Perspectives

Découvrez de nouvelles possibilités

Guide sur la robotisation des processus

Les activités de robotisation des processus, lorsque leur portée est appropriée, peuvent transformer de nombreuses entreprises. L’intérêt pour ces activités augmente et nous voyons de plus en plus de déploiements à l’échelle de l’entreprise et d’activités touchant tous leurs processus.

La robotisation des processus utilise des logiciels, communément appelés des « robots », pour analyser et interpréter des applications de TI existantes afin de permettre le traitement de transactions, la manipulation de données et la communication entre plusieurs systèmes de TI.

Les outils de robotisation des processus sont idéals pour les processus comprenant des interactions reproductibles et prévisibles avec des applications de TI. Habituellement, ces processus n’ont pas l’ampleur ou la valeur requises pour être automatisés dans le cadre d’une transformation des TI. Les outils de robotisation des processus peuvent améliorer l’efficacité de ces processus et des services sans refonte intégrale des processus.

 

Comment fonctionne la robotisation de processus - regardez cette vidéo en Anglais

Pourquoi choisir la robotisation des processus?


Les avantages des solutions de robotisation des processus ne se limitent pas à une réduction des coûts, mais comprennent aussi :

  • Diminution des cycles et amélioration de la production
  • Flexibilité et adaptabilité
  • Amélioration de l’exactitude 
  • Amélioration du moral des employés
  • Saisie détaillée des données

Quels sont les avantages de la robotisation?

Chez Deloitte, nous avons déployé des logiciels de robotisation des processus à grande échelle (remplaçant les activités manuelles de centaines de personnes) au sein d’entreprises clientes et de nos propres processus de soutien internes. Nous avons déterminé qu’il était utile d’utiliser la robotisation (et les outils cognitifs connexes) en fonction de leurs avantages concrets pour l’entreprise.
 

Nous les appelons les « sept compétences de la robotisation » – regardez cette vidéo en Anglais.

Quels processus peuvent être déployés en y intégrant la robotisation des processus?

Les outils de robotisation des processus sont idéals pour les processus comprenant des interactions reproductibles et prévisibles avec des applications de TI. Habituellement, ces processus n’ont pas l’ampleur ou la valeur requises pour être automatisés dans le cadre de la transformation des systèmes principaux, même si cette transformation n’est pas prévue dans un avenir proche. Les outils de robotisation des processus peuvent améliorer l’efficacité de ces processus et des services sans modifier les systèmes sous-jacents.

Les « robots » des logiciels de robotisation des processus effectuent des processus d’affaires routiniers en imitant les interactions humaines liées à des applications grâce à une interface utilisateur et en suivant des règles simples pour prendre des décisions. Des processus de bout en bout peuvent être effectués par des robots logiciels et nécessiter très peu d’interventions humaines, sauf pour gérer les exceptions.

La robotisation des processus s’applique à un vaste éventail de processus et tâches, notamment :

  • Ouverture de courriels et pièces jointes
  • Connexion à des applications Web ou d’entreprise
  • Déplacement de fichiers et de dossiers 
  • Copier-coller
  • Remplissage de formulaires 
  • Lecture et écriture dans une base de données 
  • Extraction du contenu de sites Web 
  • Connexion à des API de systèmes
  • Calculs
  • Extraction de données structurées dans des documents
  • Récupération de statistiques sur les médias sociaux
  • Suivi des décisions et règles conditionnelles.

Dans le secteur des soins de santé, nous croyons que la robotisation des processus peut être appliquée tant aux processus cliniques que non cliniques, y compris, mais sans s’y limiter, aux éléments suivants :

  • Prise de rendez-vous du patient 
  • Rapports de laboratoire 
  • Exigences de présentation de l’information au gouvernement 
  • Occasions administratives concernant les créditeurs (traitement des factures ou paiements) et les débiteurs (comptabilité liée au recouvrement); 
  • Chaîne d’approvisionnement (entrée de données, suivi de la gestion des actifs);
  • Analyse du débit à la salle d’urgence.
Avez-vous trouvé ceci utile?
/*Eloqua tracking*/
/*LinkedIn Insights tag*/