Points de vue

Le bon côté d'une réglementation contraignante

Trouver des occasions dans la conformité

Les institutions financières trouvent des occasions dans la conformité. Apprenez à tirer un avantage concurrentiel de la réglementation.

Écrit par Jeannot Blanchet

Depuis le début de la crise financière mondiale, les institutions financières du Canada et d'ailleurs ont été noyées sous un raz-de-marée de règlements complexes. Bon nombre de banques, de compagnies d'assurance et d'autres institutions financières (IF) ont éprouvé des difficultés à se tenir à jour; ainsi, elles ont investi massivement dans leurs infrastructures de gestion du risque, de gestion du capital et de conformité en plus de prendre des mesures pour renforcer la culture de risque de leur organisation.

On peut comprendre que beaucoup d'institutions estiment que la complexité et la multiplication des règles constituent un fardeau au niveau de la conformité et une entrave à leur potentiel de croissance. Ce thème est souvent abordé dans nos conversations avec les dirigeants d'IF canadiennes. La résignation caractérise le sentiment général.

Pourtant, il existe d'autres avenues possibles.

Les investissements que les IF ont réalisés ces dernières années en vue de se conformer à de strictes exigences réglementaires ont eu des effets bénéfiques qui dépassent largement l'objectif de départ.

Ajuster le tir pour progresser

Il est temps d'envisager la conformité et le cadre réglementaire sous un nouvel angle. (Partagez ce tweet)  Un effort soutenu en matière de conformité pourrait éventuellement aider les organisations à se démarquer de leurs concurrents. L'énergie que les IF consacrent à mieux comprendre leurs activités, leurs clients, leurs risques et leur capital peut servir à provoquer des changements dans la manière avec laquelle l'organisation mène ses activités et l'endroit où elle le fait à l'avenir, y compris dans ses secteurs d'activité.

Le potentiel apparaît déjà clairement. Les investissements que les IF ont réalisés ces dernières années en vue de se conformer à de strictes exigences réglementaires ont eu des effets bénéfiques qui dépassent largement l'objectif de départ. Par exemple :

  • En renforçant leur capacité en matière réglementaire, de conformité, de gestion du risque et d'audit, les IF affûtent leur sens des affaires;
  • Leur capacité à comprendre la nouvelle réglementation et la façon d’innover dans ce contexte hyper réglementé s'est améliorée;
  • Les investissements dans la technologie génèrent des capacités de collecte et d'analyse de données beaucoup plus importantes qui peuvent être exploitées pour donner aux IF une perspective élargie, à l’échelle de l'entreprise, de leurs activités, de leurs risques et de leurs clients; cette perspective peut les aider à repérer des occasions et à éviter des problèmes éventuels;
  • Les IF qui prennent l'initiative de comprendre pleinement les répercussions de cette nouvelle réglementation sur leurs activités et d'élaborer un plan d'action seront mieux placées pour se distinguer de leurs concurrents – et même les surclasser.

Trouver le bon côté de la situation

Les IF qui vont au-devant de la réglementation et qui s'en servent pour alimenter le changement, l'économie, l'efficacité et l'efficience de l'organisation sont susceptibles d'obtenir un avantage concurrentiel qui les aidera à renouer avec la croissance ou à l'accélérer. Voici comment :

  • Utilisez la réglementation pour instaurer de nouvelles façons de faire des affaires : pour évaluer l'incidence de la nouvelle réglementation sur vos activités, examinez non seulement celles qu'il vous est possible de réduire ou de cesser, mais aussi ce qu'il vous est désormais permis de faire. Si vous le faites mieux que vos concurrents, votre organisation pourrait, par exemple, lancer de nouveaux produits et des innovations auxquels vos concurrents n'auront pas pris le temps de penser;
  • Visez l'efficience du capital et non uniquement sa suffisance : une grande partie de la réglementation adoptée récemment impose aux IF de mettre de côté un capital suffisant pour éviter les effondrements soudains ou les situations proches de l'effondrement. Cependant, ces dispositions réduisent le capital disponible pour investir dans les activités et les occasions de croissance. Explorez les moyens d'exploiter toute la valeur du capital non réglementaire disponible. Cela peut vous amener à vous retirer de certaines activités qui emploient beaucoup de capital pour vous concentrer sur des activités à honoraires, dont la gestion de patrimoine, qui procurent un revenu stable et prévisible sans nécessiter des montants astronomiques d'un capital devenu trop rare;
  • Faites du respect de la réglementation une tâche courante : intégrez les activités de conformité au quotidien de l'ensemble de votre organisation. Vous améliorerez la conformité globale et pourrez libérer des ressources pour affiner vos perspectives à l'égard des répercussions stratégiques de la nouvelle réglementation sur votre clientèle, votre gamme de produits et même vos modèles d'affaires. Vous pourrez également élaborer des plans avant l'entrée en vigueur de la réglementation. Cette préparation vous donnera une longueur d'avance;
  • Collaborez avec les organismes de réglementation : contrairement à ce qui se passe ailleurs, les institutions financières et les organismes de réglementation du Canada entretiennent une relation de travail respectueuse et productive. C'est une occasion en or : si les IF communiquent leurs perspectives et leurs idées concernant le meilleur moyen de régler les problèmes avant qu'ils ne se concrétisent, et si elles collaborent avec les organismes de réglementation pour trouver des solutions, elles pourront éviter que soit adoptée une réglementation lourde, coûteuse et potentiellement moins efficace.

Une vision à long terme 

Les institutions financières auraient tort de patienter dans l'espoir que la réglementation s'allège à mesure que les effets de la crise financière mondiale se dissipent. Dans les années à venir, les gouvernements et les organismes de réglementation seront amenés à intervenir davantage, et non dans une moindre mesure, dans les services financiers.

Les IF auraient intérêt à considérer la nouvelle réglementation comme une occasion plutôt que comme un fardeau à supporter. Nous les encourageons à s'impliquer de manière proactive auprès des organismes de réglementation, contribuant ainsi à orienter l'ordre du jour réglementaire.

Il ne fait aucun doute que les IF qui misent sur les aspects positifs sortiront gagnantes sur le plan commercial et obtiendront un avantage concurrentiel.

Comment composez-vous avez le nombre croissant de règlements et leur complexité? Votre organisation est-elle en quête de nouvelles occasions? Vous pouvez encore discuter du sujet avec moi.

(PDF, 138KB)
Avez-vous trouvé ceci utile?
/*Eloqua tracking*/
/*LinkedIn Insights tag*/