Services

Taxes indirectes

Nos professionnels aident à concevoir des stratégies qui visent à réduire les droits de douane et les autres coûts liés au commerce international.

Douanes et commerce international

La gestion efficace des décisions et obligations liées au commerce international revêt une importance stratégique pour la chaîne d’approvisionnement mondiale d’une entreprise. Chef de file dans ce domaine, Deloitte possède un réseau mondial de spécialistes des douanes et du commerce international qui ont une expérience approfondie de la stratégie du commerce international, de l’automatisation, des contrôles à l’exportation et de la conformité des opérations import/export. Nos professionnels aident à concevoir des stratégies et à structurer des opérations mondiales qui visent à réduire les droits de douane et les autres coûts liés au commerce international, à accroître le recouvrement des droits de douane et à satisfaire aux exigences légales et réglementaires de manière efficiente.

Taxes indirectes (TVH, TPS, TVP ou TVA)

Les taxes indirectes sont généralement liées aux opérations, et il faut les acquitter quel que soit le niveau de rentabilité. Au Canada, les taxes indirectes comprennent la taxe de vente harmonisée (TVH), la taxe sur les produits et services (TPS) et la taxe de vente provinciale (TVP); ailleurs dans le monde, on trouve des taxes sur la valeur ajoutée, des taxes de vente et d’utilisation et d’autres taxes semblables. Comme la plupart des pays imposent des taxes indirectes, presque toutes les opérations sont touchées. Deloitte peut prêter son soutien avec une planification opportune et en appliquant des solutions de gestion de la conformité fondées sur la technologie. Voilà qui aide nos clients à réduire leurs coûts, à limiter les risques et, du coup, à accroître l’assurance que rien n’a été oublié. Deloitte possède un réseau mondial de professionnels qui fournissent des services de consultation ainsi qu’une gamme complète de solutions hautement efficientes d’impartition et de co-impartition.

Recouvrement des taxes indirectes et des comptes fournisseurs

Les paiements en trop versés en taxes de vente et en comptes fournisseurs sont difficiles à mesurer, mais ils peuvent avoir une incidence sur tous les aspects d’une organisation. À eux seuls, les comptes fournisseurs représentent, dans la plupart des entreprises, le plus gros poste de décaissement du fonds de roulement. Une vérification bien pensée des paiements en trop constitue une occasion idéale de recouvrer des sommes. Les problèmes courants de décaissement dans le système des comptes fournisseurs sont les suivants : dédoublement de factures et de paiements, non-déduction des rabais et crédits, paiements faits aux mauvais fournisseurs, paiements faits au mauvais prix unitaire ou pour la mauvaise quantité, paiements pour des articles retournés et non-respect des modalités par un fournisseur.

/*Eloqua tracking*/
/*LinkedIn Insights tag*/