Perspectives

Gagner du terrain malgré la volatilité

Contrôle des coûts, exploitation et leadership dans un contexte de faibles prix du pétrole

Comprendre la volatilité

Avec la chute des prix du pétrole à leur plus bas niveau depuis cinq ans, il n’est pas étonnant que les chefs des finances des sociétés pétrolières sentent la pression et voient l’urgence de garder leurs entreprises sur la bonne voie. Mais malgré l’incertitude, nous pouvons être rassurés par un fait essentiel : nous avons fait l’expérience de conditions similaires par le passé et les avons surmontées. Certains d’entre nous ont encore des autocollants sur les pare-chocs de leur voiture pour le prouver.

Mais en quoi la période actuelle est-elle différente? Et en quoi ne l’est-elle pas? Et sur quoi les autres chefs des finances se concentrent-ils en ces temps volatiles pour reprendre un certain contrôle et planifier à plus long terme?

Reconnaître les enjeux du secteur

Il est important de se rendre compte que tous les enjeux n’ont pas la même ampleur durant les périodes de volatilité. Ce sont les facteurs propres à votre organisation qui détermineront de quelle manière vous établissez des priorités, notamment :

  • l’excellence opérationnelle et la planification des investissements en immobilisations (PII);
  • l’optimisation des coûts et les initiatives de recouvrement des coûts;
  • la restructuration organisationnelle ainsi qu’une stratégie de F&A et sa réalisation.

Gérer l’incertitude?

Avant d’intervenir sur n’importe lequel des éléments ci-dessus, vous devez connaître votre stratégie : par exemple, optez-vous pour la spécialisation ou la diversification?

Pour vous frayer un chemin vers l’avant tout en maintenant un niveau de croissance constant, vous devez trouver une manière de favoriser la collaboration entre les différentes gammes de services, et intégrer la stratégie, les activités, les gens, les processus et la technologie.

Établir des bases solides

Il y a maintenant une occasion d’insérer des pratiques exemplaires stratégiques dans votre processus d’affaires. Nos recommandations comprennent l’ajustement des taxes indirectes sur les créances irrécouvrables, la maximisation de l’ensemble des recouvrements et du flux de trésorerie, et la réduction des risques.

Mais ces mesures sont-elles suffisantes pour vous assurer des bases solides pendant une tempête?

Avez-vous trouvé ceci utile?
/*Eloqua tracking*/
/*LinkedIn Insights tag*/