remunerations-individuelles

Etude

Rémunérations individuelles 2021 et prévisions salariales 2022

Un retour progressif aux budgets d’augmentations d’avant-crise

Dans un contexte d’adaptation du monde du travail, les politiques salariales pratiquées par les entreprises en 2021 reflètent les tensions observées lors de la crise sanitaire de 2020. Bien que des tendances de reprise puissent être observées, avec des budgets d’augmentation salariale optimistes, les différents « stop & go » économiques provoqués par les vagues successives laissent transparaître une certaine prudence.

Des augmentations salariales en léger recul, une prime « PEPA » tardive

Les augmentations en 2021 du salaire de base ont été fortement impactées par le nombre notable d’absence d’augmentation, avec un budget médian de 0,6% pour les OETAM et les Cadres. L’effet de la COVID-19 se fait pleinement ressentir, avec des gels salariaux plus importants qu’en 2020. Près de 45% des titulaires n’ont pas connu d’évolution de leur salaire de base en 2021, et près de 30% ont vu leur salaire augmenter de moins de 2%.

La reconduction de la prime « PEPA » en 2021 a été officialisée au 2ème trimestre de cette même année, ne laissant que peu de temps aux entreprises pour se saisir de ce dispositif fiscalement avantageux. Ainsi, seulement 18% des entreprises participantes (soit un recul de 5% par rapport à 2020) ont utilisé la prime PEPA.

Les budgets d’augmentations prévisionnels pour 2022 sont de 1,8% pour les deux catégories socioprofessionnelles (OETAM et Cadres), dans un contexte d’inflation plus fort que l’an passé. Nous constatons, au-delà de cet alignement, une évolution cohérente après une année 2021 marquée par un net ralentissement. Le poids des enveloppes d’augmentations individuelles est moins marqué cette année mais reste cependant le véhicule d’augmentation privilégié pour la population Cadre.

Enquête flash septembre 2020

En juillet 2020, nous avons lancé notre étude annuelle sur les rémunérations individuelles 2020-2021. Retrouvez dans cette enquête flash les prévisions actualisées au mois de septembre avec : les tendances des budgets NAO par secteur d’activité, les tendances sur les gels salariaux ainsi que sur les augmentations individuelles.

 

Reprise économique


Les effets de la Covid-19 sur les évolutions salariales se font encore ressentir en 2021 avec une baisse significative des bénéficiaires ainsi que des montants versés.

La projection Deloitte des budgets d’augmentations salariales sur les trois prochaines années prévoit un retour progressif aux budgets d’augmentations d’avant-crise sanitaire, sur fond de regain de croissance dès 2022. Les prévisions du marché général français restent pour autant prudentes, bien qu’en hausse.


Jeunes diplômés


La rémunération des jeunes diplômés répond à des critères explicitement définis (diplômes, classement de l’établissement scolaire, précédentes expériences professionnelles via des stages ou de l’apprentissage…).

La médiane du salaire de base des jeunes diplômés du marché général français (tous secteurs d’activité confondus) ayant un statut cadre est de 38 853 euros. La médiane de leur rémunération totale est quant à elle de 42 192 euros.


Égalité salariale


La tendance constatée en 2020 – celle d’une stagnation pour l’égalité salariale f/h – sur le marché français se poursuit sur 2021 avec un écart salarial moyen de 3,7% entre les femmes et les hommes.

Cette seconde année blanche liée à la crise a impacté l’égalité professionnelle et a interrompu l'évolution progressive que l’on connaissait depuis plusieurs années. A ce titre, les écarts salariaux constatés en 2021 redeviennent proches de ceux constatés en 2017 (3,3%) et le plafond de verre perdure.


Santé et retraite


La sous-consommation au premier semestre 2020 en santé et prévoyance liée à la crise sanitaire a été suivie d’un rattrapage sur fin 2020. On constate en tout une sous-consommation limitée sur l’exercice (entre 7 et 10% par rapport à un exercice normal).

Après une suspension de la réforme des retraites en raison de la crise sanitaire, le Président de la République a affirmé lors de ses dernières apparitions que le projet serait bien relancé, autour du recul de l’âge de départ à la retraite et d’un nivellement des différents régimes.


