Communiqués de presse

Les prix du pétrole et du gaz devraient augmenter pendant le reste de 2016

Les feux de friche bloquent la production et diminuent les surplus à l’échelle mondiale

CALGARY, ALBERTA (le 5 juillet 2016) – Les prix du pétrole devraient augmenter au cours des prochains trimestres à mesure que la production de pétrole brut continuera de stagner et que les surplus baisseront, selon les plus récentes prévisions du groupe Évaluation des ressources et services-conseils de Deloitte. Toujours selon ce groupe, les prix du gaz naturel devraient aussi continuer d’augmenter en 2017, bien que les taux élevés d’entreposage et la demande inférieure à la moyenne puissent avoir pour effet de ralentir ces augmentations.

« Les feux de friches dans les environs de Fort McMurray ont eu pour effet de bloquer plus du quart de la production de pétrole en Alberta, ce qui a eu des répercussions sur le marché mondial, indique Andrew Botterill, associé du groupe. L’interruption de l’approvisionnement en sables bitumineux a ramené temporairement la production internationale à un niveau inférieur à la demande mondiale, d’où l’augmentation des prix. Les choses se sont néanmoins quelque peu améliorées avec une certaine reprise de la production. »

M. Botterill signale que l’interruption temporaire d’une part si importante de la production de pétrole de l’Alberta, qui est en majeure partie vendu au prix de référence Western Canadian Select (WCS), est venue resserrer l’écart entre le West Texas Intermediate (WTI) et le WCS, ce qui devrait néanmoins être de courte durée, soit d’ici à ce que la production à partir des sables bitumineux revienne à la normale.

À l’échelle mondiale, le groupe Évaluation des ressources et services-conseils s’attend à une légère augmentation des prix du pétrole pour le reste de 2016; toutefois, M. Botterill précise que l’augmentation des prix ne devrait pas entraîner une hausse de la production, car les producteurs ont plutôt l’intention de rembourser leurs dettes et de maintenir les dividendes. Par conséquent, la demande devrait en venir à dépasser l’offre, ce qui contribuera à une augmentation des prix à moyen terme.

Les prévisions des prix pour tous les prix de référence du pétrole indiquent une augmentation par rapport aux prévisions du premier trimestre de 2016, le prix moyen prévu s’établissant à 50 $ US/b pour le WTI, à 60 $ CA/b pour le Edmonton Light et à 51 $ US/b pour le Brent.
Les prix du gaz, qui affichaient une forte augmentation par rapport au trimestre précédent, devraient évoluer de façon plus modérée pour le reste de l’année. Le groupe Évaluation des ressources et services-conseils prévoit un prix de 2,60 $ US le kpi3 pour le NYMEX, de 2,10 $ CA le kpi3 pour l’AECO et de 1,60 $ CA le kpi3 pour la station 2.

Pour obtenir les prévisions de Deloitte sur les prix du pétrole et du gaz en date du 30 juin 2016, consultez notre site Web.


À propos de Deloitte

Deloitte, l'un des cabinets de services professionnels les plus importants au Canada, offre des services dans les domaines de la certification, de la fiscalité, de la consultation et des conseils financiers. Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l., société à responsabilité limitée constituée en vertu des lois de l’Ontario, est le cabinet membre canadien de Deloitte Touche Tohmatsu Limited. Deloitte désigne une ou plusieurs entités parmi Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société fermée à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ainsi que son réseau de cabinets membres dont chacun constitue une entité juridique distincte et indépendante. Pour obtenir une description détaillée de la structure juridique de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses sociétés membres, voir www.deloitte.com/ca/apropos.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Stephanie Gough
Au nom de Deloitte
403-268-7853 | Stephanie.gough@hkstrategies.ca

Marilyne Plouffe
Coordonnatrice, Relations publiques, Deloitte
514-393-5471
mplouffel@deloitte.ca

Avez-vous trouvé ceci utile?

Sujets semblables