Perspectives

Tendances en technologie de 2018

L’entreprise harmonieuse

Le neuvième rapport annuel sur les tendances en technologie de Deloitte présente les tendances qui sont susceptibles de perturber les entreprises au cours des 18 à 24 prochains mois : la souveraineté des données d’entreprise, la réalité numérique, l’impératif des API et plus encore.

La cadence du changement ne fait que s’accélérer dans tous les secteurs et sur l’ensemble de la planète. Lorsque les organisations décèlent un lien entre de nouvelles technologies et parviennent à les unir de façon harmonieuse, elles engendrent quelque chose de nouveau et d’amélioré : c’est l’entreprise harmonieuse.

Le neuvième rapport annuel sur les tendances en technologie de Deloitte présente les tendances qui sont susceptibles de perturber les entreprises au cours des 18 à 24 prochains mois. Les voici :

  • La réingénierie de la technologie : créer un nouveau modèle de prestation des TI selon un processus descendant et ascendant. Les stratégies d’affaires étant irrémédiablement liées à la technologie, les organisations repensent complètement leur façon d’imaginer et de livrer les solutions technologiques. Elles transforment leurs équipes de TI en moteurs de croissance de leurs activités, et leur confient des responsabilités comme les systèmes administratifs, les opérations et même l’offre de produits.
  • L’effectif des « sans cols » : un amalgame d’humains et de machines qui collaborent pour s’acquitter de certains rôles et former de nouveaux modèles de talents. Les équipes de ressources humaines sont-elles prêtes à gérer des hommes et des machines? Au fur et à mesure que l’automatisation, les technologies cognitives et l’intelligence artificielle gagneront en popularité, les entreprises pourraient être contraintes de réinventer les rôles au sein de leur effectif et de confier certaines responsabilités à des humains, d’autres à des machines et d’autres encore à un amalgame où la technologie rehausse la performance de l’humain.
  • La souveraineté des données d’entreprise : si vous aimez vos données, libérez-les. Faire en sorte que les données soient « libérées », c’est-à-dire que l’information soit accessible, déchiffrable et exploitable dans l’ensemble des unités d’exploitation, des services et des régions, semble être une excellente idée, n’est-ce pas? Cela requiert cependant la mise en place de nouvelles approches à l’égard de l’architecture et de la gouvernance des données et la compréhension des exigences mondiales en matière de confidentialité et de protection des données.
  • Les nouveaux éléments de base : libérer le plein potentiel du numérique pour les activités centrales de l’entreprise. L’engagement de la clientèle et le marketing ont dominé la première vague d’innovation numérique, et cela n’a rien d’étonnant. Toutefois, l’attention se tourne maintenant vers les activités centrales de l’entreprise, c’est-à-dire les processus administratifs permettant de réinventer les méthodes de travail. L’accent est mis sur les technologies émergentes dans le but de bâtir un écosystème d’entreprise.
  • La réalité numérique : la priorité aux occasions plutôt qu’aux technologies. Comme notre façon d’interagir avec la technologie a évolué, la révolution lancée par la réalité augmentée et la réalité virtuelle a atteint un point de bascule, l’adoption en entreprise ayant dépassé celle des consommateurs. Les leaders du marché délaissent les projets pilotes et les marchés de niche pour passer à des stratégies centrées sur des prototypes conçus pour l’industrialisation.
  • De la chaîne de blocs aux chaînes de blocs : la voie est libre pour l’adoption et l’intégration à grande échelle. Maintenant que tout le monde est à l’aise avec les plateformes de chaînes de blocs, quelles seront les prochaines étapes? C’est le moment pour les entreprises de commencer à normaliser la technologie, les talents et les plateformes qui soutiendront les initiatives futures, puis de coordonner et d’intégrer plusieurs chaînes de blocs sur l’ensemble d’une chaîne de valeur.
  • L’impératif des interfaces de programmation d’applications (API) : d’une préoccupation sur le plan des TI à un mandat d’entreprise. Considérez-vous vos actifs technologiques comme des actifs, justement? Les entreprises conçoivent leurs technologies et en établissent l’architecture comme des ensembles distincts d’assises numériques réutilisables. L’impératif des API nécessite de déployer stratégiquement des services et des plateformes à utiliser tant au sein de l’entreprise qu’à l’externe.
  • Liste de contrôle des technologies exponentielles : des possibilités d’innovation à l’horizon. Les dirigeants devront composer plus tôt que prévu avec l’arrivée attendue mais complexe de l’intelligence artificielle généralisée et de l’informatique quantique, ainsi que ses importantes répercussions sur la sécurité, notamment. Les organisations de premier plan réagissent à ces enjeux et à d’autres forces perturbatrices de façon disciplinée et innovante afin d’acquérir les capacités dont elles auront besoin pour détecter, évaluer, analyser, mettre à l’essai et faire évoluer ces occasions, et leur donner de l’élan.

Comment sélectionne-t-on les tendances?

  • Commentaires des dirigeants de nos clients sur les priorités actuelles et futures;
  • Perspectives et observations des sommités universitaires et sectorielles;
  • Feuilles de route et priorités d’investissement des jeunes entreprises, des sociétés de capital-risque et des principaux fournisseurs de technologie de premier plan;
  • Observations et expériences de notre réseau mondial de professionnels de Deloitte.
Avez-vous trouvé ceci utile?