Innovation : du personnel qualifié est demandé

swissVR Monitor – Enquête auprès des conseils d’administration en Suisse

Vous êtes membre d’un conseil d’administration et vous souhaitez participer à notre enquête ?

Résumé

En Suisse, les conseils d’administration attachent une grande importance à la capacité d’innovation de leur entreprise. Ils considèrent que des collaborateurs qualifiés, un savoir-faire suffisant mais aussi le soutien de la direction et une solide culture d’entreprise sont les clés du succès. Les conseils d’administration estiment qu’une plus grande disponibilité de professionnels qualifiés est indispensable au renforcement des capacités d’innovation de leur entreprise et que des progrès doivent être réalisés en ce sens. Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les entreprises ont tendance globalement à développer leurs activités d’innovation plutôt qu’à les interrompre ou à les réduire.

À propos de l’enquête

Réalisée par l’association swissVR en collaboration avec Deloitte et la Haute école de Lucerne, l’enquête du swissVR Monitor a pour objectif de recueillir, tous les six mois, l’opinion des membres de conseils d’administration suisses sur les perspectives conjoncturelles, sectorielles et commerciales ainsi que sur des sujets d’actualité qui touchent à leur activité. Chaque numéro se focalise sur une thématique centrale et présente les éclairages d’experts recueillis sous forme d’interviews. Fondée sur un sondage réalisé auprès de 413 administrateurs, la présente édition du swissVR Monitor dresse un tableau fidèle des points de vue et des défis des membres des conseils d’administration suisses.

Points-clés de l’enquête

Presque tous les membres de conseils d’administration sont informés des activités d’innovation de leur entreprise. Neuf personnes interrogées sur dix sont tout à fait ou partiellement d’avis que leur conseil d’administration veille à l’existence d’une culture de l’innovation solide au sein de l’entreprise et se préoccupe du processus d’innovation dans l’entreprise. La plupart des conseils d’administration sont un moteur actif de l’activité d’innovation dans leur entreprise.

Selon les membres des conseils d’administration, il existe plusieurs types d’activités d’innovation dans leur entreprise. Les innovations les plus fréquentes touchent aux services et aux produits, suivies des innovations de processus. Ces résultats coïncident avec l’évolution à long terme de la Suisse vers une économie de services.

Les membres de conseils d’administration interrogés considèrent que les collaborateurs qualifiés et un savoir-faire suffisant sont les facteurs de réussite les plus importants en matière d’innovation. C’est également avant tout dans ce domaine que, selon eux, des progrès doivent être réalisés et des actions entreprises.

Seule une entreprise sur dix a reporté ses projets d’innovation ou en a réduit le nombre depuis le début de la pandémie de Covid-19. La majorité d’entre elles n’ont pas modifié leurs activités d’innovation ou les ont réorientées, tandis qu’un cinquième d’entre elles les ont développées. On peut donc en conclure que la pandémie de Covid-19 n’a pas entravé les activités d’innovation des entreprises, mais qu’au contraire, de nouveaux projets d’innovation ont été lancés en dépit de ces circonstances difficiles.

Presque tous les membres de conseils d’administration sont informés des activités d’innovation de leur entreprise. Neuf personnes interrogées sur dix sont tout à fait ou partiellement d’avis que leur conseil d’administration veille à l’existence d’une culture de l’innovation solide au sein de l’entreprise et se préoccupe du processus d’innovation dans l’entreprise. La plupart des conseils d’administration sont un moteur actif de l’activité d’innovation dans leur entreprise.

Selon les membres des conseils d’administration, il existe plusieurs types d’activités d’innovation dans leur entreprise. Les innovations les plus fréquentes touchent aux services et aux produits, suivies des innovations de processus. Ces résultats coïncident avec l’évolution à long terme de la Suisse vers une économie de services.

Les membres de conseils d’administration interrogés considèrent que les collaborateurs qualifiés et un savoir-faire suffisant sont les facteurs de réussite les plus importants en matière d’innovation. C’est également avant tout dans ce domaine que, selon eux, des progrès doivent être réalisés et des actions entreprises.

Seule une entreprise sur dix a reporté ses projets d’innovation ou en a réduit le nombre depuis le début de la pandémie de Covid-19. La majorité d’entre elles n’ont pas modifié leurs activités d’innovation ou les ont réorientées, tandis qu’un cinquième d’entre elles les ont développées. On peut donc en conclure que la pandémie de Covid-19 n’a pas entravé les activités d’innovation des entreprises, mais qu’au contraire, de nouveaux projets d’innovation ont été lancés en dépit de ces circonstances difficiles.

Les 10 thèmes clés des conseils d’administration

La gestion des talents figure désormais en tête des thématiques prioritaires des conseils d’administration. La digitalisation / la robotique / l’automatisation, la gestion des talents et l’élaboration d’une nouvelle stratégie d’entreprise sont aussi des problématiques importantes pour les conseils d’administration. En comparaison avec les rapports précédents, la gestion des talents enregistre la plus forte progression dans le classement et occupe même la première place parmi les thèmes prioritaires des douze prochains mois.

Classement

2021 2020 Issues
1 1 Digitalisation / Robotisation / Automatisation
2 - Talents (y compris le recrutement, la rétention)
3 1 Élaboration d’une nouvelle stratégie d’entreprise
4 3 Adaptation aux tendances du marché / Attitude concurrentielle
4 4 Gestion des risques
4 4 Gain de performance / Optimisation des processus internes
7 9 Transactions structurelles (acquisitions, partenariats, fusions)
7 6 Problèmes de RH au niveau de la direction
9 7 Mise sur le marché (stratégie marketing et commerciale)
9 8 Conformité (respect de la législation et du code de conduite interne)

Discours

Directrice fondation Startfeld

Cornelia Gut-Villa

« Le CA façonne la culture de l’entreprise et doit donc créer un environnement où les collaborateurs comprennent les valeurs de l’organisation. Tous les collaborateurs doivent être valorisés et les conditions doivent être réunies pour que les idées de la base soient également mieux entendues. ».

Chairman OM Pharma et Neue Zürcher Zeitung (NZZ)

Etienne Jornod

« Le sujet de la stratégie et de l’innovation doit figurer régulièrement à l’ordre du jour, au minimum lors de la Retraite du Conseil (séance annuelle de 2 jours). Mais en fait c’est une question d’attitude quotidienne permanente, en fait de culture d’entreprise ! »

Partenaire gwpartner, Chairman St. Galler Kantonalbank

Thomas A. Gutzwiller

« La gestion de l’innovation est une tâche de la direction. Dans le cadre du développement stratégique, le CA doit, de manière générale, garder à l’esprit le thème de l’innovation, aborder les questions fondamentales et identifier les « trous noirs » dans la stratégie qui lui est soumise ».

Reto Savoia

CEO
Boardroom Programme Co-Chair

rsavoia@deloitte.ch +41 58 279 6357 Voir le profil

Michael Grampp

Research Director & Chief Economist

mgrampp@deloitte.ch +41 58 279 6817 Voir le profil

Daniel Laude

Assistant Manager

dlaude@deloitte.ch +41 58 279 6435 Voir le profil

Soumettre une demande de proposition

Contactez-nous