Communiqués de presse

Les prix du pétrole et du gaz sont susceptibles de croître lentement au cours des prochaines années

La hausse de la production nord-américaine et l’hiver doux aux États-Unis exercent une pression sur les prix

Calgary, Alberta, le 5 avril 2017 – La hausse des activités de forage au Canada et aux États-Unis, ajoutée à la crainte que la demande de pétrole n’augmente pas assez en 2017 pour atteindre le niveau de l’offre, exercent une pression à la baisse sur les prix du pétrole, qui ont chuté en dessous de la barre des 50 $ US le baril en mars. Le dernier rapport du groupe Évaluation des ressources et services-conseils de Deloitte note également une baisse des prix du gaz naturel étant donné que les stocks demeurent élevés et que l’hiver a été plus doux que la normale aux États-Unis.

« L’optimisme initial quant à la possibilité que des réductions de la production par l’OPEP entraînent une hausse des prix du pétrole a été quelque peu refroidi, puisque les producteurs nord-américains ont intensifié leurs propres activités de forage, ce qui pourrait signifier le maintien de l’offre au-dessus de la demande en 2017 », explique Andrew Botterill, associé du groupe Évaluation des ressources et services-conseils. « Cette augmentation des activités de forage mènera à une hausse de la production et à des niveaux des stocks inégalés aux États-Unis, ce qui devrait restreindre les prix du pétrole à une fourchette étroite dans les années à venir. »

Selon M. Botterill, les activités de forage globales aux États-Unis sont en croissance depuis mai dernier et le nombre de plates-formes de forage a atteint des sommets inégalés depuis la fin de 2015, soit en mars 2017. Par conséquent, la production a augmenté d’environ 0,5 million de barils de pétrole par jour depuis août 2016. La production canadienne a été plus stable, mais les activités de forage ont également augmenté en 2017, atteignant des niveaux sans précédent depuis le début de 2015.

Le rapport de Deloitte mentionne la possibilité d’une hausse de la volatilité du marché plus tard cette année, selon que l’OPEP décide ou non de poursuivre ses mesures de réduction de la production et une fois que sera connue la pleine mesure des hausses du forage aux États-Unis. Pour l’instant, le marché nord-américain devrait toutefois être en mesure de combler toute lacune dans l’équilibre de l’offre et de la demande, ce qui devrait contribuer à maintenir le niveau des prix. Pour le reste de 2017, Deloitte prévoit que le prix du WTI sera de 52,00 $ US le baril et le prix du pétrole Edmonton léger, 65,00 $ CA le baril.

Les prix du gaz naturel, qui ont atteint un sommet de 3,42 $ US/MBTU au Henry Hub en janvier, sont revenus à un creux de 2,56 $ US/MBTU en février, compte tenu d’un hiver doux aux États Unis. Le degré-jour de chauffage moyen au trimestre considéré est bien en deçà par rapport aux périodes correspondantes des deux dernières années, qui ont également connu des hivers historiquement doux. Or, comme les niveaux de production aux États-Unis sont demeurés constants à la fin de 2016, les stocks de gaz naturel ont atteint des niveaux sans précédent en février, un mois qui connaît habituellement un abaissement des stocks pour répondre à la demande accrue en raison de la température froide.

Ce fléchissement des prix du Henry Hub a contribué à réduire également les prix du gaz au Canada. En effet, les prix du carrefour AECO ont diminué sensiblement et l’écart de prix avec celui du Henry Hub s’est élargi en raison de la demande plus faible pour le gaz canadien aux États-Unis. Deloitte n’anticipe pas de changements majeurs au marché du gaz naturel dans un avenir rapproché et prévoit actuellement un prix de 2,55 $ CA/millier de pieds cubes au gaz AECO et de 3,20 $ US/millier de pieds cubes au Henry Hub en 2017.

Pour obtenir les prévisions de Deloitte sur les prix du pétrole et du gaz en date du 5 avril 2017, visitez notre site Web.

À propos de Deloitte
Deloitte, l’un des cabinets de services professionnels les plus importants au Canada, offre des services dans les domaines de la certification, de la fiscalité, de la consultation et des conseils financiers. Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l., société à responsabilité limitée constituée en vertu des lois de l’Ontario, est le cabinet membre canadien de Deloitte Touche Tohmatsu Limited. Deloitte désigne une ou plusieurs entités parmi Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société fermée à responsabilité limitée par garanties du Royaume Uni, ainsi que son réseau de cabinets membres dont chacun constitue une entité juridique distincte et indépendante. Pour obtenir une description détaillée de la structure juridique de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses sociétés membres, voir www.deloitte.com/ca/apropos.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Stephanie Gough
Au nom de Deloitte
403-268-7853
Stephanie.gough@hkstrategies.ca

Tonya Johnson
Relations avec les médias, Deloitte
416-607-0741
tonjohnson@deloitte.ca
 

Avez-vous trouvé ceci utile?

Sujets semblables