Conseils pour réussir votre prochain entretien d’embauche

Sept conseils pour réussir un entretien (et les erreurs à éviter)

Les entretiens d’embauche peuvent être angoissants. Vous pouvez vous sentir mal préparé(e), stressé(e), avoir les mains moites et l’estomac retourné. Ne vous tracassez pas ! Grâce à ces conseils, vous serez bien préparé(e) pour réussir votre prochain entretien et décrocher l’emploi de vos rêves. Et vous connaîtrez aussi les erreurs à éviter.

Conseils pour réussir un entretien d’embauche : ce qu’il faut faire et ne pas faire

À faire : se renseigner

Les candidats qui ont pris le temps de faire des recherches pour mieux nous connaître font bonne impression. Puisque vous êtes ici, en ce moment, c’est que vous êtes de toute évidence intéressé(e). Consultez notre site web et apprenez tout ce que vous pouvez. Si vous êtes bien préparé(e), vous serez aussi moins anxieux/se. Pensez aussi à faire des recherches sur Google sur vos interlocuteurs. Sérieusement ! Et effectuez aussi une recherche sur LinkedIn afin d’apprendre à connaître les personnes avec lesquelles vous allez vous entretenir. Ce sont peut-être précisément ces informations qui vous aideront à vous démarquer.

Si vous passez un entretien virtuel au lieu de rencontrer votre recruteur physiquement, pensez à vérifier votre connexion et à tester la plateforme (comme Zoom) au préalable. Mettez également à jour vos informations de connexion et vérifiez que vous n’avez pas un pseudonyme amusant ou un filtre de chat activé lorsque vous démarrez votre conversation vidéo. De cette façon, vous ne vous sentirez pas pris au dépourvu ou frustré et vous serez prêt à vous surpasser au moment de commencer l’entretien.

À éviter : vous présenter sans aucune préparation

Vous seriez surpris du nombre de personnes qui se présentent à un entretien sans aucune connaissance sur le poste ou l’entreprise. Même si faire des recherches préliminaires peut vous paraître décourageant, nous finissons toujours par savoir ceux qui ne les ont pas faites. Si vous ne faites pas ces recherches, vous risquez également de rencontrer des difficultés pendant l’entretien, ce qui n’est jamais très agréable. Arriver bien préparé(e) à votre entretien d’embauche vous aidera à vous sentir beaucoup plus confiant(e). Alors, pour avoir l’esprit tranquille, préparez-vous !

À faire : faire bonne impression

Vous avez sûrement déjà entendu l’expression « Il vaut mieux en faire trop que pas assez ! ». Et c’est tout à fait vrai pour la tenue à porter pour votre entretien ! Habillez-vous pour l’occasion. En cas de doute, nous vous conseillons de porter une tenue très formelle. Il ne s’agit pas, bien évidemment, d’enfiler une robe de bal ou un smoking, mais plutôt de porter une tenue professionnelle dans laquelle vous êtes à l’aise. Si vous prenez les choses au sérieux, montrez-le-nous ! Et rappelez-vous… Ce n’est pas toujours ce que vous dites, mais la façon dont vous vous présentez qui fera bonne ou mauvaise impression. Même si votre prochain entretien est virtuel, habillez-vous comme pour un entretien physique, tenez-vous bien droit et restez concentré. Si votre esprit commence à s’égarer, vos interlocuteurs s’en apercevront. Votre langage corporel peut immédiatement vous trahir, donc soyez attentif à votre posture, à vos gestes et gardez toujours un contact visuel, même lors des entretiens d’embauche virtuels.

À éviter : oublier de prendre des notes

Nous savons que lorsque vous essayez de rester concentré, vous pouvez facilement oublier de prendre des notes. Mais prendre des notes est un excellent moyen de nous montrer que vous écoutez. Cela peut également vous aider à revenir sur certains points ou à poser des questions par la suite (plus de détails ci-dessous).

À faire : être soi-même

Dans le monde professionnel, il est crucial de garder son calme. Mais rester soi-même l’est tout autant. Un entretien n’est pas seulement une bonne manière de nous montrer comment vous gérez la pression, c’est aussi l’occasion de nous présenter qui vous êtes vraiment, au-delà de votre CV. Il est normal d’être stressé(e), mais essayez de respirer profondément et de ne pas paraître trop nerveux/se. Gardez un niveau de professionnalisme approprié sans être distant. Utilisez vos mains plutôt que de rester assis(e) immobile et rigide (surtout s’il s’agit d’un entretien virtuel), et révélez votre passion et votre personnalité comme vous seul(e) savez le faire.

