Communiqués de presse

La forte demande et la réduction de la production de l’OPEP devraient favoriser une hausse des prix du pétrole en 2018

Toutefois, des problèmes d’infrastructures pourraient faire en sorte que les écarts des prix du pétrole et du gaz naturel au Canada et aux États-Unis demeurent supérieurs à la normale 

CALGARY, ALBERTA (4 janvier 2018) – Les prix du pétrole brut devraient continuer d’augmenter au début de 2018 en raison de la forte demande mondiale pour le pétrole et de la réduction de production que devraient maintenir les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) au cours de l’année. Le dernier rapport du groupe Évaluation des ressources et services-conseils de Deloitte mentionne toutefois que des problèmes de goulots d’étranglement dans les transports sur le marché américain ont creusé les écarts de prix entre le pétrole Western Canadian Select (WCS) et le pétrole West Texas Intermediate (WTI). Des problèmes d’infrastructures au Canada ont également entraîné une extrême volatilité des prix du gaz naturel de l’AECO et du carrefour Henry. Une telle volatilité devrait également être observée au cours de l’été 2018 alors que d’autres projets de maintenance seront déployés.

« En 2017, les prix du pétrole au Canada ont accusé un retard par rapport à ceux des États-Unis en raison principalement de l’augmentation de la production aux États-Unis et des possibles problèmes de transport du pétrole canadien vers ce marché, a mentionné Andrew Botterill, associé et leader national du secteur pétrolier et gazier du groupe Évaluation des ressources et services-conseils de Deloitte. Toutefois, si le Canada parvient à tirer parti de la baisse des exportations du Venezuela et du Mexique vers les États-Unis et à accéder à la capacité de raffinage du pétrole lourd des États-Unis, l’écart de prix entre le pétrole WCS et le pétrole WTI sera à tout le moins modéré comparativement aux écarts de prix historiques. »

Selon M. Botterill, les États-Unis augmentent la production de pétrole léger en raison de la hausse du nombre de plateformes de forage en 2017. Plus important encore, le pays accroît ses exportations de pétrole vers de vastes marchés grand public, comme l’Asie, qui représente maintenant le tiers du volume des exportations du pétrole brut. Par ailleurs, le volume d’importation aux États-Unis est demeuré stable en 2017 par rapport à celui de l’année précédente, ce qui a permis aux producteurs canadiens de s’emparer d’une part du marché approvisionnée auparavant par le Mexique et le Venezuela. M. Botterill a mentionné que, vu l’augmentation des prix du pétrole brut aux deux derniers trimestres de 2017 et l’élargissement de l’écart des prix du pétrole lourd, Deloitte prévoit que le prix du pétrole WTI devrait atteindre 55 $ US le baril en 2018, et celui du pétrole WCS, 46,40 $ CA le baril.

Les prix du gaz naturel au Canada ont beaucoup fluctué en 2017, mais ont montré un léger rétablissement au dernier trimestre de l’exercice. Cela s’explique par la reprise du déploiement à plein rendement des systèmes de transport une fois les projets de maintenance entrepris en cours d’année terminés. M. Botterill a précisé que des fluctuations de prix additionnelles pourraient survenir au cours de l’été 2018 alors que d’autres projets de maintenance seront déployés. Il a également indiqué que même si l’accroissement de la production de gaz naturel a permis aux États-Unis de faire croître de 31 % son marché de l’exportation du gaz en 2017, la capacité limitée du Canada à accéder à de nouveaux marchés a entraîné une baisse des prix AECO. Par conséquent, Deloitte prévoit que le prix AECO s’élèvera à 2 $ CA par Mpi3 et celui du carrefour Henry, à 2,80 $ US par Mpi3 en 2018.

Plusieurs tendances sont également à surveiller en 2018 selon les plus récentes prévisions du groupe Évaluation des ressources et services-conseils :

  • Les coûts de forage et d’achèvement devraient augmenter en 2018 en raison de la concurrence plus forte dont les plateformes de forage feront l’objet.
  • L’incertitude entourant les prix AECO dans un contexte de volatilité pourrait empêcher les producteurs canadiens de gaz sec d’exécuter leurs projets de mise en valeur.
  • La mise en valeur du pétrole léger, en particulier en Saskatchewan et dans le sud-est de l’Alberta, devrait se poursuivre à un rythme stable.
  • La production totale de bitume pourrait pour la toute première fois dépasser 3 millions de barils par jour.
  • Les producteurs continueront de cibler des gisements de gaz à forte teneur en liquides dans le bassin Deep.

Pour obtenir les prévisions de Deloitte sur les prix du pétrole et du gaz en date du 31 décembre 2017, visitez notre site web.


À propos de Deloitte
Deloitte offre des services dans les domaines de l’audit, de la certification, de la consultation, des conseils financiers, des conseils en gestion des risques et de la fiscalité, et des services connexes, à de nombreuses entreprises du secteur privé et public. Deloitte sert quatre entreprises sur cinq du palmarès Fortune Global 500® par l’intermédiaire de son réseau mondial de cabinets membres dans plus de 150 pays et territoires, qui offre les compétences, le savoir et les services de renommée mondiale dont les clients ont besoin pour surmonter les défis d’entreprise les plus complexes. Pour en apprendre davantage sur la façon dont les quelque 264 000 professionnels de Deloitte, dont 9 400 au Canada, ont une influence marquante, veuillez nous suivre sur LinkedIn, Twitter ou Facebook.

Deloitte désigne une ou plusieurs entités parmi Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société fermée à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ainsi que son réseau de cabinets membres dont chacun constitue une entité juridique distincte et indépendante. Pour obtenir une description détaillée de la structure juridique de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses sociétés membres, voir www.deloitte.com/ca/apropos.

Personnes-ressources

Stephanie Gough
Au nom de Deloitte
403-268-7853 | Stephanie.gough@hkstrategies.ca

Marilyne Plouffe
Relations avec les médias, Deloitte
514-393-5471 | mplouffe@deloitte.ca

Avez-vous trouvé ceci utile?
/*Eloqua tracking*/
/*LinkedIn Insights tag*/