Points de vue

Finance 2020

Concevoir une fonction finance qui répond aux nouvelles exigences

Le monde des finances évolue. Les chefs des finances subissent des pressions continues pour fournir des informations stratégiques qui aident leur entreprise à prendre de meilleures décisions. Comment les équipes finances peuvent-elles s’adapter pour rencontrer des attentes de plus en plus élevées? Nous examinons la manière dont les tendances et les innovations façonneront l’avenir dans notre rapport Finance 2020.

 

Que réserve l’avenir à la fonction finance?

Nous avons beaucoup réfléchi à cette question récemment. Nous voulions mieux comprendre comment l’analytique, l’infonuagique, les technologies mobiles, la gestion des processus d’affaires, les problèmes émergents en matière de talent et bien d’autres facteurs pourraient remodeler la fonction finance traditionnelle au cours des prochaines années. Comment ces forces affecteront-elles les finances opérationnelles, d’affaires et spécialisées? Quelle sera leur incidence sur la fonction finance ainsi que sur ses données, ses systèmes, ses processus et ses contrôles?

Finances opérationnelles

Finances opérationnelles

L’avènement de la « centrale financière »

Les finances transactionnelles courantes, qui comprennent les créditeurs, les débiteurs, les factures, les transferts de trésorerie, les grands livres, les dépenses en immobilisations et le cycle de clôture, sont gérées de façon centralisée dans des centres de services partagés ou « centrales financières ». Ces centrales gèrent les processus financiers de base et sont reliées à des centres d’excellence en finances et à des partenaires externes selon un modèle en étoile.

Il n’y a aucun document papier dans ces centrales. Les employés utilisent des applications en nuage sur leurs appareils mobiles pour faire des transactions, et des processus opérationnels hautement normalisés et simplifiés reposant sur des flux de travail s’occupent du reste. La surveillance par des contrôles automatisés, des processus intelligents et des procédures d’analytique permet de se tenir à l’affût de la performance, des exceptions et des niveaux de service des processus transactionnels, spécialisés et impartis et de minimiser la correction d’erreurs. Les gestionnaires des finances reçoivent des mises à jour en temps réel sur les événements grâce à de nouveaux outils d’intégration et aux progrès dans le domaine du traitement « en mémoire ».

Le processus de clôture se déroule en continu, parfois en temps réel. La clôture provisoire quotidienne est la nouvelle norme. Elle est possible grâce aux outils visuels de gestion de clôture, aux grands livres auxiliaires intégrés, à la saisie quotidienne des heures, aux flux d’approbation liés au grand livre, aux outils de conciliation ainsi qu’à l’automatisation de la consolidation, des opérations de change, de la répartition et des transferts intersociétés. Les équipes des finances peuvent maintenant simuler des résultats avant la clôture et participer à l’élaboration continue du rapport de gestion tout au long du processus de clôture.

Finances des affaires Finances spécialisées

Organisation et personnel

Organisation et personnel

Recherché : personnel des finances ayant le sens des affaires

Les centrales de services partagés sont le moyen le plus utilisé pour gérer les tâches financières transactionnelles et opérationnelles. Le coût n’est plus le principal élément pris en considération pour déterminer l’emplacement de ces centres; l’accès aux talents et aux compétences est beaucoup plus important. Dans de nombreux cas, les entreprises ont rapatrié les services de leurs centres à l’étranger afin de les rapprocher de leurs activités.

Les besoins en matière de talents de la fonction finance ont énormément changé et certaines nouvelles fonctions ont gagné en importance. Les conseillers en processus opérationnels, qui maîtrisent parfaitement les flux de travail, les résultats attendus et les transactions, supervisent l’exploitation des centrales de services partagés de la fonction finance. Les analystes financiers coordonnent leurs activités avec celles des unités d’affaires afin de fournir des informations utiles à l’endroit voulu. Les experts techniques hautement spécialisés dans des domaines comme la fiscalité, la stratégie, les F&A, les relations avec les investisseurs et les contrôles internes travaillent dans des centres d’excellence afin de combler les besoins de l’ensemble de l’entreprise.

Face à la pénurie de talents, les entreprises investissent massivement dans la formation et le perfectionnement. Les aptitudes techniques sont essentielles, mais les compétences interpersonnelles sont aussi importantes, sinon plus. Les employés des finances s’efforcent maintenant d’aiguiser leur sens des affaires et d’acquérir des compétences solides en consultation, en négociation et en leadership ainsi que de transformer les perspectives fondées sur des données en conseils et en recommandations réalisables.

La rotation des tâches est monnaie courante dans les entreprises qui veulent former à l’interne une nouvelle génération de leaders de la fonction finance; ces nouveaux leaders utiliseront leur vaste expérience de l’entreprise pour harmoniser encore plus efficacement la fonction finance et la stratégie globale.

Information et systèmes Processus et politiques

Finances 2020: prochaines étapes

Notre objectif chez Deloitte est de faire du Centre de l’information financière (CIF) votre site de référence pour trouver de l’information financière fiable, complète et actuelle. Nous aimerions que vous nous transmettiez vos commentaires sur le site Web et sur la façon dont nous pourrions améliorer votre expérience globale. Cliquez ici pour participer à un court sondage et nous faire savoir de quelle manière nous pouvons faire du CIF votre meilleure ressource.

Avez-vous trouvé ceci utile?