À éviter : essayer d’être quelqu’un que vous n’êtes pas

Si vous pensez que nous recherchons un certain type de personnes, vous faites erreur. Chez Deloitte, nous ne voulons pas que tout le monde soit pareil. En réalité, nous vous encourageons à être différent(e) des autres ! Nous croyons que nous ne pouvons réussir en tant qu’entreprise que si nos collaborateurs peuvent donner le meilleur d’eux-mêmes, chacun avec ses propres forces, compétences, perspectives et sa personnalité. C’est pourquoi nous nous efforçons de créer un environnement inclusif où chacun peut s’épanouir. Alors n’essayez pas de jouer le rôle du/de la candidat(e) que, selon vous, nous voulons rencontrer et embaucher. C’est vous que nous souhaitons rencontrer ! Montrez-nous ce que votre CV ne nous a pas encore dit. Soyez vous-même et laissez parler votre personnalité !

À faire : poser des questions

Lors d’un entretien, les questions vont dans les deux sens : lorsque vous souhaitez en savoir plus sur notre entreprise et ce que nous faisons, cela nous montre que vous êtes intéressé(e) par le poste. Certaines questions peuvent également nous montrer que vous avez fait des recherches préliminaires. Avant l’entretien, pensez à préparer une liste de questions et posez celles auxquelles nous n’avons peut-être pas répondu. Et puisque vous avez pris des notes, posez également les questions qui vous sont venues à l’esprit pendant l’entretien.

À éviter : oublier d’écouter

Il est tout à fait normal de demander des éclaircissements sur un point déjà abordé, mais si vous avez préparé des questions, écoutez bien pour savoir si les réponses vous ont déjà été fournies pendant l’entretien. Évitez de poser une question à laquelle le recruteur a déjà répondu, car il pourrait croire que vous n’avez pas écouté.

À faire : perfectionner votre présentation

Ce sont vos qualifications qui vous ont permis de franchir la porte. Entraînez-vous donc à parler avec assurance de toutes vos expériences pertinentes acquises durant votre parcours universitaire, professionnel et personnel, par exemple dans le cadre d’une mission de bénévolat. Préparez votre présentation à l’avance et répétez-la. Qui êtes-vous ? Que pouvez-vous apporter à Deloitte ? Des exemples concrets de votre contribution dans une organisation ou d’apprentissages passionnants, nous sont très utiles pour apprendre à vous connaître. Nous voyons du potentiel en vous, alors veillez à mettre en valeur vos compétences et vos aptitudes.

À éviter : vous sous-estimer

Cela peut sembler évident, mais vous êtes celui qui vous connaît le mieux. Vous savez pourquoi vous pourriez être la personne idéale pour ce poste, alors ayez confiance en vous et ne vous sous-estimez pas.

À faire : demander des éclaircissements

Si vous ne comprenez pas une question pendant l’entretien, n’hésitez pas à nous demander de la reposer. S’il s’agit d’un entretien vidéo, n’ayez pas peur de dire à votre interlocuteur que son micro n’est pas activé ou que sa connexion est instable. Nous sommes tous passés par là ! Vous aurez plus de chance de donner votre meilleure réponse si vous savez exactement ce que nous vous demandons.

À éviter : avoir peur de dire que vous ne savez pas

Votre CV nous montre que vous avez les qualifications requises pour le poste, sinon nous ne vous aurions pas invité(e) à passer un entretien. Cependant, nous ne nous attendons pas à ce que vous sachiez tout avant même de commencer. Chez Deloitte, nous voulons que chacun puisse évoluer à sa manière. Par conséquent, si pendant l’entretien on vous interroge sur un domaine dans lequel vous n’avez pas d’expérience ou que vous ne connaissez pas ou encore si l’on vous pose une question à laquelle vous ne savez pas répondre, il n’y a aucun mal à le dire. Demandez des explications et qui sait, vous apprendrez peut-être quelque chose de nouveau au cours de l’entretien.

À faire : rester en contact

Il est bien vu de remercier les recruteurs pour le temps qu’ils vous ont consacré. Vérifiez que vous avez les coordonnées de la ou des personnes que vous avez rencontrées et envoyez-leur un email après l’entretien pour les remercier, en mentionnant ce que vous y avez appris et comment cela vous aidera. Et, dernier conseil : réitérez votre intérêt pour le poste ; nous tenons à savoir si notre entreprise vous intéresse aussi !