Perspectives

Secrets de démarrage

« À Rome, il faut vivre comme à Rome », a découvert All Weather Windows

Tout entrepreneur peut vous assurer qu’il faut de la passion, des efforts acharnés, des sacrifices et beaucoup de volonté pour mettre sur pied une entreprise rentable. Toutefois, ce sont souvent les leçons tirées de situations imprévues qui favorisent la prospérité de l’entreprise à long terme. Prenons par exemple l’expansion dans de nouveaux marchés nationaux. Une entreprise de l’Alberta a appris qu’ouvrir une succursale dans une nouvelle région ne signifie pas nécessairement qu’elle peut exercer ses activités comme elle l’aurait fait dans son secteur.

« Au départ, nous n’avions pas réellement compris que le marché canadien se divise en cinq régions distinctes », se rappelle Gord Wiebe, président exécutif de la succursale d’All Weather Windows d’Edmonton. Il ne s’agit pas seulement de régions géographiques distinctes, mais également de climats différents. Les fenêtres que l’entreprise commercialisait avaient été conçues pour résister à l’hiver aride de la région des Prairies, mais cette caractéristique ne se révélait pas un argument de vente convaincant dans les régions où l’hiver est plus doux ou humide. L’entreprise s’est alors rendu compte qu’elle devait adapter ses produits aux différents marchés.

Ce fut une dure leçon pour l’entreprise qui s’efforce dorénavant de mieux faire ses devoirs, c’est-à-dire de s’intéresser aux activités, mais également au climat. « Il faut comprendre la culture dans laquelle nous nous insinuons et réfléchir à la manière d’intégrer le meilleur de nos activités sans toutefois tenter de vendre notre produit ou notre gamme de produits "de force". Il faut s’adapter au marché », explique M. Wiebe.

Le manque de compréhension des différences entre les marchés n’a de toute évidence pas nui à l’expansion à long terme de l’entreprise : près de quatre décennies plus tard, All Weather Windows est l’une des plus importantes entreprises privées de fabrication et de distribution de portes et fenêtres au Canada, comptant des succursales un peu partout au pays, trois usines, plus de 1 000 vendeurs et autant d’employés. L’entreprise a figuré plus d’une demi-douzaine de fois parmi les sociétés les mieux gérées au Canada, pour ne nommer que quelques-uns des prix qu’elle a remportés.

Pas mal pour une entreprise qui n’avait pas de plan d’affaires ni un ensemble de fournisseurs assurés à son ouverture en 1978! Tout ce dont M. Wiebe et son oncle Harry Buhler disposaient quand ils ont fondé l’entreprise, c’était le financement intéressant de deux investisseurs qui ont adhéré au projet dès le départ. Les fondateurs n’ont pas eu à s’inquiéter de remplir leurs obligations financières et ont donc pu se concentrer sur la progression de leurs activités et sur l’expansion.

Vous voulez lire plus de contenu comme celui-ci? Vous trouverez cet article et bien d’autres dans Sphère de Deloitte, notre magazine en ligne accessible gratuitement à partir des magasins iTunes et Google Play.

Avez-vous trouvé ceci utile?