteur des sables bitumineux d’être sur la scène mondiale, mais aussi d’augmenter radicalement les coûts. À l’heure actuelle, les sociétés doivent montrer aux investisseurs leur profitabilité, bien plus que leur croissance.

Composer avec la pression des pairs

Le secteur émergent du gaz naturel liquéfié (GNL) et celui des sables bitumineux auront besoin de plus de 40 000 nouvelles recrues au cours des dix prochaines années, tous secteurs confondus, entrant ainsi en compétition dans la plupart des cas pour le même bassin de travailleurs spécialisés. Même si cette situation amenait une rivalité acharnée entre les secteurs, nous croyons qu’ils évolueront et deviendront plus efficients.

Se réinventer

Malgré les clichés sur les avantages de l’innovation, les recherches démontrent que ce sont souvent ceux qui imitent qui en profitent le plus. Alors que le secteur des sables bitumineux a été un centre d’innovation technologique, il devrait maintenant imiter les meilleures pratiques d’autres secteurs en ce qui concerne la gestion opérationnelle.

Avoir les pieds sur terre

Une gestion améliorée des actifs est une occasion pour une meilleure profitabilité. Le défi consiste à tirer le meilleur parti des données recueillies. L’analytique des actifs présage une augmentation du RCI lié au matériel et aux talents.

Quitter le nid

Depuis 2005, le Canada a reçu le troisième investissement mondial en importance de la Chine. Cependant, des changements récents de la Loi sur Investissement Canada menace de rendre plus difficile d’attirer ce genre d’investissement dans le futur. Les producteurs canadiens devront faire plus avec moins, tout en continuant d’améliorer leurs progrès environnementaux afin de garder leurs investisseurs satisfaits.

Joignez-vous à la discussion

Téléchargez, lisez et partagez le rapport sur les sables bitumeux 2014.

Avez-vous trouvé ceci utile?
/*Eloqua tracking*/
/*LinkedIn Insights tag*/