Communiqués de presse

Deloitte estime que la prochaine vague de légalisation du cannabis créera un nouveau marché de 2,7 milliards de dollars au Canada

Les entreprises canadiennes de cannabis en bonne position pour conquérir une partie de l’important marché mondial

Toronto, le 3 juin 2019 – Selon le dernier rapport annuel de Deloitte sur le secteur canadien du cannabis, la prochaine vague de légalisation du cannabis au Canada devrait créer un marché de consommateurs pour les produits de cannabis comestibles et d’autres produits dérivés d’une valeur de plus de 2,5 milliards de dollars canadiens par an et générer pour les détaillants des profits plus élevés que ceux générés par les produits de cannabis qui sont déjà légaux.

Avec le marché mondial du cannabis qui regroupe 13 principaux marchés du cannabis d’une valeur estimative de 100 milliards de dollars américains, ces nouveaux produits créeront des possibilités de croissance importantes pour le secteur du cannabis au Canada et contribueront à maintenir la position de chef de file du pays.

D’après le rapport intitulé Favoriser une nouvelle croissance : le Canada se prépare pour la deuxième vague de légalisation du cannabis, la légalisation de produits comestibles contenant du cannabis et de concentrés de cannabis le 17 octobre prochain permettra l’entrée sur le marché de nouvelles combinaisons de produits qui attireront des consommateurs ayant peut-être hésité à essayer les méthodes de consommation plus traditionnelles actuellement disponibles. Bon nombre de ces consommateurs novices ou curieux d’essayer le cannabis seront plus âgés, souvent des femmes canadiennes qui préféreront des formes de consommation plus familières, notamment des produits comestibles comme des pâtisseries.

« La valeur du marché des produits comestibles à lui seul est estimée à au moins 1,6 milliards de dollars par an au Canada, à laquelle s’ajoute celle du marché des boissons infusées au cannabis de 529 millions de dollars, a déclaré Jennifer Lee, associée et leader nationale du secteur du cannabis chez Deloitte Canada et leader nationale, Services-conseils et analytique de la consommation. D’après notre étude et les entrevues avec les parties prenantes, la majeure partie de ce stimulant économique s’ajoutera aux dépenses actuelles liées aux produits du cannabis. L’introduction sur le marché de produits infusés au cannabis constituera manifestement une menace pour le secteur de l’alcool, car les consommateurs utilisent le produit pour les mêmes occasions. »

Le rapport souligne que les fabricants de produits du tabac et de boissons alcoolisées cherchent des occasions de faire leur entrée dans le secteur du cannabis légal afin de ne pas perdre de parts de marché, ce qui pourrait continuer d’alimenter un marché déjà solide pour les fusions et les acquisitions dans le secteur du cannabis. Les sociétés pharmaceutiques pénètrent également le marché, étant donné qu’un nombre croissant de consommateurs à la recherche de solutions pour régler divers problèmes de santé et de bien-être devraient se tourner vers des produits dérivés du cannabis, y compris des produits topiques infusés au cannabis, après la légalisation en octobre.

D’après Deloitte, les entreprises canadiennes de production de cannabis jouissent actuellement d’avantages importants par rapport à leurs homologues aux États-Unis et à l’échelle mondiale, y compris en matière d’aide gouvernementale et d’accès aux marchés financiers et au système bancaire, en plus d’avoir un marché unifié qui est plus évolutif que le marché fragmenté aux États-Unis. Toutefois, l’introduction de la loi agricole américaine, le Farm Bill, changera la donne. Les entreprises canadiennes devront continuer d’innover pour assurer une position solide et durable face à la concurrence à mesure que les lois évoluent dans d’autres pays.

