Perspectives

Pipeline 2020

Le secteur des sables bitumineux gagnera-t-il du terrain en 2015? Pipeline 2020

Les exploitants de pipelines au Canada et les producteurs de pétrole et de gaz sont à carrefour et le secteur évolue dans un contexte difficile pour maintenir une croissance économique et améliorer l’exploitation. Peuvent-ils y arriver? Oui, mais seulement en investissant dans quatre domaines clés.

Le secteur intermédiaire pétrolier et gazier canadien connaît des temps difficiles. De plus en plus à l’avant-plan de l’actualité, avec leurs vérifications réglementaires publiées en ligne et chaque étape de leur réalisation en manchettes, les oléoducs et gazoducs, notamment les projets Keystone XL, Northern Gateway et Énergie Est, sont au cœur des discussions quotidiennes au pays. La question du transport du pétrole et du gaz en Amérique du Nord n’a jamais été débattue aussi âprement par le Canada et les États-Unis, les provinces canadiennes et même les Canadiens.

Mais il y a de bonnes nouvelles. Les technologies perturbatrices ouvrent une nouvelle ère de capteurs, de machines intelligentes et de logiciels d’analytique qui laissent entrevoir une possibilité fascinante : la capacité de diagnostiquer les problèmes avant qu’ils ne se produisent.

Voici ce dont Pipeline 2020 traite : une transformation technologique radicale et indispensable qui permettra au secteur de maintenir une croissance économique tout en améliorant son exploitation et en renforçant son « permis social d’exploitation ».

Les pipelines axés sur les données deviendront un impératif concurrentiel. Si les sociétés peuvent instaurer une ou plus des quatre mesures présentées dans le document, elles auront de meilleures chances de parvenir à une croissance économique durable.

Quelles mesures mettrez-vous en œuvre?

Personnes-ressources

Ron Visser

LinkedIn
 

Avez-vous trouvé ceci utile?