Perspectives

L’avenir de la productivité 2014

Exportation avisée pour les entreprises canadiennes.

Deloitte s’est basé sur les perspectives de 46 exportateurs chevronnés pour créer une démarche appelée « exportation avisée ». Lisez notre rapport.

Exportation avisée pour les entreprises canadiennes.

L’exportation améliore la compétitivité et la productivité
La croissance de la productivité canadienne continue de stagner, ce qui menace notre niveau de vie. L’exportation est l’une des solutions pour résoudre le problème de la productivité au Canada.

Des recherches et d’autres rapports réalisés par Deloitte démontrent un lien entre la productivité et les activités d’exportation, mais moins de 4 % des entreprises canadiennes exportent leurs produits. Pire encore, les activités d’exportation des entreprises canadiennes ont ralenti, et ce, malgré les avantages évidents de porter attention au-delà de nos frontières.

Secret commercial : les entreprises qui exportent ont moins de risques d’échouer
Les entreprises qui exportent leurs produits connaissent une croissance plus rapide et sont plus productives. Plus étonnant encore, l’exportation aide ces entreprises à diminuer leurs risques d’affaires globaux. Grâce à la diversification géographique, elles améliorent leur stabilité et diminuent leurs risques d’échec sur le marché, et ce, même si les marchés étrangers sont plus volatils que le marché national.

En étant moins exposées aux risques et possédant une tolérance plus élevée au risque, les entreprises exportatrices canadiennes investissent davantage dans l’innovation, ce qui leur donne un avantage concurrentiel.

Exportation avisée
Deloitte s’est basé sur les perspectives de 46 exportateurs chevronnés pour créer une démarche en trois étapes appelée « exportation avisée ». Cette démarche est présentée dans notre nouveau rapport L’avenir de la productivité : Exportation avisée pour les entreprises canadiennes.

Étape 1 : penser comme un exportateur

  • Les futurs exportateurs doivent adopter une perspective mondiale. Ils doivent déterminer comment leur entreprise peut se démarquer à l’échelle mondiale en explorant des marchés étrangers et faire appel à des exportateurs chevronnés qui peuvent leur servir de mentors et leur fournir des renseignements sur ces marchés.
  • Il est dangereux de se fier aux hypothèses préétablies. Environ 70 % des nouveaux exportateurs canadiens font leurs débuts sur le marché américain, un des marchés les plus matures et les plus concurrentiels au monde. Les marchés émergents offrent des occasions très intéressantes et les chefs d’entreprise doivent se demander s’il est avisé de commencer par le marché des États-Unis.

Étape 2 : devenir un exportateur

  • Les entreprises canadiennes devraient adopter des mesures audacieuses pour se mettre en valeur à l’étranger, localiser leurs efforts et gérer leurs risques grâce à une croissance progressive et à un partage des risques.
  • Les exportateurs les plus prospères se transforment en acteurs locaux.

Étape 3 : réussir en tant qu’exportateur

  • Les exportateurs peuvent se réinventer en adoptant de nouvelles technologies et pratiques d’affaires. Ils peuvent également profiter d’occasions de collaboration avec des partenaires étrangers pour innover et améliorer la portée de leurs exportations.

L’exportation peut aider nos entreprises et notre pays à être plus productifs et plus concurrentiels. Il est temps, pour les chefs d’entreprise canadiens, de faire leur place sur la scène internationale de façon audacieuse et décisive.

Pour en apprendre davantage sur notre démarche d’exportation avisée, consultez le rapport L’avenir de la productivité : exportation avisée pour les entreprises canadiennes.

L’avenir de la productivité 2013

Comblez l’écart de perception

Selon Deloitte, des attitudes et perceptions expliqueraient le sous-investissement des entreprises canadiennes dans leur productivité et leur croissance.

Merci de votre intérêt pour le contenu de recherche et de leadership éclairé de Deloitte. Veuillez communiquer avec nous pour obtenir des éditions antérieures du présent rapport.  

Avez-vous trouvé ceci utile?