« Le marché mondial du cannabis est énorme, et les sociétés canadiennes sont en très bonne position pour jouer un rôle crucial au fur et à mesure que le marché croît et évolue, a déclaré Mme Lee. Les entreprises du secteur du cannabis qui ont des dirigeants compétents, de solides principes fondamentaux, une stratégie ciblée et la volonté de prendre des paris audacieux tout en adoptant une approche à long terme pendant que l’environnement réglementaire prend forme seront celles qui réussiront et prospéreront. »

Notons d’autres faits importants que révèle le rapport de Deloitte :

  • La valeur du marché mondial des produits dérivés du cannabis devrait doubler au cours des cinq prochaines années, pour atteindre 194 milliards de dollars américains. 
  • Plus de la moitié de la valeur estimative du marché canadien des produits comestibles et des produits dérivés du cannabis de 2,7 milliards de dollars proviendra des produits comestibles (1,6 milliards de dollars), le reste provenant des boissons infusées au cannabis (529 millions de dollars), des produits à usage topique (174 millions de dollars), des concentrés (140 millions de dollars), des teintures (116 millions de dollars) et des capsules (114 millions de dollars). 
  • Près de la moitié des utilisateurs probables de produits comestibles envisagent de consommer des oursons en gélatine, des biscuits, des brownies ou du chocolat au moins tous les trois mois.
  • Les entreprises canadiennes du secteur du cannabis devront gérer les attentes des consommateurs, puisque les formes préférées de produits comestibles ne seront peut-être pas toutes disponibles au moment de la légalisation en octobre.
  • Le gouvernement et le secteur du cannabis ont tiré des leçons de la première vague de légalisation, en octobre 2018, et s’engagent à améliorer le lancement des produits comestibles et des produits dérivés du cannabis en octobre 2019.

Le rapport intitulé Favoriser une nouvelle croissance : le Canada se prépare pour la deuxième vague de légalisation du cannabis est le troisième rapport annuel publié par Deloitte au sujet de l’incidence de la légalisation du cannabis sur l’économie canadienne. En 2018, le rapport intitulé Une société en transition, un secteur prêt à prendre son essor s’est penché sur la façon dont la consommation de cannabis peut changer après la légalisation et a dressé le portrait général de la demande des consommateurs dans le secteur du cannabis. Dans ce rapport, Deloitte estimait que les ventes totales de cannabis pourraient dépasser 7 milliards de dollars en 2019 après la deuxième vague de légalisation. Le dernier rapport adopte une démarche plus large, en examinant non seulement le sentiment des consommateurs canadiens, mais également les tendances et les enjeux qui touchent le secteur du cannabis.

Pour en savoir plus et pour lire le rapport complet sur le cannabis de Deloitte 2019, consultez la page : Favoriser une nouvelle croissance.


À propos de l’étude 
Un échantillon de 2 000 adultes canadiens de toutes les régions du pays ont été interrogés en ligne entre le 26 février et le 11 mars 2019. Cet échantillon représente toutes les provinces canadiennes. En outre, les professionnels de Deloitte ont réalisé des entrevues en personne avec des gens ayant des liens étroits avec le secteur du cannabis au Canada. Le partenariat stratégique de Deloitte avec Nielsen et Headset nous a également permis d’accéder à des données de points de vente de détaillants de cannabis au Colorado, dans l’État de Washington, au Nevada et en Californie pour la période allant de mars 2016 à février 2019.


À propos de Deloitte
Deloitte offre des services dans les domaines de l’audit et de la certification, de la consultation, des conseils financiers, des conseils en gestion des risques, de la fiscalité et d’autres services connexes à de nombreuses sociétés ouvertes et fermées dans de nombreux secteurs. Deloitte sert quatre entreprises sur cinq du palmarès Fortune Global 500MD par l’intermédiaire de son réseau mondial de cabinets membres dans plus de 150 pays et territoires, qui offre les compétences de renommée mondiale, le savoir et les services dont les clients ont besoin pour surmonter les défis d’entreprise les plus complexes. Pour en apprendre davantage sur la façon dont les quelque 264 000 professionnels de Deloitte ont une influence marquante – y compris les 9 400 professionnels au Canada – veuillez nous suivre sur LinkedInTwitter ou Facebook.

Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l., société à responsabilité limitée constituée en vertu des lois de l’Ontario, est le cabinet membre canadien de Deloitte Touche Tohmatsu Limited. Deloitte désigne une ou plusieurs entités parmi Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société fermée à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ainsi que son réseau de cabinets membres dont chacun constitue une entité juridique distincte et indépendante. Pour une description détaillée de la structure juridique de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses sociétés membres, voir www.deloitte.com/ca/apropos.

Avez-vous trouvé ceci utile?
/*Eloqua tracking*/
/*LinkedIn Insights tag*/