Tendance

Insurance Trends 2018

Au-delà de l'Insurtech, quel futur pour les assureurs ?

Développement des partenariats entre assureurs traditionnels et nouveaux acteurs

L’évolution des modèles de consommation, la contraction des marges dans un environnement réglementaire qui n’a eu de cesse d’évoluer et l’arrivée des Insurtech et des GAFA sur le marché remettent en cause l’ensemble de la chaîne de valeur assurantielle. Le développement de l'économie collaborative impacte par ailleurs le business model de l’assurance, en transférant la notion de responsabilité d’assurance des assureurs vers les plateformes de distribution et les producteurs.

Ce changement de paradigme pousse les acteurs traditionnels à se transformer et notamment à s’associer avec les nouveaux acteurs. Ces partenariats permettent le développement de nouveaux modèles d’engagement et de conception des produits d’assurance, alignés avec les nouvelles attentes des consommateurs, qui n’ont de cesse d’évoluer. Les assurés tendent en effet de plus en plus à s’équiper différemment en produits d’assurance. Et sont sensibles à de nouveaux usages : la micro-assurance ou l’assurance affinitaire, par exemple. Ils adoptent par ailleurs de nouveaux canaux d’achat, n’hésitant pas à souscrire à des offres ou à acheter des produits en ligne ou via leur mobile.

L'assurance sur mesure en réponse aux nouvelles attentes des consommateurs

Un nouveau profil de consommateur voit le jour et bouleverse le marché de l’assurance, celui du prosommateur (professionnel + consommateur). Le prosommateur est le consommateur qui tend à se professionnaliser et à être associé à la conception produit, s’approchant ainsi de la figure de producteur. Face à ce nouveau profil de consommateur, les assureurs doivent dépasser la séparation entre assurance personnelle et assurance commerciale pour proposer à leurs clients différents types de couverture adaptés à leurs multiples activités.

Les nouveaux profils de consommateur révèlent de nouvelles attentes, principalement caractérisées par les notions d’adaptabilité, de flexibilité et de modularité. Les assurés souhaitent aujourd’hui pouvoir souscrire à des produits répondant à leurs attentes à un moment précis, dans un contexte donné et/ou pour un produit spécifique. Pour rester compétitifs, les assureurs doivent alors être en capacité de personnaliser leurs offres standards et de proposer des assurances sur mesure. Ils doivent développer la vente à la demande.

Assurance connectée : le partage des données clients au cœur des enjeux

L’heure est aujourd’hui à la personnalisation des offres et à l’assurance connectée. A titre d’exemple, l’assurance automobile « pay when you drive » propose aux consommateurs de payer à l’usage, sans limite de km. Elle répond ainsi parfaitement aux besoins des clients ayant une conduite occasionnelle. Les assureurs peuvent s’associer avec des industriels pour développer ce type de nouveaux produits connectés et simplifier le processus de l’assurance connectée. A ce stade, ces partenariats sont encore peu développés en France, comparé à d’autres marchés.

Pour proposer des produits connectés adaptés aux besoins de leurs clients, les assureurs doivent collecter des informations personnelles à leur sujet. Les échanges de données entre assureurs et assurés ont ainsi très largement augmenté. Pourtant, si la majorité des Français perçoit le potentiel de l’assurance connectée, beaucoup d’entre eux sont encore réticents à partager leurs données personnelles. Obtenir la confiance de leurs clients est un enjeu de taille pour les assureurs, qui s’inscrit parmi leurs principales priorités.

Insurance Trends 2018

L'expérience client, une priorité pour les assureurs