Perspectives

Évaluation des F&A canadiennes :

Résultats cumulatifs au T3 2018

 

Grâce à l’accessibilité du financement et à une forte croissance économique, le marché canadien des fusions et acquisitions (F&A) a connu une décennie exceptionnelle sur le plan des transactions. Dans le contexte des récentes discussions tumultueuses relatives au commerce mondial et du ralentissement dans certains marchés internationaux, l’activité de F&A au Canada semble conserver son élan pour le moment, le nombre de transactions demeurant élevé en date de septembre 2018. Le secteur des technologies a connu le niveau le plus élevé d’activité, représentant 21 % du volume total de transactions, tandis que le secteur de l’énergie et des ressources a dominé le marché au chapitre de la valeur divulguée, avec environ 33 % au T3 2018. De plus, le marché a enregistré un bon nombre d’activités de mobilisation de fonds de sociétés de capital-investissement et plusieurs mégatransactions.

Selon la conjoncture économique, l’intensité de l’activité de F&A devrait diminuer au cours de l’exercice 2019, tandis que le nombre de transactions pourrait se maintenir à court et moyen terme. Bien que les transactions transfrontalières représentaient plus de 50 % des transactions au T3 de cette année, l’incidence de la politique américaine sur les investissements entrants au Canada est incertaine, mais les investissements sortants vers les États-Unis demeurent constants. De façon similaire, la croissance économique canadienne devrait se poursuivre, mais le taux de croissance devrait baisser pour s’établir à un peu moins de 2 % l’année prochaine, puis à 1,4 % en 2020.

Apprenez-en davantage sur les tendances liées à l’économie et aux transactions, ainsi que sur nos prévisions pour l’avenir.

Personnes-ressources :
Eva Gogan - egogan@deloitte.ca
Christopher McGrath - cmcgrath@deloitte.ca

Avez-vous trouvé ceci utile?
/*Eloqua tracking*/
/*LinkedIn Insights tag*/