Rémunération individuelles Mars 2022

L'enquête flash réalisée en mars 2022, vous permet d'avoir une vue appronfondie des évolutions budgétaires prévisionnelles dans un contexte de forte inflation, observables pour la totalité des secteurs d’activité.

Rémunération individuelles Février 2021

Dans la continuité de notre précédente enquête flash NAO 2022 publiée en novembre dernier, nous revenons vers vous afin de faire un point sur l’évolution des prévisions salariales 2022. Lors de notre dernière flash de novembre, nous avions pu observer des prévisions revues à la hausse sur fond d’inflation et d’une reprise économique incertaine. Aujourd’hui au cœur de la 5ème vague de la crise COVID et de l’avancée de vos négociations: qu’en est-il des prévisions salariales 2022 ? 

Enquête flash novembre 2021

Vous retrouverez dans cette enquête flash les 4 grandes tendances de rémunération en prévision pour 2022 :

  • Une revue à la hausse des budgets d’augmentation sur fond
    d’inflation et d’une reprise économique incertaine
  • Des budgets d’égalité professionnelle à nouveau délaissés tandis
    que les écarts salariaux F-H stagnent
  • Une baisse des intentions de versement de la prime PEPA avec
    une stabilité des montants
  • Une tendance au recours au télétravail qui se poursuit

Rémunération individuelles Septembre 2021

En juillet 2020, nous avons lancé notre étude annuelle sur les rémunérations individuelles 2020-2021. Retrouvez dans cette étude sur les rémunératios 2021 la note de conjoncture qui aborde les thèmes sur : les évolutions salariales,  le panorama de la rémunération,  le panorama des avantages sociaux ainsi que le panel et la méthodologie.

 

Prévisions sur les tendances de rémunération 2021

Vous retrouverez dans cette enquête flash les 4 grandes tendances de rémunération en prévision pour 2021 :

  • Des prévisions d’ augmentations en recul qui se stabilisent sur le 1er trimestre
  • Des budgets d’augmentation en rupture par rapport aux années précédentes face à l’incertitude de la reprise économique
  • Des budgets d’égalité professionnelle délaissés sur fond de crise sociale et économique
  • Des mesures télétravail qui s’invitent à la table des négociations

Enquête flash décembre 2020

Dans cette seconde enquête flash, nous revenons sur les prévisions de septembre 2020 afin de voir l’évolution des tendances de rémunération actualisées au mois de décembre. Vous pourrez y retrouver de nouveaux éléments sur les budgets par secteur d’activité, les gels salariaux et les augmentation individuelles.

Rémunérations individuelles novembre 2021

${sous_titre}

Budgets d’augmentation prévisionnels 2022

Prénom *
Nom *
E-mail *
Organisation*
Fonction *
Téléphone
Geography
URL Source
Fichier téléchargé
Form Handler
UTM Campaign
UTM Source
UTM Medium
*Champ obligatoire
Télécharger l'étude

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés ainsi qu’au règlement européen sur la protection des données personnelles 2016/679 (RGPD), vous pouvez exercer votre droit d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation du traitement, de portabilité de vos données et définir le sort de vos données personnelles après votre décès en vous adressant au service Marketing de Deloitte SAS : rgpd@deloitte.fr

Mise à jour des budgets d’augmentation prévisionnels 2022

${sous_titre}

L'enquête flash réalisée en mars 2022, vous permet d'avoir une vue appronfondie des évolutions budgétaires prévisionnelles dans un contexte de forte inflation, observables pour la totalité des secteurs d’activité.

Prénom *
Nom *
E-mail *
Organisation*
Fonction *
Téléphone
Geography
URL Source
Fichier téléchargé
Form Handler
UTM Campaign
UTM Source
UTM Medium
*Champ obligatoire
Télécharger l'étude

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés ainsi qu’au règlement européen sur la protection des données personnelles 2016/679 (RGPD), vous pouvez exercer votre droit d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation du traitement, de portabilité de vos données et définir le sort de vos données personnelles après votre décès en vous adressant au service Marketing de Deloitte SAS : rgpd@deloitte.fr