Perspectives

Tendances en technologie 2016

L’innovation à l’ère numérique

De nos jours, les chefs de l'information d’entreprises de tous les secteurs, de toutes les régions et de toutes les tailles ont l’occasion de façonner tous les aspects de leur organisation en transformant les affaires courantes, soit en imaginant l’avenir tout en le créant de manière responsable à partir des réalités actuelles.

Le septième rapport annuel sur les tendances en technologie de Deloitte présente 8 tendances qui sont susceptibles de perturber les entreprises au cours des 18 à 24 prochains mois : la chaîne de blocs, la réalité augmentée, l’Internet des objets, les applications socialement responsables et plus encore.

Explorez chacune des tendances de 2016 ci-dessous.

Tendances en technologie 2016 : L’innovation à l’ère numérique

La bonne vitesse pour les TI

Les chefs de l’information avant-gardistes dépassent les modèles d’exécution traditionnels à une seule vitesse qui sont bons pour les TI d’entreprise à grande puissance, mais non pour les TI novatrices à haute vitesse. Par contre, les entreprises qui ont des besoins aux deux extrémités du spectre ont de la difficulté à combler l’écart. Et elles se rendent compte qu’une transmission à deux vitesses ne répond pas à leur réalité. Leurs chefs de l’information rehaussent les compétences reliant les deux points grâce à des investissements ciblés dans les processus, la technologie et les talents afin de redéfinir les activités des TI et de permettre une exécution dont la vitesse répond aux besoins.

Lisez la tendance : La bonne vitesse pour les TI (en anglais seulement)

 

La réalité augmentée et la réalité virtuelle à l’action

L’avenir de la mobilité penche de plus en plus vers les technologies prêt-à-porter, particulièrement avec les solutions de réalité augmentée et de réalité virtuelle qui arrivent sur le marché. Longtemps un objet de fascination des amateurs de science-fiction, le potentiel imminent des technologies de réalité augmentée et de réalité virtuelle réside dans les entreprises qui ont des capacités qui pourraient possiblement refaçonner les méthodes de travail ou fondamentalement modifier leur expérience client. Tandis que les clients attendent l’arrivée de grands acteurs de réalité augmentée et de réalité virtuelle, l’entreprise peut accélérer son adoption et commencer le processus pour réimaginer l’essentiel de ses méthodes de travail.

Lisez la tendance : La réalité augmentée et la réalité virtuelle à l’action (en anglais seulement)

L’Internet des objets : de l’impression à l’action

Les organisations avant-gardistes orientent de moins en moins leurs initiatives de l’Internet des objets sur les capteurs sous-jacents, les appareils et les objets intelligents et de plus en plus sur l’élaboration d’approches audacieuses axées sur la gestion des données, l’organisation d’activités et le prolongement des systèmes des TI et des processus au-delà des limites traditionnelles. En déplaçant l’orientation stratégique de l’Internet des objets de cette façon, pour aller plus loin que de simples impressions et des rapports passifs et réellement agir, les entreprises repèrent de nouvelles occasions en automatisation, en analyse des signaux et en robotique, entre autres choses.

Lisez la tendance : L’Internet des objets : de l’impression à l’action (en anglais seulement)

Réimaginer les systèmes de base

Les systèmes de base qui soutiennent les services administratifs, le suivi des marchés et le service à la clientèle datent souvent de plusieurs dizaines d’années et englobent parfois les systèmes personnalisés construits pour gérer le secteur des services financiers dans les années 1970 jusqu’aux progiciels en vogue dans les années 1990. De nos jours, la voie de l’innovation numérique passe parfois par ces applications au cœur de l’entreprise. Pour cette raison, les organisations élaborent maintenant des stratégies pour réimaginer leurs systèmes de base qui comportent une nouvelle plateforme, une modernisation et une revitalisation de leurs systèmes. Transformer la base de l’empreinte des TI pour devenir agile, intuitif et réactif peut permettre de répondre aux besoins d’affaires actuels tout en établissant les fondements de demain.

Lisez la tendance : Réimaginer les systèmes de base (en anglais seulement)

Des plateformes autonomiques

Les TI pourraient bientôt devenir un fournisseur de services autogéré sans limites techniques de capacité, de performance et d’échelle. En adoptant une approche « élaborer une fois, déployer n’importe où », les effectifs des TI réoutillés, travaillant avec de nouvelles architectures bâties sur des actifs virtualisés, des conteneurs et des outils de gestion et de suivi perfectionnés, pourraient aisément déplacer des charges de travail parmi des piles traditionnelles sur place, des plateformes infonuagiques privées et des services infonuagiques publics.

Lisez la tendance : Des plateformes autonomiques (en anglais seulement)

Chaîne de blocs : la confiance démocratisée

La confiance est la pierre angulaire des affaires. Cependant, la maintenir, particulièrement dans une économie mondiale de plus en plus numérique, est dispendieux, énergivore et, dans de nombreux cas, inefficace. Certaines organisations explorent comment la chaîne de blocs, qui sous-tend le bitcoin, pourrait offrir une option de rechange viable à l’infrastructure procédurale, organisationnelle et technologique actuelle nécessaire pour créer une confiance institutionnalisée. Bien que ces efforts exploratoires soient encore embryonnaires, les bénéfices pourraient être importants. Comme Internet avant elle, la chaîne de blocs pourrait avoir une incidence potentielle sur les communications, plus précisément sur les transactions et les contrats, d’une manière qui transformerait ultimement le fondement des entreprises, du gouvernement et de la société.

Lisez la tendance : Chaîne de blocs : la confiance démocratisée (en anglais seulement)

Analytique industrialisée

Les données sont une composante essentielle de la transformation numérique. Pourtant, peu d’organisations ont investi dans les talents, les plateformes et les processus nécessaires pour transformer l’information en perspectives. Pour réaliser le plein potentiel des données, certaines entreprises adoptent de nouvelles approches de gouvernance, une utilisation des données à plusieurs niveaux et de nouveaux modèles de gestion ainsi que des méthodes d’exécution novatrices pour permettre des résultats reproductibles et une échelle. En effet, elles traitent l’analyse des données comme une discipline stratégique et investissent dans l’analytique de haut niveau.

Lisez la tendance : Analytique industrialisée (en anglais seulement)

Incidence sociale des technologies exponentielles

Comme les discussions stratégiques portent de plus en plus sur la façon dont une entreprise peut évoluer et tirer parti de l’innovation, il est important de reconnaître le rôle accru que devraient jouer les entreprises dans l’utilisation responsable des technologies perturbatrices. Leur défi sera de trouver des façons d’élaborer et de structurer des modèles pour stimuler la transformation et une incidence sociale favorable – tant pour des motifs philanthropiques que commerciaux. L’exploitation des technologies exponentielles à incidence sociale peut permettre de développer des marchés, de favoriser leur adoption et d’attirer et de conserver les meilleurs talents. À part cela, les organisations devraient tenir compte de l’éthique et de la moralité dans l’application des technologies exponentielles, au-delà des inquiétudes liées aux risques traditionnels en matière de sécurité, de confidentialité, de réglementation et de qualité.

Lisez la tendance : Incidence sociale des technologies exponentielles (en anglais seulement)

Avez-vous trouvé ceci utile?
/*Eloqua tracking*/
/*LinkedIn Insights tag*/