The Future of Financial Crowns Banner

Perspectives

L’avenir des sociétés d’État à vocation financière

Changements dans un contexte en évolution

La pandémie a exercé des pressions sur les sociétés d’État qui se consacrent aux services financiers, leur faisant jouer un rôle essentiel dans le développement du secteur canadien des services financiers.

L’augmentation des taux de chômage de même que les craintes accrues de surchauffe des prix et d’incapacité à payer le loyer ont propulsé l’insécurité financière vers de nouveaux sommets. Ces temps économiques incertains démontrent que les entités du secteur public jouent un rôle crucial dans l’économie canadienne, même si elles ne reçoivent pas autant d’attention que leurs homologues du secteur privé. Contrairement à leurs homologues du secteur privé, elles doivent évoluer dans un environnement plus complexe pour y parvenir tout en respectant un mandat élargi. Chaque rapport de cette série couvre l'une de ces tendances et explore comment chaque transformation est une opportunité pour les entreprises publiques financiers pour rafraîchir leur modèle entreprise en modifiant leurs opérations et en recadrant les interactions continues entre la direction, les talents et les clients.

Évolution des modèles d’affaires des sociétés d’État à vocation financière

Comparativement à de nombreuses entreprises privées, les sociétés d’État à vocation financière ont une position neutre et jouent le rôle de créateurs d’écosystème; elles sont souvent seules à fournir des services précis sur le marché canadien. À mesure que les clients manifestent de nouvelles préférences et que de nouveaux modèles d’affaires font leur apparition dans le secteur des services financiers – prévoyant, notamment, la fourniture de services à l’aide des technologies financières, ce qui n’était pas possible il y a 10 ans –, les sociétés d’État à vocation financière doivent évaluer leurs offres actuelles, décider si elles doivent évoluer et, le cas échéant, de quelle façon.

Avez-vous trouvé ceci utile?